Museum Suspects – Avis et chronique de jeu

Dans Museum Suspects, une pièce du musée a été volée et il faut trouver le coupable et peut-être sont-ils plusieurs dans cette affaire! Sont-ils encore dans le musée ou bien sont-ils parvenus à s’enfuir? À vous de le découvrir!

Museum Suspects
Auteur: Phil Walker-Harding;

Illustrateur: Maxime Sarthou;
Éditeur: Blue Orange;
Distributeur: ÎLO;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 20 minutes;
À partir de: 8+;
Thématiques : Musée, animaux, vols;
Mécaniques : Jeu de cartes, d’observation, de déduction et de paris.

C’est quoi le but?

Dans Museum Suspects, il faut trouver le ou les voleurs parmi les 16 suspects en consultant les indices dans le musée. Durant votre enquête, vous allez noter tout dans votre carnet et vous n’avez que 6 tours pour découvrir le ou les coupables dans cette affaire. Il faut donc miser juste, mais surtout miser plus haut que les autres joueurs pour remporter la partie.

Comment on joue?

Une partie se joue en 6 manches et dans une manche, les joueurs vont jouer dans le même ordre (joueur A, puis joueur B, C et D).

À son tour, un joueur va réaliser dans l’ordre, les 2 actions suivantes :
1- Consulter un indice;
2- Suspecter un personnage.


Le joueur va choisir un indice parmi les 8 disponible, le consulter et le reposer. Pour pouvoir le consulter, s’il n’y a pas de jeton Enquête, il peut le faire normalement. S’il y a un ou même plusieurs jetons sur l’indice, le joueur doit s’assurer qu’il a encore en sa possession au moins un jeton Enquête de valeur supérieure ou égale au jeton de plus forte valeur déjà posé sur cet indice. S’il ne peut pas, alors il ne peut pas consulter l’indice et devra en choisir un autre.

Après avoir consulté l’indice, le joueur va prendre les notes dans son carnet secrètement en rayant l’indice obtenu, puis les cases de la grille 4X4 qui correspondent aux suspects innocentés. Le joueur va devoir placer l’un de ses jetons (d’une valeur de 1 à 6) sur l’indice observé. Il est possible de bluffer et de placer 1 pour faire à croire que l’indice est pas très utile. Il faut savoir que les autres joueurs peuvent à aller consulter cet indice durant la partie à leur tour, mais pour pouvoir le consulter, ils vont devoir enchérir en plaçant un jeton égal ou supérieur.

Ensuite, le joueur va devoir suspecter un suspect après avoir éliminé un ou plusieurs suspects dans son carnet d’enquêteur. Le joueur va placer l’un de ses jetons sur l’un des 16 animaux présents dans le musée ou bien sur l’emplacement de sortie de secours pour indiquer si le suspect s’est échappé selon lui. Le jeton sera placé face cachée, mais permet de mentionner aux autres que c’est le suspect que l’on croit être le coupable (ou non). Vive le pouvoir du bluff!

C’est tout?

Les indices sont utiles (et parfois non). Par exemple, un indice va indiquer que le coupable ne se trouve pas dans l’une des 4 pièces en angle, en haut à droite du musée. Cette partie du jeu demande de la réflexion, de l’observation et de la déduction.

Il faut savoir que le jeton posé rapportera des points en fonction de sa valeur, si le suspect est confirmé comme étant un voleur. Durant la partie, il est possible d’avoir des jetons de plusieurs joueurs sur un même suspect, mais aussi d’avoir plusieurs jetons d’un même joueur sur un même suspect (attention, on peut placer un seul jeton par tour).

OK, et le jeu se termine quand?

La partie se termine après la 6e manche. On va dévoiler les cartes Indice une à une et pour chaque indice découvert, les joueurs doivent retourner faces cachées les tuiles Suspects pour innocenter les personnages concernés. On retire le ou les jetons Enquête sur les suspects innocentés du jeu. Après avoir révélé tous les indices, 3 situations sont possibles :

1: Une seule tuile Suspect reste visible et c’est le voleur! Les joueurs qui ont correctement
suspecté cet individu vérifient leurs jetons placés sur le voleur et celui avec la valeur de
jeton(s) la plus élevée gagne la partie;
2: Aucun voleur n’est resté visible et il s’est échappé du musée! Les joueurs découvrent
les jetons Enquête placés sur la tuile Sortie de secours. Le joueur la valeur la plus élevée remporte la partie;
3: Plusieurs tuiles Suspect sont visibles et il y a plusieurs voleurs! Les joueurs qui ont
suspecté un ou plusieurs de ces individus additionnent la valeur de leurs jetons placés sur les voleurs et ajoutent 1 point pour chaque voleur qu’ils ont correctement suspecté. Le joueur avec le plus de points remporte la partie.

