Kids of London, avis et chronique de jeu

Nous sommes dans les rues de Londres. Les bourgeois de la ville s’y déplacent librement et aisément, sans se douter qu’Ils pourraient bien se faire dépouiller de leurs richesses par les enfants des rues. Dans Kids of London, vous incarnez une bande d’enfants des rues qui utiliseront la ruse, la rapidité et le bluff pour voler l’argent des bourgeois du quartier.

Attention, ne soyez pas trop avare et assurez-vous de ne pas être la bande qui a le plus de gains à la fin de la journée, car le chef du quartier pourrait bien vous dépouiller jusqu’à la dernière pièce.

Kids of London
Auteur: Antonin Boccara;
Illustrateur: Sylvain Aublin;
Éditeur: MJ Games;
Distributeur: Îlo307;
Nombre de joueurs: 2 à 5 joueurs;
Durée: ±10 minutes;
À partir de: 8 ans et +;
Thématique : Histoire, enfants, voleurs, pauvreté;
Mécanique : Jeu de bluff, jeu se mise (enchères) et jeu de déduction.

La boîte du jeu Kids of London

C’est quoi le but?

Kids of London est un jeu de mise (ou enchère), dans lequel vous devrez voler de l’argent aux différents bourgeois de la ville de Londres. Vous serez en compétition contre d’autres bandes de jeunes voleurs pour savoir qui ne récoltera pas le plus de gains à la fin de la journée. Par contre, assurez-vous de ne pas être la bande avec le plus gros butin à la fin de la partie, car le chef du quartier sera plus avare que vous et il vous dépouillera sans hésiter.
Au final, le joueur qui sera en 2e place, sera donc élu grand vainqueur.

Comment on joue?

Kids of London se joue en 9 tours de jeu, représentant chacun une heure de la journée.
En début de partie, chaque joueur sélectionne une couleur, et prend le paquet de carte numéroté de 0 à 8 qui lui est attitré. Ces cartes représentent les 9 enfants de votre bande de voyous.

Quand tous les joueurs ont leur cartes en main, les neuf tuiles ‘’personnages’’ sont mélangées et placées face cachée au centre de la table, pour ainsi former la pioche des personnages. Ces tuiles représentent les différents bourgeois de la ville.

Pour conclure la mise en place, les différentes pièces de monnaies doivent être placées à proximité de la pioche personnage. Cette pile formera ainsi la réserve.

Mise en place pour une partie à 3 joueurs

Quand tout est prêts, la partie peut donc débuter. Pour commencer, on retourne la première tuile personnage, qui révèle la première personne qui sera la ‘’victime’’ pour ce tour de jeu. La tuile révèle une information primordiale au bon déroulement du tour, soit le nombre de pièces que le personnage possède sur lui. vous saurez alors combiens de pièces qu’il sera possible de voler pour ce tour de jeu.

Dans Kids of London, chaque joueur doit jouer son tour en même temps que les autres. Quand la tuile personnage est découverte, chaque joueur doit secrètement choisir une carte ‘’enfant des rues’’ qu’il va ensuite jouer devant lui, face cachée, en attendant que tous les autres joueurs aient fait la même chose.

Les cartes enfants des rues

Quand tous les joueurs ont mis leur carte devant eux, le tour de jeu peut donc continuer. Simultanément, tous les joueurs révèlent leur carte ‘’enfant des rues’’, numérotées de 0 à 8. Le joueur ayant dévoilé la carte avec la plus haute valeur, sera celui qui effectuera le vol pour ce tour de jeu. Il empochera donc un montant de pièces égale à celle indiquée sur la carte personnage. Ces pièces pourront être prisent dans la réserve.

Attention, il n’y a pas que le joueur ayant misé la plus haute valeur qui sera récompensé, car le joueur ayant misé la plus petite valeur sera lui aussi récompensé. Il pourra empocher un nombre de pièce égale à la valeur de la carte qu’il a misé. Par exemple, si le joueur a perdu la mise avec sa carte de valeur 1, et bien il pourra empocher 1 pièce de monnaie.

Si jamais plusieurs joueurs ont misé la même valeur durant un même tour de jeu, ils effectuent le vol conjointement et se partagent donc le butin. Le nombre de pièce qui est indiqué sur la carte personnage est donc divisé en part égale, en arrondissant à l’unité inférieure.

