Paco’s Party – Avis et chronique de jeu

Ce week-end, c’était l’anniversaire de Paco et de nombreuses photos amusantes ont été prises ! Mais… attendez une minute… où est Hippo sur cette photo ? Il est parti ! Je vous présente un petit jeu fort sympathique et rigolo: Paco’s Party!

Paco’s Party
Auteur: Thierry Denoual;

Illustrateur: Simon Douchy;
Éditeur: Blue Orange;
Distributeur: Îlo307;
Nombre de joueurs: 2 à 6 joueurs;
Durée: 5 minutes;
À partir de: 5+;
Thématiques : Fête d’anniversaire, animaux et danse;
Mécaniques : Jeu de cartes, d’observation et de rapidité.

C’est quoi le but?

Il faut observer et trouver ce qu’il manque sur les cartes en jeu pour parvenir à se débarrasser de toutes ses cartes le premier.

Comment on joue?

Paco’s Party est un petit jeu de cartes sur lesquelles il pourrait manquer quelque chose. En effet, plusieurs photos ont été prises durant la fête et par moment tout le monde figure sur la photo et à d’autres moments il manque quelqu’un ou quelque chose sur celle-ci.

Saurez-vous être le plus rapide pour identifier ce qu’il manque sur la carte?

Il peut y avoir un ami parmi les 4 suivants:
– Paco (le perroquet);
– Léo (le lion);
– Coco (le singe);
– Hippo (l’hippopotame).

Il peut aussi y avoir un ou plusieurs objets parmi les 3 suivants:
– Un gâteau;
– Un cadeau;
– Un chapeau.

Si vous ne l’avez pas encore compris, tous des mots forment le son « O ». C’est une très bonne idée! Le son des mots vont bien mélanger tous les joueurs et provoquer des fous rires durant la partie.

On sépare équitablement les cartes entre les joueurs.

Le premier joueur va retourner une carte de sa pile et tous les joueurs vont devoir identifier le plus rapidement ce qu’il manque sur celle-ci.

Celui qui donnera la réponse le premier, va pouvoir retourner une de ses cartes sur la pile central. On continue de cette manière à tour de rôle.

Il manque le chapeau sur cette carte. On va devoir dire CHAPEAU le plus rapidement.

C’est tout?

S’il ne manque rien, c’est la fête de Paco (voir comment réaliser la danse à la section: ce que j’en pense avec les photos de mon fils).

Il faut rapidement faire la danse de Paco pour l’appeler en disant: Paco Party! Le dernier à faire la danse remporte la pile de cartes central et la place sous sa propre pile.

Attention, il y a d’autres manières de ramasser toutes les cartes centrale. Il s’agit d’une pénalité et les voici:
– Si vous ne dites pas le bon nom du personnage manquant;
– Si vous ne dites pas le bon nom de l’objet manquant;
– Si vous ne dites pas Paco’s Party;
– Si vous ne dansez pas comme Paco.


Si vous voulez jouer d’une manière moins punitive ou en douceur lors de vos premières parties, il est possible de jouer avec la variante qui est plus rapide et qui ne vous fera pas obtenir de pénalité.

Il ne manque rien sur cette carte. Vite, il faut faire la danse de Paco.

OK, et le jeu se termine quand?

Dès qu’un joueur parvient à se débarrasser de ses cartes, il remporte la partie !

Ce que j’en pense?

J’ai trouvé que Paco’s Party était un petit jeu de cartes fort sympathique, rigolo et amusant. L’installation et l’explication vont se faire très rapidement en raison de ses règles intuitives et du peu de matériel à séparer entre les joueurs. Vraiment, ce jeu est portatif et il prend peu de place (s’installe et se range en moins de 2 minutes).

Il a fait fureur avec mes enfants de 6 et 8 ans et je trouve qu’il me fait penser au classique jeu de la bataille de cartes auquel je jouais lorsque j’étais plus jeune. Toutefois, on ajoute un brin d’originalité et beaucoup de folie à cette mécanique de jeu tout en restant accessible.

