Marvel: Remix, avis et chronique de jeu

Les superhéros vous interpellent? Vous avez un faible pour les vilains? Les jeux de cartes rapides et immersifs vous plaisent? N’attendez plus, Marvel: Remix est la perle rare qu’il vous faut découvrir!

Marvel: Remix
Auteur: Bruce Glassco;
Illustrateurs: Daniel Solis, Renee Lasater et Richard Dadisman;
Éditeur: Wizkids;
Distributeur: Wizkids;
Nombre de joueurs: 2 à 6 joueurs;
Durée: 20 minutes;
À partir de: 12+;
Thématiques: Univers Marvel, superhéros;
Mécaniques: Jeu de pige de carte et de gestion de main.

Photo de l’éditeur

C’est quoi le but?

Dans Marvel: Remix, le but est de se constituer une main alliant les combos qui permettront de marquer le plus de points possible.

Photo de l’éditeur

Comment on joue?

Après une petite mise en place, chaque joueur se constitue une main de 6 cartes Remix et d’une carte Vilain. À chaque tour, les joueurs devront piger une carte, soit dans la pile Remix, soit dans la pile Vilain, soit dans la défausse. Ils devront en défausser une par la suite. Ils continueront ainsi jusqu’à ce que leur main soit optimisée et que la défausse contienne 10 cartes.

Photo de l’éditeur

OK, et le jeu se termine quand?

Lorsqu’il y a 10 cartes dans la défausse, la fin de partie est déclenchée. Les joueurs doivent alors comptabiliser les points octroyés par chacune de leurs cartes et celui avec le plus grand total gagne.

Le bloc de score
Photo de l’éditeur

C’est tout?

Marvel: Remix est basé sur le jeu Fantasy Realms du même auteur, qui a d’ailleurs été nommé au Kennerspiel des Jahres 2021. Il reprend essentiellement les mêmes mécaniques, mais remplace l’univers médiéval fantastique par celui des superhéros de Marvel. Il est aussi le petit frère du jeu Star Trek: Missions.

La famille des jeux inspirés par Fantasy Realms
Montage Meeple Qc

Ce que j’en pense?

Quand j’ai découvert la boite de Marvel: Remix, j’ai tout de suite senti que l’immersion serait intense. Nombreux sont les personnages qui y sont illustrés! On sent qu’il y aura beaucoup de monde en jeu… et sincèrement, ça donne le goût d’aller plus loin.

En ouvrant la boite, on tombe sur un livret de règles simple à consulter et très efficace. Clairement, on ne va pas passer la soirée à lire et on va pouvoir se lancer dans l’action en moins de deux! J’ai beaucoup apprécié l’exemple de décompte en fin de partie qui y est très clairement explicité. Grâce à cela, il n’y a pas de mystère sur le concept du jeu. Ils prennent même la peine de démystifier la signification de certains termes et l’interaction de certaines cartes entre elles. C’est vraiment très bien conçu.

Photo Meeple Qc

Je prends une seconde pour souligner que j’aime beaucoup la présence du petit carton qui permet de retenir les cartes à leur place qui sépare le jeu du bloc de score joufflu qui l’accompagne. D’ailleurs, il faut croire que les auteurs ont compris qu’on allait jouer beaucoup, car le bloc, en plus d’être garni généreusement, est imprimé recto-verso. Vive les bonnes idées qui ont une petite portée écologique!

L’esthétique des différentes cartes est vraiment réussie. Si vous avez lu les BD ou si vous avez vu les films de la franchise, vous serez rapidement en terrain connu. Nos héros favoris sont facilement reconnaissables et les illustrations colorées sont vraiment belles. On se sent vraiment partie prenante de cet univers grâce à Marvel Remix.

Photo de l’éditeur

En prime, je dois avouer que Marvel: Remix est un jeu facile à protéger: le format des pochettes de protection (sleeves pour les intimes) est probablement le plus courant. Je crois que les amateurs risquent de vouloir protéger leurs cartes rapidement. Cela dit, elles sont de bonne qualité. Ce n’est pas ce que je remets en question, mais quand on a un jeu chouette entre les mains, on veut vraiment tout faire pour en prendre soin et le garder longtemps. De mon côté, j’envisage de plus en plus une protection premium…

La mise en place pour la première partie se fait en un éclair : deux piles de cartes, un espace pour la défausse et une main pour chaque joueur composée de cartes provenant des deux piles. C’est moins long à faire qu’à écrire, c’est tout dire.

C’est en regardant notre main qu’on comprend que le jeu va être peut-être plus corsé que prévu. Il se passe beaucoup de choses sur chaque carte. On y retrouve un personnage avec son nom, son type, son pouvoir de base sous forme numérique, ses différents tags ainsi que du texte expliquant le menu détail de ses pouvoirs spécifiques. Il y a donc 7 cartes complètes à analyser dans le détail afin de bien comprendre les interactions possibles et les combinaisons idéales. La première partie peut être déroutante à cause de cela. La quantité de texte à comprendre, de même que la complexité des différents éléments justifie d’ailleurs très bien le 12 ans et plus suggéré. Cette fois, il ne m’est même pas venu en tête d’essayer de jouer avec mes plus jeunes.

