Véreux, avis et chronique de jeu

De nos jours, on constate de plus en plus de problèmes autour de nous qui affectent notre quotidien. Il y a des problématiques visibles et d’autres dont on ne se rend pas compte, mais qui ont des impacts négatifs à long terme. Véreux, le jeu à l’honneur aujourd’hui, est un jeu qui oui amuse les joueurs, mais qui tente également de les conscientiser à l’importance du compostage, mais aussi des vers de terre, qui sont menacés et en voie d’être en disparition.

Outre le beau message que Véreux veut passer aux joueurs, est-ce que le jeu en question est bien ? Ma mission à moi aujourd’hui sera de vous en apprendre un peu plus au sujet de ce petit jeu.

Véreux
Auteure: Carol Ann Robillard;
illustratrice: Carol Ann Robillard;
Éditeur: MJ Games;
Distributeur: Îlo307;
Nombre de joueurs: 3 à 6 joueurs;
Durée: 15 à 20 minutes;
À partir de: 7 ans et+;
Thématiques: Nature, vers de terre et compostage;
Mécaniques: Jeu d’observation et de rapidité.

Photo de l’éditeur

C’est quoi le but?

Dans Véreux, votre but est d’être le premier joueur à avoir au moins 3 fleurs devant lui. Pour y arriver, vous devez récolter de bons aliments qui produisent du compost. Attention, vous pourriez vous retrouver avec des éléments nocifs entre les mains.

La mise en place se fait très rapidement. Photo MeepleQc

Comment on joue?

Tout d’abord, on réalise une mise en place très rapide. On mélange toutes les cartes aliment (les cartes en forme de fleur si on peut dire ainsi) et on en fait une pile. Tous les jetons fleur sont laissés dans la boîte de jeu, qui sera appelée la pépinière.

Il existe 3 types différents de cartes aliments.
Les aliments sains produisant du bon compost. Ces cartes sont marquées avec un petit symbole d’insecte.
Les aliments nocifs pour le compost (comme les viandes, poissons, fruits pourris, etc.). Ces cartes sont marquées avec un symbole de type ( Ø ).
Les trompe-l’œil qui représentent des produits qui ressemblent à des aliments mais qui n’en sont pas. Comme par exemple une bougie en forme de concombre ou une pelote de laine ressemblant à une pomme. Ces cartes sont marquées avec un symbole représentant un œil.

Une partie de Véreux se déroule en plusieurs manches qui sont chacune divisées en 5 tours de jeu. Le déroulement d’une manche se déroule comme suit:
-On distribue une carte face cachée à chaque joueur;
-Tous les joueurs retournent simultanément leur carte;
-Les joueurs doivent vite prendre une des cartes révélées, sauf la leur;
-On répète cette opération jusqu’à ce que chaque joueur possède 5 cartes;
-On vérifie l’ensemble des cartes de chaque joueur et on fait pousser les fleurs en conséquence;
-À la fin de la manche, on mélange à nouveau les cartes et une nouvelle manche débute.

Les symboles sont parfois trop bien dissimulés sur les cartes. Photo MeepleQc

OK, et le jeu se termine quand?

Véreux se termine quand l’un des joueurs a au moins 3 fleurs devant lui. Le gagnant sera le celui avec le plus de fleurs. Si plusieurs joueurs ont le nombre de fleurs nécessaire, c’est celui avec le plus de fleurs rouges qui sera nommé vainqueur.

Avoir 3 jetons fleurs marque la fin de partie. Photo MeepleQc

C’est tout?

Comme les règles l’indiquent, Véreux se veut tout d’abord un jeu de société pour s’amuser. Par contre, le jeu veut faire passer un important message aux gens. En gros, ce message est que notre civilisation est en train de surexploiter toutes les ressources de la nature au détriment des animaux ou de l’écosystème. Une des espèces touchées par cette problématique est le ver de terre. Ces vers ne sont pas très populaires à nos yeux, mais ils ont une importance capitale pour les sols cultivables et même pour d’autres espèces vivantes qui n’auraient rien à manger si les vers ne seraient pas présents.