Celle-ci est très simple et convient pour des enfants, et ce dès l’âge de 5 ans. Il faudra tout de même être indulgent pour jouer avec des enfants de 4 ou 5 ans (surtout s’ils présentent de la difficulté avec les jeux d’observation et de rapidité). Il faut savoir que Paco’s Party permet aussi d’apprendre à gérer ses émotions lorsqu’on est le dernier et que l’on doit prendre les cartes. Il se peut fort bien que vous deviez gérer quelques crises au tout début.

L’interaction est basée sur l’observation, la rapidité à identifier l’élément manquant et en réalisant la danse de Paco. Je trouve qu’il ajoute une belle petite touche de complexité avec tous les mots qui terminent avec le son O (on se retrouve souvent bien mélangés et plusieurs fous rires sont présents durant la partie).

Les parties sont très courtes et rythmées. J’aime particulièrement la danse de Paco. J’avais peur que ce soit de trop dans le jeu, mais vraiment c’est très efficace et drôle! Les enfants vont pouvoir ainsi pratiquer leur coordination en effectuant cette série de mouvements. Comme les parties sont courtes, vous pouvez facilement en enchaîner quelques-unes et même plusieurs parties d’affilées.

Le jeu est très accessible à un large public familial et il permet de jouer avec des enfants d’âge différent. Il est très fluide et dynamique. Il faut aimer lâcher son fou pour avoir du plaisir (surtout lors de la danse de Paco).

D’un point de vue éducatif, Paco’s Party est un jeu d’observation et de rapidité qui permet de travailler la mémoire visuelle, les réflexes, la coordination et la communication puisqu’il faut dire le mot manquant sur la carte.

Je trouve que le matériel est d’une bonne qualité et que son format et le prix sont très intéressants pour ce type de jeu. La thématique va plaire à son public cible et je dois avouer que je trouve les images très jolies et visuellement attirantes pour le jeune public.

Bref, si vous avez envie de jouer à un jeu de cartes original reprenant le principe du jeu de la bataille, mais qui ajoute une touche funky et beaucoup de fous rires, alors Paco’s Party est pour vous.

La danse de Paco, lever les mains dans les airs, les placer à l’inverse et terminer avec les mains vers le bas. Démonstration par mon fils.

On aime :
– Le jeu s’installe et s’explique en moins de 2 minutes;
– Les règles sont claires et faciles à comprendre;

– L’interaction basée sur l’observation et la rapidité (que dire de la danse de Paco);
– Un très bon petit jeu intuitif de bataille avec une ambiance de fête, rythmée et amusante;
– Les cartes sont de bonne qualité et très colorés;
– Le jeu offre une très belle rejouabilité et les parties peuvent s’enchaîner;
– La thématique d’animaux et de fête que les plus jeunes adorent;
– Le prix et le format portatif du jeu (la boîte est toute petite);

– Le look de la boîte et les illustrations sont jolies et colorés;
– La re jouabilité est bonne et les parties vont s’enchaîner;
– Un jeu accessible à tous et très dynamique;
– La mécanique est très simple et appropriée pour des enfants;
 Le jeu est fluide et il se joue en moins de 10 minutes
;
– La variante moins punitive qui permet de jouer sans pénalité (plus douce pour les plus jeunes);
– Possibilité pour des enfants de différents âges de jouer ensemble;
– Permets de travailler la mémoire visuelle, la rapidité, les réflexes, la coordination ( avec l’exécution d’une séquence de mouvements précis pour réaliser la danse de Paco) et la communication;
– Permets d’apprendre à gérer ses émotions (lorsqu’on est le dernier et que l’on doit prendre les cartes).


On aime moins :
– Rien du tout.

10/10

Merci à nos partenaires Îlo307 et Blue Orange de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir un autre jeu de cet éditeur en lisant notre chronique sur le jeu Save the Dragon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X