Akropolis, avis et chronique de jeu

Vous vous sentez l’âme d’un architecte? Développer une cité vous enthousiasme? Vous avez donc ce qu’il faut pour apprécier pleinement tout ce qu’a à offrir le merveilleux jeu Akropolis!

Akropolis
Auteur: Jules Messaud;
Illustratrice: Pauline Detraz;
Éditeur: Gigamic;
Distributeur: Randolph;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 25 minutes;
À partir de: 8+;
Thématiques: Grèce antique, architecture;
Mécaniques: Jeu de placement de tuiles et de placement en 3D.

Montage Meeple Qc

C’est quoi le but?

Dans Akropolis, vous devrez bâtir une cité de la manière la plus harmonieuse possible tout en maximisant les points que vous obtiendrez en fonction du placement de vos principaux bâtiments (habitations, marchés, temples, casernes et jardins) et de leurs règles particulières.

Photo d’une cité
Photo Meeple Qc

Comment on joue?
Après une mise en place simple et adaptée au nombre de joueurs, il vous faudra procéder à deux étapes pour jouer votre tour: sélectionner une tuile dans la rivière et la placer dans sa cité.

Lors de la sélection, vous pourrez prendre la première tuile de la rivière gratuitement, mais l’accès aux autres devra être payé en cubes de pierre. La deuxième tuile coûtera un cube, la troisième, deux cubes et ainsi de suite. Il peut être judicieux de payer pour prendre une tuile qui vous avantagera grandement… ou pour ne pas la laisser à vos adversaires.

Lorsque vous aurez sélectionné votre tuile, vous aurez à l’intégrer à votre cité. Les règles de placement sont simples: vous devez placer la tuile de manière à ce qu’un des bords de la tuile soit adjacent à celui d’une autre tuile déjà placée. Vous avez aussi la possibilité de la superposer de manière à ce qu’elle recouvre des cases de deux autres tuiles. Il vous faudra cependant garder en tête que les tuiles recouvertes ne sont plus comptabilisées. Vous devrez aussi user de stratégie, car c’est en recouvrant des carrières que vous aurez la possibilité de récupérer les précieuses pierres qui vous permettront de choisir les tuiles qui vous avantagent le plus.

Tuile de départ
Photo Meeple Qc

Votre cité sera construite autour de votre pièce de départ. Celle-ci contient trois carrières ainsi qu’une place d’habitation. Les places sont essentielles, car ce sont ces dernières qui détermineront les points que vous marquerez en fin de partie. Elles sont marquées par des étoiles qui serviront de multiplicateurs de points en fin de partie. Il est donc inutile, par exemple, d’accumuler les marchés si vous n’avez pas de place de la même catégorie. Les places sont facilement reconnaissables sur les tuiles, ce sont celles qui sont ornées d’étoiles. Elle peuvent être de toutes les couleurs.

En cas de doute, l’aide de jeu fournie permet de garder en tête la quantité de place et de quartiers de chaque sorte.

Il faut aussi prendre le temps, après son tour, de remplir la rivière s’il ne reste qu’une seule tuile disponible. Pour ce faire, il faut simplement prendre les tuiles d’une des piles et les retourner dans la rivière. Ce sera aussi l’occasion de changer le premier joueur en lui passant le jeton Architecte en chef.

Jeton Architecte en Chef
Photo Meeple Qc

OK, et le jeu se termine quand?

Une partie d’Akropolis prend fin lorsqu’il ne reste qu’une seule tuile dans la rivière et aucune possibilité de la remplir. Les joueurs pourront donc procéder au décompte final de leurs différents quartiers. Pour ce faire, les joueurs devront tenir compte des particularités de chacun des quartiers. Certaines tuiles ne pourront peut-être pas être comptabilisées si les contraintes ne sont pas respectées. C’est ici que tout l’intérêt d’avoir construit en hauteur prend son sens, car un quartier construit au premier niveau aura une valeur de 1, alors qu’un quartier construit au 2e niveau vaudra 2 et ainsi de suite.