Véreux essaie donc de véhiculer le message que les vers de terres sont importants pour notre écosystème. Ils sont là pour composter les différents aliments et en faire du compost, ce qui nous vient en aide pour les différentes cultures.

Les règles sont inscrites sur plusieurs cartes, ce qui n’est pas toujours pratique.
Photo MeepleQc

Ce que j’en pense?

Qu’est-ce que je pense du jeu Véreux ? Voyons voir ensemble point par point mes commentaires sur ce petit jeu bien sympathique.

Au niveau de la boîte de jeu, on retrouve une magnifique illustration représentant à merveille la thématique recherchée. On y voit un ver de terre en première ligne, et derrière on y retrouve différents aliments liés au compostage. Cette illustration, qui prend toute la place sur la petite boîte, aura pour effet d’attirer l’attention des gens.

Les illustrations sur les différentes cartes sont relativement bien faites, à l’exception de quelques cartes trompe-l’œil. En effet, certains trompe-l’œil sont vraiment, mais VRAIMENT ressemblants aux bons aliments. Oui, c’est l’effet recherché pour mettre un peu de piquant à la partie, sauf que j’aurais peut-être opté pour une illustration un peu moins ressemblante. Ceci peut rapidement causer de la frustration, surtout au niveau des plus jeunes joueurs. Toutefois, le choix des illustrations est très adéquat, car ça apprend correctement aux plus jeunes, comme aux plus vieux, ce qui est bon ou non à utiliser pour faire du bon compost.

Le matériel proposé est assez simple. C’est-à-dire des cartes d’aliments et des jetons de fleurs. Les cartes aliments sont en carton d’une forme se rapprochant de celle d’une fleur. Original comme forme, mais j’aurais peut-être opté pour une forme plus conventionnelle. J’aurais d’ailleurs préféré des cartes un peu plus épaisses. En effet, on manipule beaucoup ces cartes et quand on se dépêche de voler des cartes en début de tour, il peut arriver que certaines d’entre elles se fassent un peu brasser. Avec le matériel actuel, il est facile de briser certaines cartes. Par contre, si on oublie la lacune de l’épaisseur des cartes, l’idée de la forme d’une fleur est très originale et est directement en lien avec la thématique du jeu.

Les cartes sont très minces. Photo MeepleQc

Les règles du jeu sont très claires et simples d’apprentissage. Une chose qui m’a un peu rebuté à ce niveau est la forme que prennent les règles. Dans Véreux, les règles ne sont pas inscrites dans un beau petit livret de règle. Les indications sont plutôt inscrites sur 5 cartes recto-verso. Le même type de carte que celles qu’on retrouve en jeu, donc en carton mince en forme de fleur. Même si l’idée se veut originale, je trouve qu’elle n’est pas pratique du tout. Malgré le fait que les cartes règles soient numérotées, il est difficile de s’y retrouver et ça peut vite devenir mélangeant et dur à trouver quand on recherche une information en particulier. Par contre, comme le jeu s’apprend très rapidement, on n’a pas à retourner souvent voir les règles, ce qui veut donc dire qu’on a pas à les manipuler trop souvent.

Vous aimez les jeux où la mise en place ne prend que quelques secondes? Véreux tire son épingle du jeu à ce niveau. On mélange des cartes et on place les jetons fleurs dans la boîte. VOILÀ! C’est tout. Vous êtes prêts à jouer. Pour un jeu de rapidité, ça part bien la partie d’être aussi rapide pour la mise en place.

