The Hunger, avis et chronique de jeu

Connaissez-vous la dernière création du célèbre Richard Garfield? The Hunger sera assurément le prochain coup de cœur de votre collection. Vous incarnerez un vampire assoiffé de sang dans une folle course contre la montre afin de collecter une rose, chasser des humains (les digérer au passage), accomplir des missions et retourner au château avant le lever du jour.

The Hunger
Auteur: Richard Garfield;
Illustrateurs: Alexey Bogdanov, Jocelyn Millet, Marta Ivanova, Semyon Proskuryakov;
Éditeurs: Origames et Renegade Games Studio;
Distributeur: Distribution Dude;
Nombre de joueurs: 2 à 6 joueurs;
Durée: 60 minutes;
À partir de: 12+;
Thématiques : Vampire, Humain, Familier;
Mécaniques : Jeu de cartes/Deckbuilding, course, jeu de plateau
.

Photo de l’éditeur – Origames

C’est quoi le but?

Dans The Hunger, vous aurez exactement 15 tours pour chasser les humains, récupérer le plus de points de victoire possible(missions secrètes et tenter de récupérer une rose) et revenir au château avant le lever du jour. Avant de commencer la partie, vous devrez choisir le mode de jeu auquel vous voulez jouer (Novice ou Ancien), cela aura un impact en fin de partie.

Photo Meeple QC.

Comment on joue?

The Hunger se joue en 15 tours durant lesquels chaque vampire exécutera ses actions à tour de rôle.

L’ordre de jeu est déterminé par la distance de chaque joueur avec le château (la première case du plateau de jeu). Plus vous êtes loin du château, plus vous jouerez en début de tour. Au premier tour, l’ordre de jeu est décidé par la somme de vos 3 cartes en main, la plus petite jouant en premier.

C’est ensuite le temps de chasser! Chacun son tour, les vampires font toutes leurs actions. Vous placez toutes vos cartes dans votre zone de jeu et les résolvez, une à la fois, dans l’ordre de votre choix. Votre tour est divisé en 3 étapes :

– Activer les effets de pioche et défausse
Certaines cartes vous permettent de piocher d’autres cartes ou d’en défausser. Utilisez-les efficacement pour optimiser votre jeu!

Calculer votre Vitesse et dépensez-la
– Additionnez la Vitesse des cartes de votre zone de jeu;
– Déplacez-vous d’autant de cases que votre Vitesse le permet;
– S’il vous reste de la Vitesse, vous pouvez l’utilise pour Chasser 1 fois :
– Chasser coûte entre 1 et 3 de Vitesse, selon la case que vous choisissez. Vous récupérez toutes les cartes de l’espace de Chasse choisie et les mettez dans votre défausse;
– Chasser une rose coûte 0 Vitesse.

Photo Meeple QC.

Fin de tour :
– Retournez votre vampire sur sa face repos;
– Défaussez les cartes non permanentes de votre zone de jeu;
– Activer les effets de fin de tour;
– Piochez 3 nouvelles cartes (si votre pioche est vide, refaites-la en mélangeant votre défausse).

Quand tous les vampires ont terminé leur tour, on prépare le prochain tour :
– Avancer la lune d’une case (la 15e étant le dernier tour, sauf pour ceux qui ont une ombrelle, qui peuvent jouer un tour supplémentaire, sans chasser);
– Retourner les jetons sur leur face active;
– Déplacer toutes les cartes sur la piste de chasse d’une colonne vers la droite;
– Piochez une carte pour chaque espace de la colonne 3;
– Ajouter une carte Chasse à la Taverne (si moins de 3 et qu’aucun vampire ne s’y trouve)

Vous commencez un nouveau tour, le vampire le plus loin du château jouera en premier!

Photo Meeple QC.

OK, et le jeu se termine quand?

