Sagani, avis et chronique du jeu

Sagani s’adresse à un public familial et amoureux des tuiles! Dans ce nouveau jeu, les esprits s’efforcent de maintenir l’équilibre entre les éléments : l’Eau, la Terre, l’Air et le Feu. Lorsque les éléments sont en harmonie, les esprits émergent de leurs vaisseaux et se dévoilent sous leur forme véritable. Hé oui, ils représentent l’harmonie du monde!

Sagani
Auteur: Uwe Rosenberg;
Illustrateur : Lukas Siegmon;
Éditeur: Funforge;
Distributeur: Îlo307;
Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs;
Durée: 45 minutes;
À partir de: 8+;
Thématiques : Esprits de la nature, les éléments;
Mécaniques : Jeu de placement de tuiles, reproduction de schémas et abstrait
.

C’est quoi le but?

Dans Sagani, il faut répondre aux besoins des esprits pour aligner les bonnes couleurs dans le but de marquer les points indiqués une fois résolus. Faites-les bons choix!

Comment on joue?

Une partie de se joue en plusieurs tours de jeu.

À son tour, un joueur va devoir choisir l’une des 5 tuiles de la Rivière pour la placer dans sa zone de jeu.

– La première tuile sera placée au centre, les autres seront placées orthogonalement à une tuile déjà placée dans sa zone (pas adjacent);
– La tuile peut être placée dans le sens désiré;
– On doit placer sur la tuile le nombre de jetons correspondant au nombre de flèches au centre de la tuile.

Lorsqu’on place une tuile, on va regarder le sens de chacune des flèches pour savoir si on rencontre une tuile de la couleur indiquée dans cette direction. Si c’est le cas, on va prendre un jeton situé au centre de la tuile et le placer sur la flèche.

Si ce n’est pas le cas, on ne déplace rien.

Compléter une tuile?

Lorsque vous allez placer le dernier jeton du centre d’une tuile sur la dernière flèche, vous allez compléter et réveiller l’esprit de cette tuile. Vous allez donc pouvoir récupérer les précieux jetons de cette tuile, retourner la tuile et marquer les points indiqués sur celle-ci sur la piste de score.

Photo Board Game Geek.

Attention, si au moment de placer mes jetons sur une tuile, vous n’avez plus assez de jetons noirs, vous allez devoir placer des jetons rouges Cacophonie à la place. Chaque jeton rouge fera perdre 2 points immédiatement sur la piste de score. Toutefois, vous allez perdre ses points une seule fois par jeton rouge. Une fois la tuile complétée et que vous allez récupérer les jetons noirs et rouges sur celles-ci, vous ne remettez pas les jetons rouges au centre. Vous les garder, ce sont des jetons supplémentaires.

Si jamais vous n’aviez pas de points de victoire sur la piste, vous allez prendre des jetons de points négatifs. Oui, vous allez devoir perdre vos points quand même!

Photo Board Game Geek.

Lorsqu’il ne reste qu’une seule tuile dans la Rivière, un joueur va devoir choisir entre prendre cette tuile ou bien la placer dans la première case de l’Interlude. En échange, il va devoir prendre la première tuile de la pile et la placer dans sa zone.

Pour le tour du prochain joueur, on va révéler 5 nouvelles tuiles dans la Rivière pour continuer à jouer.

Lorsque l’Interlude contient 4 tuiles, tous les joueurs auront le droit de prendre une des tuiles et de la placer dans sa zone (en commençant par le joueur ayant le moins de points). Ce n’est pas obligatoire! On défausse toutes les tuiles de l’Interlude et on remplit la Rivière à nouveau avec 5 nouvelles tuiles.

Photo Meeple Qc

OK, et le jeu se termine quand?

La fin de la partie est déclenchée lorsqu’un joueur atteint la case déterminée en fonction du nombre de joueurs (45 à 2 joueurs, 60 à trois joueurs et 75 à 4 joueurs).

On termine alors le tour en cours pour que tous les joueurs aient joué le même nombre de tours et celui qui aura le plus de points, remporte la partie!

Photo Meeple Qc

C’est tout?

Le jeu propose une variante solo et une variante solo avancée.

Ce que j’en pense?

Sagani est un jeu de placement de tuiles très familial. La thématique et ses illustrations colorées a tout pour attirer l’attention des enfants. En revanche, il faut le dire, Sagani est un jeu axée sur la réflexion et il y en a beaucoup au programme!

Les règles sont bien décrites et sont surtout faciles à expliquer. Après quelques tours, vous aurez rapidement pris la mécanique de jeu en main.