Le jeu est accessible à tous, autant aux plus jeunes qu’aux plus vieux. Si par contre on y inclut les gens qui ont des handicaps visuels, ça peut se compliquer un peu. Comme il s’agit d’un jeu de rapidité, il faut tout de même prendre quelques secondes pour analyser toutes les cartes pour être en mesure de voler les meilleures. Par contre, pour ceux souffrant d’un handicap visuel, ça prend un peu plus de temps d’analyse et ils se retrouvent souvent avec les cartes nocives. Même au niveau des cartes trompe-l’œil, la ressemblance avec les cartes standards est tellement présente, qu’ils pourraient ne même pas voir la différence au premier coup d’œil. De plus, oui il y a une iconographie présentée sur les cartes, mais ces symboles sont tellement petits et se fondent tellement dans le décors, que ça ne change rien au final. Si vos partenaires de jeux adorent les jeux de rapidité et de déduction, Véreux propose alors des moments parfois très cocasses et compétitifs.

La thématique proposée est bien exploitée au niveau des illustrations, mais aussi, et surtout, au niveau des règles. Comme les règles ne sont pas très longues à lire, il est important que le lecteur les lisent à voix haute pour être certains que tous les joueurs les comprennent, mais aussi pour que le message en lien avec le compost et les vers soit bien véhiculé aux autres joueurs. En effet, Véreux se veut un jeu éducatif qui veut sensibiliser les joueurs à l’importance des vers et du compost.

Le jeu peut procurer une belle ambiance autour de la table. Celle-ci peut rapidement devenir disjonctée vu qu’il faut rapidement “voler” les meilleures cartes aux autres joueurs. Cet effet de rapidité et de vol cause donc de beaux moments.

Le jeu se joue de 3 à 6 joueurs. Cependant, je conseil fortement de jouer avec le plus de joueurs possible, soit le plus près de 6. Comme il y a une certaine interaction entre les joueurs et qu’il faut voler les cartes en début de tours, il est beaucoup mieux de jouer à plusieurs joueurs pour avoir plus de choix de vols.

Véreux est un excellent petit jeu de fin de session de jeu ou même en début. La mise en place et le déroulement rapide des parties en font un excellent jeu qui se glisse bien n’importe où et n’importe quand. On peut facilement enchaîner plusieurs parties d’affilé.


Bref, si vous aimez les jeux d’observation et de rapidité qui véhiculent des messages importants, alors Véreux est pour vous!

Photo de l’éditeur

On aime :
– Le look de la boîte et les différentes illustrations;
– Les règles du jeu qui sont simples et rapides à apprendre;
– La rejouabilité qui est excellente;
– La belle ambiance qui se développe à chaque tour de jeu;
– Le fait qu’il s’agit d’un jeu accessible pour les joueurs de tous âges;
– L’interaction entre les joueurs quand il est temps de “voler” les cartes;
– La thématique du jeu qui sort assez de l’ordinaire;
– La mécanique de jeu qui est simple, mais très efficace;
Le fait qu’il s’agit d’un jeu fluide, qui se joue bien et dont les parties s’enchaînent rapidement.

Photo de l’éditeur

On aime moins :
– Les cartes trompe-l’oeil qui sont beaucoup trop ressemblantes aux autres cartes;
– Le matériel des cartes qui est beaucoup trop mince pour la manipulation qu’on en fait;
– Les règles inscrites sur 5 cartes recto-verso différentes
;
L’iconographie trop bien dissimulée sur les cartes.


On aurait aimé:
– Que le message qui tente d’être véhiculé soit représenté ailleurs que dans les règles, car si le but du jeu, outre que de s’amuser, est de conscientiser les joueurs à l’importance du compost et des vers, il faudrait retrouver cette information ailleurs que dans les cartes règles;

Que les règles se retrouvent dans un vrai livret de règle. Il aurait été plus simple de s’y retrouver et on aurait pu en apprendre davantage sur le sujet que le jeu nous propose.

On aimerait:
– Une variante à 2 joueurs avec une mécanique de jeu un peu différente.



Il est à noter que si :
– Vous êtes une personne allergique aux jeux de rapidité et d’observation, passez votre tour;
– Vous souffrez d’un handicap visuel qui vous limite au niveau de la rapidité d’analyse des illustrations, vous serez rapidement découragé par la mécanique du jeu.

8/10

Photo de l’éditeur

Merci à notre partenaire Îlo307 de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Krom Evolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X