Même chose pour les joueurs ayant misés la même carte de valeur la plus basse, sauf que ceux-ci récolteront le montant total indiqué sur leur carte. Ce montant n’est donc pas divisé, contrairement à l’exemple cité plus haut.

Quand le tour de jeu est terminé, on passe au prochain tour. Les cartes ‘’enfants des rues’’ qui ont été jouées lors de ce tour sont défaussées, tout comme la tuile personnage qui a été dépouillée de sa richesse. On recommence donc un autre tour de jeu, suivant la mécanique du premier tour et ainsi de suite.

Exemple des tuiles personnages (Bourgeois)

C’est tout?

Certaines tuiles personnages sont un peu plus spéciales que les autres. Celles-ci causent certains effets sur le déroulement du tour. Je prends exemple le curé de gauche ou le curé de droite. Lorsqu’un de ces 2 personnages apparait, le montant indiqué est de 5 pièces d’or. Par contre il y a une particularité. Selon l’orientation du curé (gauche ou droite) le joueur ayant effectué le vol devra donner son butin à la personne à sa droite ou à sa gauche.

Il y a aussi le personnage ‘’Prince/Comédien’’ qui est particulier. Ce personnage peut rapporter 8 pièces d’or, ou aucune. Le choix final revient au joueur qui effectue le vol ce tour ci.

Il ne faut pas non plus négliger le personnage ‘’Le mendiant’’. Lui sa particularité est qu’au lieu de gagner de l’argent, on en perd. Si vous êtes le joueur qui gagne la mise lorsque le mendiant est en jeu, vous aurez à vous défaire du nombre de pièce qui est indiqué sur sa carte.

Les cartes personnages à effets spéciaux

Les cartes ‘’enfants des rues’’ sont numérotées de 0 à 8 et représentent chacune un enfant de la bande. La carte 8 tant qu’à elle représente le chef de la bande. C’est la carte la plus forte vous en conviendrez, mais elle peut aussi devenir nuisible. En effet si plusieurs chefs de bandes sont joués en même temps lors d’un même tour de jeu, la police débarque et arrête tous les chefs. Au final, toutes les cartes de valeur 8 sont défaussées et les joueurs ayant joués ces cartes doivent donc passer leur tour.

Et Hop! 3 chefs de bandes en prison

Il existe aussi une variante à 2 joueurs qui rajoute une approche un peu plus tactique au jeu. Dans ce mode de jeu, un 3e paquet d’enfants des rues est placé face cachée au centre de la table, représentant ainsi un joueur fictif.  

Le jeu va se dérouler de la même manière qu’une partie dite ‘’normale’’, sauf pour une chose. Quand la tuile personnage est révélée, on révèle immédiatement la première carte du jouer fictif, et ce face visible. Quand les 2 joueurs auront à faire leur choix de cartes, ils auront donc à prendre en considération cette information qui leur ai donnée. Tout le reste de la partie sera comme une partie normale, à quelques exceptions près.


OK, et le jeu se termine quand?

Kids of London prend fin quand les 9 tours de jeux sont joués, et qu’il ne reste plus aucune carte personnages et plus aucune cartes enfants des rues. Chaque joueur compte donc le butin qu’ils ont devant eux et annonce à voix haute leur gain total.

Celui en première position se fait dépouiller par le chef du quartier, l’écartant donc de la victoire. Par élimination, c’est donc le joueur en 2e position qui gagne la partie.

Le manuel d’instruction se lit rapidement

Ce que j’en pense?

Ce que je pense de Kids of London ? Kids of London est bon petit jeu rapide d’enchère, mais aussi de déduction.

Les mécaniques de jeux sont très simples, mais efficaces. Le rythme de jeu est toujours constant, aucun ralentissement n’est à prévoir, et tout ce fait dans une fluidité hors norme.

Les parties sont rapides (10 minutes ou moins) ce qui fait en sorte qu’on veut rejouer encore et encore, parfois jusqu’à enchaîner plusieurs parties d’affilées dans la même soirée.

La boîte de jeu est sublime. L’illustration principale représente parfaitement la thématique du jeu. On peut voir la pauvreté se faire sentir au sein de la bande de voyous, mais on peut aussi constater les différents biens qu’Ils ont réussies a dérober aux bourgeois de la ville.

Le livret de règles est très bien fait. Les règles sont claires, précises et pour certaines règles ou spécifications un peu plus techniques, de bons exemples sont illustrés et expliqués, facilitant donc ainsi la compréhension de ceux-ci.