Cité gagnante lors d’une partie à trois joueurs
Photo Meeple Qc

C’est tout?

L’éditeur d’Akropolis a publié sur son site web une version solo afin de permettre au jeu d’être exploité par les joueurs qui sont privés d’adversaires. Pour ce faire, un personnage fictif, l’illustre architecte, vient compétitionner contre le joueur solo avec des règles de choix de tuiles bien établies. Sur le même site, on retrouve aussi un calculateur de scores. Vous pouvez y accéder par ici.

Aussi, le jeu propose diverses variantes pour corser l’expérience des joueurs plus expérimentés. Ces dernières se retrouvent bien illustrées sur l’aide de jeu.

Les variantes
Photo Meeple Qc

Ce que j’en pense?

D’emblée, la boîte d’Akropolis a attiré mon oeil. Le côté civilisation en construction m’a interpellée et la thématique grecque m’a donné le goût d’en savoir plus. En ouvrant la boite, j’ai été un peu moins emballée par l’esthétique des tuiles, car le gris était vraiment prédominant. Toutefois, après avoir pris la peine de bien regarder les tuiles en détail, j’ai compris la pertinence de ces choix et les tuiles “Place” et “Quartier” ont vraiment la possibilité de se distinguer vivement des carrières.

J’ai aussi bien aimé qu’un code de couleur vienne unir les places et quartiers partageant une appartenance. Cela rend le jeu visuellement très efficace et le fait qu’il y ait une distinction suffisante entre les deux types de tuiles permet d’éviter de la confusion. Aussi, l’aide de jeu permet de bien les distinguer.

Aide de jeu
Photo Meeple Qc

La qualité du carton utilisé pour les tuiles est vraiment remarquable. Elles sont vraiment agréables à manipuler et il est même possible de les brasser facilement malgré leur forme un peu inhabituelle. Je m’attendais à un calvaire pour les mélanger et j’ai été vraiment très étonnée. De plus, je dois souligner qu’il est très facile de séparer les cartes nécessaires aux parties à deux, trois et quatre joueurs, car le verso de chaque tuile indique clairement à quelle catégorie elle appartient.

Verso des tuiles
Photo Meeple Qc

Les règles d’Akropolis sont très simples à comprendre et à appliquer. Si un livret de règles de 8 pages est fourni, c’est surtout car des exemples clairs y sont présents. C’est vraiment un jeu qui s’installe et s’apprend en un rien de temps! La mécanique de pose des tuiles est très intuitive et le fait de pouvoir en superposer plusieurs de manière à obtenir un second, voire un troisième étage ajoute une profondeur non négligeable lors des parties. De plus, l’espace nécessaire pour jouer est relativement limité. Contrairement à certains autres jeux de placement de tuiles, l’espace essentiel au développement de la cité est vraiment raisonnable.

Je dois prendre un moment pour souligner l’importance du bloc de score dans l’expérience de fin de partie. Sans ce bloc, il serait passablement hasardeux de faire le décompte compte tenu de la mécanique de score un peu particulière. Chapeau aux créateurs qui nous ont fourni un bloc en couleur et imprimé recto-verso! Ils ont bien compris que nous allions jouer souvent et qu’il est plus écologique d’utiliser chaque page à son plein potentiel. J’ai d’ailleurs plastifié un exemplaire de mon bloc, question de m’assurer d’une survie à très long terme… C’est dire comment le jeu m’interpelle.

Bloc de score
Photo Meeple Qc

Akropolis est un très bon jeu de placement de tuiles qui permet à la fois d’initier les joueurs néophytes et de divertir pleinement les joueurs plus habitués. D’ailleurs, la durée d’une partie en fait un excellent jeu pour motiver les jeunes joueurs. L’âge suggéré de 8 ans me semble tout à fait pertinent. J’aspire d’ailleurs à le tester avec mon plus jeune qui aura bientôt 7 ans, car j’ai l’impression qu’un peu d’encadrement lui permettra d’en profiter avec plaisir.

