Tajuto, avis et chronique de jeu

En 532, le Bouddhisme arrive au Japon et prend peu à peu sa place aux côtés du Shintoïsme. Le prince Shotoku, séduit par cette nouvelle religion, charge quelques moines bouddhistes à ériger 8 pagodes (Tajuto) pour créer un lieu de pèlerinage.  Il a annoncé qu’une fois le 4ème tajuto terminé, ce lieu deviendrait une destination de pèlerinage importante. Le moine bouddhiste qui aura atteint le plus haut niveau de spiritualité, grâce à une profonde méditation sera alors récompensé.

Tajuto
Auteur: Reiner Knizia;
Illustrateur: Damien Colboc et Maxence Burgel;
Éditeur: Super Meeple;
Distributeur: ÎLO;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 45-60 minutes;
À partir de: 10+;
Thématiques : Japon, spiritualité et pagodes;
Mécaniques : Jeu avec points d’action, de pari, reconnaissance tactile, d’objectifs et gestion.

C’est quoi le but?

Dans Tajuto, le but du jeu est de devenir le moine bouddhiste qui aura accumulé le plus de points de spiritualité à la fin de la partie en participant à la construction de diverses Pagodes.

Comment on joue?

Dans Tajuto, le joueur le plus âgé est désigné comme étant le premier joueur, puisqu’il est le plus sage.

À tour de rôle, nous pouvons utiliser une ou plusieurs tuiles Action. Les 3 tuiles Action donnent toutes accès aux mêmes actions, soit piocher un étage de Pagode, déposer une offrande ou acquérir une tuile. Attention cependant, car la première de vos tuiles Action est gratuite, tandis que la deuxième vous coûtera 4 points de Méditation et la troisième, 6 points. Si des coûts d’utilisation sont présents sur une tuile, vous devez reculer votre meeple Moine d’autant de pas sur le chemin de Méditation que le coût de la tuile. Chacune de ces tuiles ne peut être utilisée qu’une fois par tour de jeu. Une fois utilisée, il est recommandé d’incliner la tuile afin de démêler qu’est ce qui est disponible et qu’est-ce qui ne l’est pas.

Tel que mentionné ci-dessus, la première action possible consiste à piocher un étage de Pagode dans le sac. Vous pouvez donc, à l’aveugle, piocher une pièce en gardant à l’esprit que chacune des pagodes doit être construite de bas en haut, donc du plus gros étage au plus petit. Si l’étage pioché peut être posé, il doit l’être. S’il ne peut l’être, il est possible de conserver la pièce afin de la poser ultérieurement (une seule pièce peut être conservée dans l’éventualité où vous retrouvez avec plusieurs étages ne pouvant être construits à la fin de votre tour). Si l’étage que nous avons en réserve peut être posé à la suite d’un placement de la part d’un autre joueur, il faudra le poser pendant notre tour, sans que cela ne compte pour une action. Chaque étage construit rapporte autant de points de Méditation que d’étages de la pagode dont il est question. Il faut bien sûr inclure à ce total l’étage que nous venons de poser. Si l’étage construit recouvre une offrande, en plus des points de Méditation pour les étages, 2 points supplémentaires sont octroyés pour l’offrande recouverte.

La seconde action possible est de déposer une offrande. En début de partie, 8 cubes de couleur vous sont remis. Si vous choisissez d’effectuer cette action, placez 1 de vos 8 offrandes dans l’emplacement prévu à cet effet sur l’étage actuellement le plus haut de la Pagode de la même couleur. À noter qu’aucune offrande ne peut être déposée sur le dernier étage d’une Pagode et qu’il ne peut y avoir qu’une seule offrande sur chaque étage. Les offrandes rapportent des points de Méditation; avancez votre meeple Moine d’un nombre de pas égal au nombre d’étages de la Pagode plus 2 pour l’offrande. Il est donc avantageux d’attendre que la Pagode soit plus grande afin d’y ajouter notre offrande, puisque nous ne la récupérons pas, elle y demeurera jusqu’à la toute fin de la partie.

La troisième action consiste à acquérir une tuile (autre que celles Objectif, qui doivent être gagnées). Les tuiles Sagesse, Action supplémentaire, Transcendance et Inauguration du Jardin Sacré sont celles disponibles pour cette action, elles serviront à progresser plus rapidement dans le jeu et à engranger des points de Spiritualité en fin de partie. Bien sûr, vous procurer ces tuiles a un coût (points de Méditation), vous devrez donc reculer votre meeple Moine sur le chemin de Méditation d’un nombre égal au coût de la tuile, indiqué en haut à gauche de la tuile. Il vous faudra, bien entendu, disposer de suffisamment de points de Méditation afin d’acquérir une tuile, puisqu’en aucun cas, la Méditation d’un joueur peut tomber en dessous de 0.

