Jekyll vs Hyde, avis et chronique de jeu

Vous connaissez Dr. Jekyll et Mr.Hyde ? Jekyll est un homme qui cherche à cacher sa double personnalité, sans perdre la raison. Mr. Hyde lui, est l’alter ego de Jekyll. Hyde cherche toujours à dominer Jekyll pour le faire basculer dans les ténèbres. Dans Jekyll vs Hyde, vous incarnez l’un des deux personnages et vous devrez soit faire basculer Dr. Jekyll vers le côté obscure, ou vous devrez tenter de résister à la pression de Hyde pour rester dans la bonne voie.

Jekyll vs Hyde
Auteur: Geon-il;
Illustrateur: Vincent Dutrait;
Éditeur: Mandoo;
Distributeur: Distribution Dude;
Nombre de joueurs: 2 joueurs;
Durée: ±20 minutes;
À partir de: 10 ans et +;
Thématiques: jeu basé sur une œuvre littéraire;
Mécaniques: Jeu de plis et de stratégie.

Montage Meeple Qc

C’est quoi le but?

Jekyll vs Hyde est un jeu de duel, à 2 joueurs seulement. Un des joueurs incarne Dr. Jekyll, et l’autre Mr. Hyde. Au courant des trois manches dans lesquelles la partie se déroule, le Dr. Jekyll devra résister aux multiples assauts de Mr. Hyde, qui tentera férocement de le faire passer du côté obscure et ainsi prendre le dessus sur celui-ci. Pour y arriver, le joueur incarnant Mr. Hyde devra amener le marqueur de jeu à l’autre bout de la piste (extrémité gauche). Si au bout des trois manches, Hyde n’a pas réussie sa mission, Dr. Jekyll se libère de l’influence maléfique de son alter ego, et remporte ainsi la partie.

Photo de l’éditeur

Comment on joue?

Jekyll Vs Hyde est un simple jeu de plis, comme il s’en fait beaucoup depuis quelques années. Par contre, le jeu contient quelques petites twist qui font en sorte qu’il se démarque des autres. Voyons ensemble comment on joue à ce jeu.

Pour débuter, une mise en place rapide doit être faite. En premier lieu, on doit déterminer qui sera le Dr. Jekyll et qui sera Mr. Hyde. Par la suite, on place le plateau de jeu au centre de la table entre les 2 joueurs. Le marqueur de personnalité doit être placé sur le premier emplacement de la piste de jeu, du côté du Dr. Jekyll (extrémité de droite).

Par la suite, on place les trois jetons colorés à proximité du plateau. On continue en mélangeant les cartes lutte avec les cartes potion. Mr. Hyde est le premier donneur de carte, et Dr. Jekyll lui, est le joueur qui jouera en premier lors de la manche de départ.

Quand cette mise en place est faite, on peut maintenant préparer la manche actuelle. Chaque joueur reçoit 10 cartes (il va rester 5 cartes qui seront non distribuées, il suffit de les mettre de côté). Chaque joueur doit choisir une carte de sa main, en prévision de l’échanger avec son adversaire. Cet échange se fait simultanément, avec les cartes faces cachées. Il est important de noter que lors de la 2e manche, deux cartes devront êtres échangées en début de manche, et trois pour la troisième manche.

(Note importante: Si vous recevez au moins 2 potions dès le début de la manche, vous devez en inclure au moins une dans l’échange).

Photo de l’éditeur

On passe maintenant à la phase lutte. Cette manche se joue en 10 plis (tours). Ces tours se dérouleront toujours ainsi :

– Le premier joueur joue une carte de sa main, face visible.

– Le second joueur doit jouer une carte de la même couleur que celle qui vient d’être jouée. Une carte potion peut aussi être jouée à la place. S’il n’est pas possible de jouer la même couleur que celle imposée, il peut donc jouer n’importe quelle carte de sa main.

– Si le premier joueur joue une carte potion lors du premier plis, il doit annoncer une couleur. Son adversaire doit alors obligatoirement jouer cette couleur (même s’il possède des cartes potions). Si c’est impossible, n’importe quelle carte est alors jouée.

– On compare par la suite les cartes jouées. Si les deux cartes sont de la même couleur, la valeur la plus haute l’emporte. Si les cartes sont de couleur différente, la couleur la plus forte l’emporte. Pour savoir quel est l’ordre des couleurs, il faudra se référé au plateau de jeu. Pour conclure, si une potion a été jouée, on applique son effet, puis la carte avec la plus haute valeur l’emporte.

– Le vainqueur du plis actuel ramasse les deux cartes et devient le premier joueur du plis suivant.