Dans The Hunger, la partie se termine lorsque l’aube arrive. Les vampires qui ont une ombrelle pourront jouer un dernier tour sans chasser. Le mode de jeu choisi aura un impact pour déterminer les vampires qui auront survécu au lever du jour. Le vampire qui a le plus de points de victoire remporte la partie.

Photo Meeple Qc.

C’est tout?

The Hunger comporte 2 variantes, Novice et Ancien. Le mode de jeu Novice est le côté du plateau qui est le plus facile. Ancien est le mode de jeu normal, vous êtes donc obligé de revenir au château ou au moins au cimetière pour pouvoir marquer vos points de victoire et ne pas brûler au lever du soleil.

The Hunger nous offrira très prochainement une extension pour faire perdurer le plaisir de ce magnifique jeu. Ce qui est merveilleux, c’est que la boîte de base à été conçue pour y accueillir le jeu de base ainsi que l’extension. L’extension The Hunger: High Stakes apportera quelques changements excitants : vous aurez la chance de créer un deck de départ aléatoire ainsi que d’améliorer vos habiletés, et plus encore.

Photo de l’éditeur – Renegade Games Studio

Ce que j’en pense?

Nous avons été épatés par cette merveilleuse découverte 2022. Notre coup de cœur du moment. C’est un jeu absolument magnifique et passionnant qui fera partie des jeux que nous n’hésiterons pas à vanter et conseiller aux gens qui nous entourent. Nous avons très hâte à la sortie de l’extension qui, nous en sommes sûrs, sera un indispensable. Nous trouvons que ce jeu ajoutera beaucoup à votre ludothèque.

La boîte du jeu est d’une grosseur parfaite pour accepter toutes les composantes du jeu, y compris les cartes sleevées. Elle a même été conçue pour recevoir l’extension qui sera offerte dans les prochains mois, Hourra! The Hunger attire beaucoup les regards avec sa boîte magnifique et ses illustrations intrigantes. On peut vraiment ressentir la thématique de vampire et d’horreur, elle nous donne l’envie de l’ouvrir et de découvrir ce qui s’y cache.

Lorsque nous ouvrons la boîte, nous avons la chance de découvrir un matériel de très bonne qualité. Le plateau central est solide, de carton épais et plastifié ce qui nous permet de jouer plusieurs parties sans l’abimer. Les jetons vampires et les marqueurs de score sont faits en bois et chaque vampire possède sa couleur. Les couleurs des jetons sont tout simplement magnifiques et très visibles sur le plateau de jeu. Le choix des personnages en début de partie est sans impact (ce qui est dommage), mais on le choisit judicieusement pour qu’il nous ressemble!

Photo Meeple Qc.

The Hunger a su, grâce à son renommé créateur et de ses illustrateurs, nous impressionner avec ses illustrations qui sont à couper le souffle. Nous avons adoré les illustrations sur chacune des cartes de ce jeu, un vrai délice pour les yeux. La thématique est très bien représentée sur chacune des composantes du jeu.

The Hunger nous propose plusieurs mécaniques de jeu qui sont toutes très efficaces et qui s’agencent bien entre elles. Par contre, nous aurions apprécié des decks de départ différents pour chacun des vampires. Vous pourrez faire évoluer et améliorer votre deck au courant des 15 manches de jeu, mais attention de ne pas trop vous empiffrer pour ne plus être capable de retourner au château. Il est nécessaire pour vous d’optimiser votre deck durant la partie en choisissant les meilleures cartes parmi celles qui vous seront offertes, sans, toutefois, toutes les choisir et alourdir votre deck.

The Hunger semble un jeu complexe à première vue, mais la mise en place est relativement simple et le plateau de jeu comporte beaucoup d’aides visuelles pour faciliter la mise en place et le jeu. Lors de vos premières parties, vous aurez peut-être besoin du livret pour revoir les effets du plateau. La re jouabilité est très bonne, c’est un jeu de deckbuilding avec un nombre impressionnant de cartes, ce qui offre des parties différentes à chaque fois que vous y jouerez. Avec l’extension à venir sous peu, cela nous permettra de découvrir une nouvelle manière de jouer et surtout d’essayer de nouvelles stratégies.