Afin de mieux comprendre à quoi servent ces tuiles, voici un bref survol de celles-ci.

En premier lieu, il y a les tuiles Inauguration qui coûtent 8 points de Méditation. Une seule tuile Inauguration est associée à chaque pagode non achevée. Il est important de savoir que nous ne pouvons acquérir les tuiles des pagodes achevées. À la toute fin de la partie, si les pagodes correspondant aux tuiles Inauguration que l’on a en notre possession sont achevées, chacune d’elles nous donnera 4 points de Spiritualité.

Ensuite, il y a les tuiles Transcendance Marché qui nous permettent de payer 2 points de Méditation de moins toutes les tuiles (Sagesse, Transcendance, Inauguration et Action supplémentaire).

Les tuiles Transcendance Sanctuaire, quant à elles, augmentent de 1 point la valeur de Spiritualité indiquée sur chaque tuile Sagesse et Inauguration que le joueur a en sa possession en fin de partie. Cependant, la tuile Inauguration d’une Pagode inachevée rapporte aucun point, et non 1 point de Spiritualité.

Chaque tuile Action supplémentaire ne donne accès qu’à un type d’action de plus. En effet, l’une vous permettra de piocher un nouvel étage, l’autre de poser une offrande et la dernière, d’acheter une tuile.

Finalement, les tuiles Sagesse n’ont d’autre utilité que d’apporter des points de Spiritualité.

Il est à noter que les tuiles Action de départ et celles acquises en cours de partie sont toujours posées face visible, tandis que les tuiles donnant des points de Spiritualité (Sagesse, Objectifs, Sanctuaire et tuiles Inauguration correspondant à une Pagode achevée) peuvent être tournées face cachée.

Deux actions peuvent être effectuées sans pour autant nécessiter une tuile Action. Celles-ci sont la construction d’un étage (à la suite d’une pige ou lorsque le moment le permet) ainsi que réaliser un Objectif. Nous avons déjà parlé de l’action de construction, alors passons directement à la seconde option possible. À votre tour de jeu, vous pouvez récupérer une ou plusieurs tuile(s) Objectif et la ou les placer devant vous, à la condition que vous remplissiez les conditions requises au moment de la/les prendre. Les tuiles Objectif ne nécessitent aucun point de Méditation pour les récupérer. En fin de partie, chacune de ces tuiles donnera 1 point de Spiritualité.

OK, et le jeu se termine quand?

Lorsqu’un joueur termine la construction d’une quatrième Pagode en posant son 6e étage, le jeu prend fin immédiatement.

Ce joueur récupère la tuile objectif “Inaugurer la quatrième Pagode” et le joueur étant le plus avancé sur le chemin de Méditation récupère la tuile objectif “Finir avec le plus de Points de Méditation”. En cas d’égalité, la tuile est défaussée.

Tous les joueurs peuvent ensuite retourner face visible leurs tuiles objectif Sagesse, Inauguration réalisées et Transcendance et additionner les points de Spiritualité, en n’oubliant pas de compter le bonus sur les tuiles Sanctuaire.

Ainsi, le joueur avec le plus grand nombre de points de Spiritualité gagne la partie et est nommé par le Prince Shotoku “Grand Gardien du Jardin Sacré des 8 Pagodes”. En cas d’égalité, les joueurs gagnants se partagent la victoire.

Ce que j’en pense?

Tajuto a d’emblée attiré mon attention de par sa magnifique boîte. La thématique a été très bien exploitée, autant dans les illustrations de la boîtes, des règles ainsi que dans les composantes du jeu. Les couleurs sont vibrantes et la boîte parle d’elle-même!

Aux premiers abord, en parcourant les règles du jeu, il m’a été assez rapide d’apprendre celles-ci. Les actions sont expliquées en détails et en plus, avec des illustrations permettant aux visuels comme moi d’assimiler le tout facilement. Chacune des tuiles a sa description présente dans le livret, ce que j’ai grandement apprécié. J’ai aussi aimé le résumé à l’endos du livret, permettant d’avoir le tout à portée de la main, sans avoir à parcourir de fond en comble les règles.

Côté mise en place, la première fois j’ai eu recours plus d’une fois au livret de règles, toutefois, il devient de plus en plus simple, voir instinctif, de placer le tout après quelques parties. J’ai également trouvé plus simple de séparer le matériel de départ de chacun des joueurs dans des petits sacs différents. On les sort de la boîte, on les octroie aux joueurs, on place le plateau ainsi que les tuiles et le tour est joué! La partie de Tajuto peut commencer.

C’était honnêtement la première fois que je jouais à un jeu où la reconnaissance tactile était autant primordiale. Je dois dire que j’ai adoré cela! Le fait de tenter, au toucher, de trouver l’étage que nous voulons sortir du sac est vraiment agréable. C’est là que nous voyons qui des joueurs a le sens du toucher aiguisé disons. Certains l’ont d’autres…moins. Certes, ça peut être frustrant pour certains, toutefois, ce n’est pas mon cas.