Le jeu est simple, très simple même. Par contre, si on s’y attarde bien, il peut avoir son petit côté un peu plus stratégique. Vous pouvez jouer n’importe quelle carte sans trop réfléchir en espérant que la chance soit de votre côté, mais vous pouvez aussi y aller plus stratégiquement. Par exemple, vous pouvez essayer de vous souvenir quelles cartes ont été jouées depuis le début pour en déduire quelles pourraient être les prochaines cartes à venir.

Devoir finir en 2e position amène aussi une certaine stratégie à avoir. Par exemple si vous avez un bon montant d’argent qui vous classe en première position, il serait peut-être envisageable de ralentir la cadence. Vous pouvez aussi essayer de faire gagner une somme inattendue à celui qui vous talonne en 2e place, pour ainsi essayer d’inverser les positions. Je trouve ça vraiment génial de devoir finir en 2e position, contrairement à la majorité des autres jeux plus conventionnels.

Les cartes personnages qui apportent certaines actions ou malus sont également de beaux ajouts au jeu. Certaines actions ou effets vous seront bénéfiques ou nécessaires pour vous assurer une bonne position dans le classement.

Le fait de perdre son tour de jeu si on est plusieurs joueurs à jouer sa carte numéro 8, vient aussi changer beaucoup de choses. Cette petite règle peut vous nuire, comme elle peut aussi vous être d’une aide précieuse pour essayer de contrer les plans d’un adversaire. Vous pourriez ainsi l’empêcher de remporter un butin qui pourrait le propulser au sommet du classement.

Kids of London se joue de 2 à 5 joueurs, mais à mon avis la meilleure configuration reste au maximum, soit 5 joueurs. La durée des parties n’est pas affectée car les joueurs jouent tous simultanément.

La variante à 2 joueurs est bien, mais je pense que c’est encore mieux avec des joueurs réels et non un joueur fictif.

Lorsque qu’on introduit le jeu a des nouveaux joueurs, l’ambiance est un peu lente à se placer car les joueurs se familiarisent avec les différentes mécaniques de jeux. Par contre, dès la 2e partie, on devient plus stratégiques, on analyse plus les autres joueurs et on essaie de déduire les prochaines actions de ses adversaires. On essaie aussi de maximiser ou minimiser les impacts des cartes personnages spéciaux. L’ambiance devient donc excellente autour de la table.

Bref, si vous aimez les jeux d’enchères, de bluff et de cartes et que vous aimez les jeux rapides, alors Kids of London est pour vous.

On aime :
Le design de la boîte qui montre bien la thématique du jeu;
Les règles du jeu sont simples, efficaces et les règles sont rapidement assimilées par tous;
Les parties sont très rapides, donc on peut en jouer plusieurs à la suite;
Les illustrations sur les cartes sont superbes;
Les cartes personnages spéciaux qui apportent un léger soupçon de stratégie au jeu;
Une ambiance amusante autour de la table;
Le fait de devoir terminer en 2e position pour gagner, c’est inusité mais ça apporte toutefois une twist assez intéressante;
Les cartes de personnages (bourgeois) en carton épais;
La variante à 2 joueurs
.

On aime moins :
L’argent est représentée par des pièces de monnaies en carton. Pour différents montants, parfois la pièce est un peu plus petite mais de la même couleur, ce qui peut porter à confusion;
Il n’y a pas beaucoup de carte personnages (Bourgeois) avec des effets spéciaux, la stratégies des autres joueurs peut devenir rapidement redondante.

On aurait aimé:
Avoir plus de cartes personnages (Bourgeois) avec des effets spéciaux, pour avoir un peu plus de ‘’take that’’ avec les autres joueurs. Cela occasionnerait du même coup un peu plus d’interaction entre les joueurs;
Avoir d’autres variantes autre que le mode 2 joueurs. Par exemple un mode en équipe, ou peut-être même des petits scénarios.

Il est à noter que si :
Vous êtes un joueur aguerri qui adore les gros jeux complexes, vous risquez peut-être de vite vous lasser du jeu;
Si vous aimez jouer de longues parties de 30 minutes ou plus, vous ne serez pas rassasiés car les parties de Kids of London sont de ±10 minutes maximum.


8/10

Merci à notre partenaire MJ Games de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu New York Zoo.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X
X