La thématique de construction d’Akropolis est vraiment bien sentie et on ressent même une petite fierté à voir notre cité évoluer dans le sens qui nous a inspiré. Je n’aurais peut-être pas choisi l’expression “architecte” pour définir le rôle de celui qui construit la cité, car dans ma tête cela est plus près de celui qui dessine un bâtiment que de l’ingénieur civil qui envisage le projet dans sa totalité, mais je suppose qu’à l’époque de la Grèce Antique, les ingénieurs n’étaient pas légion.

L’ambiance lors d’une partie d’Akropolis est légère et agréable, malgré le fait qu’il faille rester à l’affût des choix de nos adversaires. Par exemple, il peut être pertinent d’ajouter une tuile à notre cité qui nous fera remporter moins de points, mais qui empêchera notre adversaire de faire le plein. Lors d’une des parties que j’ai jouées, un joueur avait réussi à obtenir un multiplicateur x9 pour ses jardins. Pas besoin de vous dire qu’on l’a eu dans l’os!

Dans le même esprit, lors d’une autre partie, j’ai réussi à aller chercher un grand nombre de casernes me permettant de marquer, car les autres joueurs se concentraient sur d’autres types de quartiers. Cela m’a presque assuré la victoire, car j’ai accumulé pratiquement autant de points pour ces quartiers qu’une de mes adversaires avec la totalité des siens. Bref, l’ambiance demeure bon ami, mais il faut rester conscient des choix des autres et de ce qui risque de les avantager. Les interactions sont donc limitées, mais potentiellement importantes. Dans la version solo, cette conscience est d’autant plus importante, car les cubes de pierres dépensés sont automatiquement attribués à l’illustre architecte. Cela fait en sorte que nous fournissons directement notre adversaire virtuel!

Je dois d’ailleurs dire qu’Akropolis est un jeu qui se joue bien dans toutes les configurations. Comme le jeu s’adapte en ajoutant des tuiles, on n’a pas l’impression d’épuiser le matériel. Les options fluctuent et cela a un bel impact sur la rejouabilité qui est, selon moi, excellente.

Akropolis est un jeu conçu pour être bouclé en 25 minutes et il remplit sa mission à merveille! Même une première partie ne dépasse pas vraiment les 30 minutes et ce, avec les explications. C’est vraiment un jeu bien équilibré! Ceux qui voudraient se casser davantage la tête avec le placement des tuiles n’auraient pas compris l’essence d’un jeu court! Il se joue donc dans de nombreuses occasions. Je me vois bien ouvrir ou terminer la soirée avec une partie d’Akropolis ou en jouer une entre deux jeux plus longs. Présentement, ce type de durée est vraiment apprécié avec ma famille, car il permet de se retrouver entre deux obligations. Akropolis risque donc d’être sorti souvent!

Bref, si vous aimez les jeux de placement de tuiles permettant une immersion dans la Grèce Antique, alors Akropolis est pour vous!

Montage Meeple Qc

On aime :
– Le look de la boîte coloré et les illustrations invitantes;
– Les règles du jeu simples et rapides à expliquer;
– Le matériel d’une excellente qualité;

– La qualité du bloc de score;
– La re jouabilité qui est excellente;
– L’ambiance sympathique lors des parties;
– Le fait qu’il s’agit d’un jeu accessible à tous (intergénérationnels);
– L’interaction minimale, mais importante;
– La thématique de construction bien ressentie;
– La mécanique de placement de tuile qui introduit le placement 3D;
Le fait que le jeu est fluide, qu’il se joue bien.

Photo de l’éditeur

On aime moins :
– Les couleurs un peu trop grises des tuiles.


9.5/10

Exemples de tuiles
Photo Meeple Qc

Merci à notre partenaire Randolph de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Photo de l’éditeur

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Mandragora.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X