Photo de l’éditeur

Lorsque la manche se termine, chaque joueur compte son nombre de plis remporté. Par la suite, on doit soustraire le score du plus faible à celui du plus élevé. Par exemple, si Dr. Jekyll a gagné 6 plis et que Mr. Hyde en a gagné 4, la différence est de 2. Ce résultat indique de combien de cases le marqueur de personnalité doit avancer, vers le côté de Mr. Hyde sur la piste du plateau de jeu.

Lors de la partie, l’ordre des couleurs n’est pas à négliger. Cet ordre n’est pas déterminé en début de partie, mais il le sera en cours de jeu. La première couleur de carte qui sera jouée, deviendra la couleur la plus faible. On place donc le jeton de cette couleur sur la plus petite case d’ordre des couleurs qui se trouve dans le haut du plateau de jeu. Lorsqu’une 2e couleur différente est jouée, celle-ci devient donc 2e dans l’ordre des couleurs, et la 3e est donc automatiquement la meilleure couleur.

Photo de l’éditeur

Les cartes potion peuvent être importantes dans vos stratégies de jeu. Lorsqu’un joueur joue une carte potion, son effet dépend de la couleur de la carte qui a été jouée par son adversaire.

Carte violet: le gagnant de ce plis vole un plis (2 cartes) à son adversaire.
Carte Verte: les deux joueurs choisissent 2 cartes de leur main (ou 1 si c’est la dernière) et procèdent à un échange simultanément.
Carte rouge: on retire tous les jetons de couleurs du plateau de jeu. L’ordre des couleur est donc réinitialisé. Lors du prochain plis, un nouvel ordre vas donc débuter.

Photo de l’éditeur

C’est tout?

Jekyll vs Hyde propose une variante Expert, appelée Match retour.
Dans cette variante, 2 parties sont jouées et le personnage de chaque joueur change d’une partie à l’autre. Pour chaque partie, le score de Mr. Hyde est égal au nombre de cases franchies par le marqueur de personnalité. Après les 2 parties, le meilleur Mr. Hyde est élue vainqueur.

Cette variante offre un petit côté encore plus challengeant, car il ne suffira pas de gagner tout simplement, mais d’avoir un score élevé pour s’assurer de battre celui de notre adversaire.

Photo de l’éditeur

OK, et le jeu se termine quand?

Si en fin de 3e et dernière manche, le marqueur de personnalité n’a pas atteint la dernière case (celle tout à gauche du plateau), c’est la victoire pour Dr. Jekyll. Par contre, si le marqueur atteint la dite case, c’est Mr. Hyde qui gagne, et ce, même si le marqueur atteint cette case avant la 3e manche.

Photo de l’éditeur

Ce que j’en pense?

Jekyll vs Hyde est un jeu de plis asymétrique des plus standard, mais qui réussie fortement à sortir du lot. Il sort du lot surtout par ses cartes potion et la hiérarchie des couleurs qui peuvent grandement venir affecter la tournure d’une partie. Par contre, là où le jeu se démarque vraiment, c’est au niveau du fonctionnement pour faire avancer le marqueur de personnalité. Lorsque l’on joue le rôle du docteur Jekyll, il ne faut pas simplement gagner le plus de plis possible en empêchant Mr. Hyde d’en gagner, car c’est la différence entre les 2 quantités de plis de chaque joueur, qui vas déterminer l’avancement du marqueur. Donc, tout comme l’œuvre littéraire, Jekyll devra s’assurer le plus possible, de faire régner un équilibre entre le bien et le mal.

La thématique du jeu est extrêmement bien utilisée. Comme je le mentionnait plus haut, pour s’assurer une victoire, Jekyll doit assurer le meilleur équilibre possible entre le bien et le mal, tout comme le dicte si bien l’histoire. Tout au long des différentes manches, on sent que la pression se fait de plus en plus ressentir et on prend vraiment notre rôle à cœur.

La boîte de jeu et les illustrations diverses respectent assez bien l’univers sombre et détraqué que propose l’œuvre de Jekyll vs Hyde. Le choix des couleurs, ainsi que les illustrations sont extrêmement bien exploités.

Côté matériel, rien à redire. La qualité des différentes composantes est somme tout très acceptable. Des cartes de dimensions standards, un beau petit plateau de jeu, des jetons de cartons pour l’ordre des couleurs et un pion buste de personnalité qui n’avait pas besoin d’avoir cette grande qualité.

Le livret de règle est beau, et très bien constitué. Les explications sont claires et certaines explications, un peu plus techniques, sont encore mieux expliquées à l’aide d’exemples et même d’illustrations. En plus d’être facile de compréhension, le livre est très bien épuré, ce qui permet de s’y retrouver facilement en cas de besoins.