Photo Meeple Qc.

Les règles du jeu The Hunger sont claires, rapides à expliquer et faciles à prendre en mains. Le livret de règles comporte beaucoup d’explications et d’exemples pour améliorer la compréhension du jeu. The Hunger propose un âge de 10+, mais je dois préciser qu’un plus jeune ne pourra pas vraiment en profiter dû à la complexité du jeu. Ce jeu est quand même complexe et nécessite une certaine stratégie en ce qui concerne les cartes que vous devrez choisir afin d’agrandir votre deck et optimiser votre stratégie de jeu.

La thématique et l’univers de jeu où les vampires prennent le contrôle est très originale. J’adore le côté sombre et élégant des vampires. Des illustrations aux personnages, tout est tout simplement WOW! ce qui permet d’être accessible à tous. The Hunger est un jeu qui comporte peu d’interaction entre les joueurs. La seule interaction subtile qu’il y a est dans le choix des cartes lors de la chasse, c’est le seul moyen que vous avez afin de bloquer vos adversaires.

Je dois dire que je ne m’attendais à rien de moins venant du grand Richard Garfield. C’est un jeu que vous pouvez jouer à 2, 3 ou 4 joueurs à plusieurs reprises sans jamais vous essouffler. Toutefois à plus de 4 vampires, le rythme du jeu sera ralenti.

Bref, si vous aimez le deckbuilding, les vampires assoiffés et… les roses, alors The Hunger et sa thématique originale est pour vous!

Photo de l’éditeur – Origames

On aime :
– Le look de la boîte qui est absolument à couper le souffle et est très attirant et les illustrations qui sont absolument magnifiques;
– Les règles du jeu qui sont simples et le manuel qui comporte beaucoup d’exemples et d’images;
– Le matériel qui est de très bonne qualité;
– La re jouabilité qui est excellente en plus d’offrir une extension dans les prochains mois;
– L’ambiance agréable, mais qui peut être tendue par moment (il s’agit d’une course pour revenir au château et vous allez composer avec un vrai casse-tête);
– Le fait qu’il s’agit d’un jeu tactique et accessible à tous, mais qui pourrait ne pas convenir à des joueurs de moins de 10 ans;
– L’interaction subtile dans le plateau de chasse;
– La thématique de vampire attirante et bien représentée;
– Les mécaniques amusantes, efficaces et calculatoires (il faut bien gérer son deck);

– Avoir l’option de choisir entre un mode plus léger et un mode plus compétitif;
Le fait que le jeu est fluide, qu’il se joue bien. Le nombre de joueurs à peu d’impact sur la durée des parties.

Photo Meeple Qc.

On aime moins :
La symétrie dans les deck de départ, ceux-ci sont tous pareils. (L’extension est supposé venir corriger ce manque);
Le choix des personnages qui n’a aucun impact sur notre stratégie;

Jouer à plus de 4 vampires ralentit le rythme du jeu;
– Les cartes Roses, mettre la main sur une de ces cartes n’est pas signe de réussite puisqu’il est très difficile de revenir au château sans brûler au soleil (la rose ne vaut pas le bonus).

On aurait aimé:
– Un mode débutant plus accessible;
– Que les 2 côtés du plateau soit plus différents.


Il est à noter que si :
– Vous êtes une personne qui aimez les jeux qui comportent beaucoup d’interactions entre les joueurs, alors il se pourrait que vous n’aimiez pas ce jeu. Il s’agit d’une course pour revenir en l’emplacement de départ et il y a beaucoup de risque à prendre pour rentrer au château vivant!

8/10

Photo de l’éditeur

Merci à notre partenaire Distribution Dude de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Verona Twist.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X