Ce que j’en pense?

Museum Suspect revisite le concept de Clue et de Guess Who. J’aime bien le mélange des deux jeux, mais encore plus son aspect de bluff et d’enchères. En effet, on peut s’amuser à tromper les autres durant la partie et j’avoue avoir beaucoup aimé cela.

Les règles du jeu sont d’une simplicité et elles s’expliquent en moins de 5 minutes. Le matériel du jeu est de bonne qualité et j’aime bien que chaque joueur puisse jouer avec son propre calepin de note et se mettre dans la peau d’un petit détective.

La double utilisation des jetons est intéressante. On paye pour consulter un indice, mais on utilise nos jetons pour accuser un suspect. Il faut bien réfléchir avant de sacrifier nos jetons de hautes valeurs parce que cela correspond à nos points en fin de partie. Oh que les choix sont crève-cœur, mais le jeu est captivant.

La rejouabilité est excellente dans ce jeu. On a envie de rejouer encore et encore, la mise en place se fait de manière aléatoire et les suspects ne seront pas forcément les mêmes. C’est intéressant que dans une partie, il n’y ait qu’un seul suspect, que dans une autre il y en ait deux et que parfois, il n’y en ait aucun! En parlant d’aucun suspect, je trouve que c’est astucieux d’avoir prévu le 17e emplacement (la sortie du musée) et la possibilité de gagner d’une 3e manière.

C’est un jeu idéal pour initier les enfants aux jeux de déduction, de bluff, d’enchères et de stratégie. Comme un vrai petit enquêteur, on va devoir avoir une hypothèse, tirer une conclusion, associer divers éléments pour trouver le ou les coupables. D’un point de vue éducatif, Museum Suspects est un jeu d’observation et de déduction qui permet de travailler la mémoire visuelle, la résolution de problème, la rapidité et même la motricité fine. Vous pouvez y jouer avec des enfants d’âges différents sans problèmes et les enfants n’ont pas besoin de savoir lire pour y jouer. Toutefois, je ne recommande pas d’y jouer avec un enfant de moins de 7 ans, du moins je vous recommande de jouer une ou quelques parties avec eux pour qu’ils puissent bien comprendre le fonctionnement du carnet de notes. Il est facile de se tromper et de mal interpréter un indice.

Pour moi, c’est un coup de cœur dans les jeux de déduction familiale. Les illustrations des personnages d’animaux sont jolies et rigolotes. Le matériel est très coloré et j’apprécie l’aspect photo polaroïd des tuiles suspect. On peut lire le nom des personnages et ils ont tous une expression faciale différente. Toutefois, même si le public peut être assez large, son look enfantin et sa thématique freineront plusieurs adultes à l’essayer. Je tiens tout de même a préciser qu’il s’agit d’un jeu très léger et que les parties vont de jouer en moins de 20 minutes.

Bref, si vous avez envie faire découvrir les jeux de déduction et de paris à votre famille, alors Museum Suspects est idéal pour vous.

On aime :
– Le jeu s’installe et s’explique en moins de 5 minutes;
– Les règles sont claires et faciles à comprendre;

– Le matériel est de bonne qualité et très coloré;
– Le jeu offre une très belle rejouabilité et les parties peuvent s’enchaîner;
– La thématique d’animaux et d’enquêteur charme les plus jeunes;
–Le format portatif du jeu (la boîte est toute petite);

– Le look de la boîte et les illustrations sont jolis et colorés;
– Un jeu accessible à tous et très familial (permets aux enfants d’âges différents de jouer ensemble);
– La mécanique est intéressante et appropriée pour des enfants (permets d’initier les joueurs au bluff, aux paris et à la déduction);
 Le jeu est fluide et il se joue en moins de 20 minutes
;
– Permets de travailler la mémoire visuelle et que les joueurs n’aient pas besoin de savoir lire pour y jouer (on aime le carnet de notes qui ajoute un plus au rôle d’enquêteur).

On aime moins :
– Le jeu n’est pas facile à prendre en main pour les enfants plus jeunes et ils peuvent se mélanger durant la prise de note;
– Que les premières suspicions soient faites au hasard.


Il est à noter que:
– Le jeu est compétitif et il est préférable de jouer une partie avec son enfant pour qu’il utilise correctement son carnet de notes.



9/10

Merci à nos partenaires ÎLO et Blue Orange de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir un autre jeu de cet éditeur en lisant notre chronique sur le jeu Paco’s Party

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.