Les parties sont fluides, mais le temps entre les tours de jeu pourrait être plus long pour certains joueurs qui réfléchissent trop. Bien que le jeu soit simple et accessible, je recommande de jouer à ce jeu à partir de 10 ans en raison de la grande réflexion et de l’attente entre les tours qui pourraient affecter la capacité d’attention des plus jeunes. J’ajouterais qu’il faut aussi être attentif à la validation des connexions de nos tuiles. J’ai joué avec mon fils de 8 ans et j’ai passé beaucoup de temps à valider ses connexions puisqu’il en oubliait. Cette partie est plus difficile à prendre en main et je dois vous confesser que ça m’est arrivé aussi d’oublier qu’une de mes tuiles était complétée et j’ai pris des jetons Cacophonie par mégarde.

Le matériel de Sagani est très joli et coloré. Les tuiles sont d’une bonne épaisseur et sont agréables à manipuler. Comme je le disais plus-haut, les illustrations sont amusantes et nous plongent dans la thématique d’esprit de la nature. En revanche, le jeu est très abstrait et vous allez oublier la thématique durant la partie pour vous concentrer sur le casse-tête à résoudre. Je dois vous le dire, il y a beaucoup de hasard dans ce jeu et cela pourrait déplaire à certains joueurs. Par moment, vous n’arriverez tout simplement pas à obtenir la couleur dont vous avez besoin. Heureusement, l’Interlude et la possibilité de pouvoir échanger deux tuiles vont venir laisser une chance pour contrer le hasard. Évidemment, ce type de jeu ne convient pas à tout les joueurs.

L’ambiance de jeu est très froide et les interactions sont inexistantes. On est vraiment concentré sur son propre casse-tête. Elle est en effet limitée à regarder ce que prennent les autres joueurs et à essayer de marquer le plus de points en prenant une tuile avant les autres joueurs. Il faut tout de même faire attention de ne pas prendre une tuile qui nous apporterait plus de contraintes et de problèmes… Réfléchir oui, mais toujours faire des actions seulement si celles-ci nous avantages.

J’aime bien les pions Cacophonie. Bien qu’ils fassent perdre des points, ils nous permettent d’avoir plus de jetons en main et cela peut être un avantage durant la partie. En prenant ceux-ci, on peut lutter contre la limitation de jeton que l’on a en main et surtout de pouvoir terminer une tuile plus facilement. Selon moi, ils sont vraiment indispensables.

Je trouve que Sagani est un jeu intéressant de connexions et de placement de tuiles. Il y a beaucoup de réflexion, mais il est bien calibré. Il faut aimer réfléchir, calculer et anticiper pour pouvoir apprécier ce jeu très accessible.

Bref, si vous recherchez un jeu de placement de tuiles mignon et calculatoire, alors Sagani est le jeu de réflexion parfait pour vous.

On aime :
– Le look de la boîte est sublime et les illustrations les personnages sont très mignons et colorés;
– Les règles sont très claires, bien expliquées et faciles à expliquer;
– Le matériel d’une bonne qualité (en carton épais) et les icônes sont faciles à lire;
– Une belle ambiance de jeu amusant et tendu;
– La thématique est bien illustrée, mais pas ressentie;
– Les parties sont fluides, mais longues en raison de la réflexion;

– Un puzzle intéressant à jouer peu importe le nombre de joueurs;
– Le jeu simple et accessible à tous qui convient aux familles (à partir de 10 ans);
– Un bon jeu de réflexion (bien calibré et très calculatoire);
– La re jouabilité avec l’envie d’enchaîner les parties (très stimulant);
– Un bon jeu pour initier les plus jeunes au placement de tuiles.

On aime moins :
– La thématique qui n’est pas très ressentie (collé sur la mécanique et très abstrait);
– L’âge de 8 ans est un peu juste, soyez patient, après quelques parties ils vont y arriver;
– Plus difficile d’anticiper les prochaines tuiles à plusieurs joueurs;

– Une interaction indirecte et inexistante limitée a regardé le jeu des autres joueurs.

Il est à noter que:
– Le jeu prend de la place à long terme sur la table et la zone de jeu peut être difficile à gérer (il faut regarder toutes les tuiles lorsque l’on place une nouvelle tuile). Il faut vraiment faire attention à ses connexions et prendre le temps de les vérifier lors de chaque nouvelle pose de tuile pour ne rien oublier;
– Un jeu qui peut s’éterniser avec les gens qui réfléchissent beaucoup.

8/10

Merci à notre partenaire Îlo307 de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeu de cet auteur en lisant notre chronique sur le jeu New York Zoo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X