La mise en place du jeu est extrêmement rapide. Tout comme les parties qui sont tout aussi express, menant ainsi souvent à en jouer plusieurs lors d’une même soirée. Ce qui vous permettra d’inverser les rôles et de découvrir les subtilités proposées par les 2 rôles. Il ne faut pas hésiter à revoir sa stratégie durant la partie pour prendre le dessus sur son adversaire. On a l’impression de faire une valse avec l’adversaire et c’est assez déstabilisant et atypique pour un jeu de plis.

Le jeu est selon moi très accessible. Je crois que l’âge indiqué sur la boîte de jeu (10 ans et +) est surtout en raison de la thématique et de l’univers sombre de Jekyll vs Hyde, et non à cause de la complexité du jeu. Néanmoins, il faut être capable de comprendre la hiérarchie des couleurs, les pouvoirs des potions et ce qu’il faut faire lorsque l’on joue un ou l’autre des personnages.

Côté interaction entre les joueurs, il en existe une certes, mais pas à grande échelle. Mise à part les cartes potion qui viennent appliquer certains effets, le reste du jeu se fait pas mal sans grandes interactions. On choisis une carte, on la joue, on remporte ou pas le plis.

J’aurais aimé que les manches soient un peu plus longues, donc plus de cartes lutte, plus d’espace d’avancement sur le plateau de jeu. Ainsi, on aurait peut-être pu avoir d’autres types de pouvoirs pour les potions, ce qui aurait permis de faire des attaques directes à l’autre joueur, augmentant ainsi un peu l’interaction entre les 2 joueurs.

Je reviens une dernière fois sur une des mécaniques du jeu que j’ai le plus apprécié. Le fait que l’avancement du marqueur de personnalité se fait par la différence entre les plis des joueurs, et non par la somme des plis d’un seul d’entre eux, est selon moi une mécanique parfaite pour l’univers de Jekyll vs Hyde. En étant le Dr. Jekyll, on sent vraiment la pression de devoir le plus possible instaurer un équilibre parfait entre le bien et le mal. Par contre, du côté de Mr. Hyde, que ce soit en remportant le plus de plis possible… ou à en perdre le plus possible, tout est bon pour arriver à ses fins et faire balancer Jekyll dans le côté obscure. Pour ma part, c’est le gros point positif de ce magnifique jeu.

Bref, si vous aimez les jeux de plis, de duel et qu’en plus vous adorez devoir repenser à votre stratégie, alors Jekyll vs Hyde est pour vous!

Montage Meeple Qc

On aime :
– Les illustrations générales du jeu et de la boîte qui respectent la thématique;
– Le livret de règles VRAIMENT concis et les règles qui sont rapides à expliquer;
– Le matériel du jeu de bonne qualité en général;
– La rejouabilité intéressante et le fait de pouvoir inverser les rôles;
– L’ambiance tendue de l’équilibre entre le bien et mal qui s’installe rapidement;
Le fait qu’il s’agit d’un jeu malin et accessible à tous;
– La thématique et l’univers du jeu qui sont bien respectés et qui collent bien à ce type de jeu;
– La mécanique de jeu, surtout celle d’avancement du marqueur de personnalité et l’effet des cartes potions à utiliser au moment opportun;

– L’asymétrie des 2 rôles et devoir revoir sa stratégie durant la partie;
Le fait que le jeu est fluide, rapide et se joue extrêmement bien;

Le fait d’avoir intégré une hiérarchie entre les couleurs et de pouvoir modifier cet ordre avec l’effet d’une carte potion en cours de partie.

Photo de l’éditeur

On aime moins :
– Le manque d’interaction entre les joueurs et le déséquilibre tactique entre les 2 rôles;
– Le peu d’attaques directes avec les effets de potions proposées.


On aurait aimé :
– Plus d’effets de potions disponibles, surtout pour pouvoir attaquer directement l’autre joueur et ainsi augmenter un peu plus l’interaction avec celui-ci;

– Un plateau de joueur de meilleur qualité au détriment du magnifique buste qui est inutile.

On aimerait :
– Une autre variante de jeu, comme par exemple un mode coopératif ou les deux joueurs pourraient ensemble tenter de déjouer les plans de Mr. Hyde. Ou pourquoi pas l’ajout d’un mode à 3 joueurs, ou un autre personnage viendrait se greffer au jeu.

Il est à noter que si :
– Vous êtes une personne allergique aux jeux de plis, alors vous pourriez ne pas aimer ce jeu;
– Vous n’aimez pas les jeux de hasard, vous devriez peut-être passer votre tour.

9/10

Photo de l’éditeur

Merci à notre partenaire Distribution Dude de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Welcome to the moon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X