Photo de l’éditeur

Comme j’avais l’expérience de son grand frère, Star Trek Mission, j’ai pu facilement aborder les premières parties. J’ai cependant pu voir dans l’œil de certains de mes amis testeurs la confusion qui était mienne au départ. Si, après quelques parties, on est en mesure de tenter d’être stratégiques, il y a fort à parier qu’au début, le hasard va vraiment être maître de notre main, car il y a trop d’éléments à prendre en considération.

Cela dit, le fait que la première partie puisse être intense ou au contraire un peu trop portée sur l’aléatoire n’est pas très grave, car les parties sont très rapides. C’est très agréable d’enchainer les parties de Marvel: Remix les unes après les autres et d’être témoin d’improbables combinaisons d’alliés, de vilains, d’équipement, etc. Toutefois, contrairement à son grand frère, la fin de partie arrive un peu trop vite à mon goût. Comme toutes les cartes de la défausse sont comptabilisées, on arrive rapidement à 10 cartes. Je sais qu’il est possible de piger des cartes dans la défausse et d’ainsi prolonger les possibilités d’échanges, mais je trouve que c’est dommage. Cela déséquilibre terriblement les parties à plusieurs joueurs, car la fin de partie arrive bien avant que les derniers joueurs aient pu optimiser réellement leur main. À deux joueurs cela dit, c’est amplement suffisant comme objectif. Je crois que j’aurais aimé que le déclencheur de fin de partie s’adapte au nombre de joueurs afin de préserver un équilibre agréable.

Avec Marvel: Remix, on a affaire à un jeu dont la rejouabilité est presque infinie puisque les mains varient sans arrêt. Les combinaisons sont tellement nombreuses qu’il faudra jouer et rejouer encore avant de revivre une main. Personnellement, j’aime bien voir des combinaisons improbables se dessiner. Un joueur habile saura tirer profit des malus imposés par certains vilains pour faire exploser leur pointage final.  Par contre, des cartes comme « Hela » peuvent coûter très cher au joueur trop téméraire, car un score de -20 peut faire très mal lors du calcul final. D’un autre côté, des combinaisons impliquant des personnages du Wakanda peuvent s’avérer incroyablement payantes et compenser amplement. Il faut simplement garder en tête que les mains doivent toujours contenir au moins un vilain. Après tout, où est le plaisir d’être un héros si personne ne nous met de bâtons dans les roues!

Photo Meeple Qc

Le temps nécessaire pour une partie est relativement court. Marvel: Remix devient donc un sérieux candidat pour les débuts de soirée, les entre-deux gros jeux et pour les parties de fin de soirée lorsqu’il est tard, mais que tout le monde a encore envie de jouer. C’est un jeu qui se sort en tout temps. Et que dire de son format! C’est un jeu de sacoche par excellence. Il ne nécessite qu’un tout petit espace pour qu’une partie se joue alors n’hésitez pas à être créatifs. Vous pouvez le trainer au restaurant, au parc, en vacances, chez des amis, etc.

Parlons maintenant de la thématique : l’univers et les personnages de Marvel. Les héros ne sont pas les seuls qui sont mis de l’avant! Dans Marvel: Remix on retrouve nombre de vilains, de lieux mythiques, d’éléments d’équipements, etc. qui sont très efficaces pour maximiser l’immersion. On y retrouve des personnages des Avengers, des X-Mens, de Black Panther ainsi que plusieurs autres que votre humble chroniqueuse ne connaissait pas comme Squirrel Girl et Angel. Il n’est jamais trop tard pour développer nos connaissances sur cet impressionnant univers!

Aussi, je me dois de mentionner que l’ambiance lors d’une partie de Marvel: Remix est profondément conviviale. Puisque les défausses de nos adversaires peuvent nous aider, il faut rester engagés et à l’affût en tout temps, mais il n’y a pas de coups chiens de prévus. Personne ne sera choisi comme souffre-douleur et tous auront une chance égale de gagner… si la chance est de leur côté.

Bref, si vous cherchez un jeu rapide, offrant une belle immersion et traitant d’une thématique super-héroïque bien sentie, alors Marvel: Remix est pour vous!

Photo de l’éditeur

On aime :
– Le look de la boîte et les illustrations qui sont fidèles à l’univers de Marvel;
– Les règles du jeu simples et efficaces;
– Le matériel de bonne qualité;
– La re jouabilité qui est presque infinie;
– L’ambiance conviviale lors des parties;

– L’interaction modérée lors des parties;
– La thématique présentant l’univers et les personnages de Marvel;

– Le fait qu’il s’agit d’un bon jeu pour jouer entre personnes plus âgées;
– La mécanique efficace de pige et de gestion de main;
Le fait que le jeu est fluide et qu’il se joue bien

Photo de l’éditeur

On aime moins :
– La fin de partie qui arrive trop vite avec seulement 10 cartes;
– Le fait qu’il s’agit d’un jeu qui nécessite pas mal de lecture de cartes.


On aurait aimé:
– Que le nombre de cartes qui déclenche la fin de partie soit adapté au nombre de joueurs
.

Il est à noter que si :
– Vous êtes une personne allergique au hasard, vous pourriez ne pas apprécier ce jeu;
– Vous êtes une personne qui ne maîtrise pas l’anglais, vous risquez de ne pas être en mesure de bien apprécier Marvel: Remix puisqu’il n’est pas traduit en français.

9/10

Photo de l’éditeur

Merci à notre partenaire WizKids de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Kardashev Scale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X