Cependant, malgré le fait que j’adore l’aspect tactile du jeu, il est certain que le côté hasardeux de la chose est très présent et influence énormément le cours de la partie. Nous avons donc très peu de contrôle sur ce qui suivra, ce qui peut agacer certains joueurs. Comme les points de Méditation sont majoritairement acquis par la construction des pagodes, il est certain qu’on voudra trouver l’étage dont nous avons besoin, mais le fait que les couleurs soient aléatoires, cela peut être désavantageux pour nous et au contraire, avantageux pour nos adversaires qui se feront une joie de déposer leurs offrandes sur l’étage que nous venons de construire.

Parlant de l’aspect tactile, pourquoi ne pas enchaîner avec le matériel du jeu. J’ai été épaté par la qualité de celui-ci. Ce ne sont pas moins de 8 pagodes, chacune comprenant 6 étages, bien robustes qui nous sont offertes. Si je peux me permettre commentaire sur le matériel, c’est au niveau du choix de couleurs pour certaines des composantes. J’ai trouvé que les couleurs rouge et orange se ressemblaient un peu trop. Une plus grande différence au niveau de ces deux couleurs aurait été apprécié, puisqu’il nous arrivait de mélanger les deux. En revanche, le plateau de jeu est épais, résistant et les tuiles de bonnes épaisseurs.

En ce qui à trait à la rejouabilité, je la considérerais comme étant bonne. Ce n’est pas tous les joueurs qui auront les mêmes stratégies et il est certain qu’en ayant l’aspect de pige, les parties varient d’une à l’autre. Surtout si nous jouons avec des joueurs moins habiles tactilement parlant, il peut être plus ardu pour eux de piger la pièce désirée (d’autant plus que le facteur chance est là vu que nous ne savons pas quelle couleur nous pigeons) et faire en sorte que les parties soient diversifiées. Le petit hic toutefois est le manque flagrant de tuiles Objectif. Il aurait vraiment été plaisant d’en avoir de plus, afin de varier un peu plus les parties. C’est donc un total de 8 tuiles Objectif qui sont présentes dans le jeu, alors il est certain que plus les parties s’enchaînent, plus nous connaissons les objectifs à atteindre. Malgré cela, la rejouabilité demeure tout de même bien.

Mécaniquement parlant, j’ai bien aimé. L’amalgame de paris, de tactiques et de stratégies est parfaite. Nous poussons vraiment notre chance à chaque tour, ce qui ajoute à l’ambiance. L’acquisition de tuiles nous permettant d’obtenir des actions supplémentaires est également appréciable en cours de partie, car plus elle avance, plus nous souhaitons enchaîner les actions afin de maximiser nos tours.

Je dois dire que j’ai trouvé le début du jeu assez lent, j’avais même de la difficulté à croire que nous pouvions réellement se rendre à plus de 20 points de Méditation. La montagne me paraissait haute à monter, principalement car les points se cumulent pas très vite au départ. Après quelques tours, j’ai retrouvé mon optimisme et j’ai enfin réussi à cumuler plus d’un point par tour, hourra!

Niveau thématique, tout y est. On la ressent bien à travers les illustrations, la typographie choisie et majoritairement avec les pagodes en plastique offertes. Gros coup de cœur pour ce rendu de toute beauté.

C’est certain que si vous recherchez un jeu avec beaucoup d’interactions entre les joueurs, Tajuto n’est peut être pas l’option à privilégier. Étant donné que nous construisons tous en même temps plusieurs pagodes un peu à l’aveugle, vu l’aspect de chance/hasard, il est difficile de nuire consciemment à nos adversaires. Malgré le fait que nous jouons tous au centre, nous jouons quand même un peu tous de notre côté, en essayant de faire le mieux pour nous et d’accumuler le plus de points possibles.

Tajuto est un jeu qui est accessible pour tous. À la base, le jeu est rapide et simple à apprendre, alors en prenant le temps de bien survoler les règles avec les enfants d’une dizaine d’années, il peut être très facile de les initier à ce jeu. Certes, l’absence de variantes peut freiner les joueurs plus aguerris, puisqu’il n’y a qu’une façon d’y jouer, mais en général, je crois que Tajuto est un très bon jeu familial et qu’il peut convenir à un large public.

Bref, si vous aimez les jeux de pari et de reconnaissance tactile ayant une magnifique thématique, alors Tajuto est pour vous!

On aime :
– Le look de la boîte avec ses belles illustrations montrant d’emblée la thématique et l’univers dans lequel Tajuto se déroule;
– Les règles du jeu qui se prennent bien en main, notamment à l’aide des exemples illustrés dans le livret;

– L’aspect de reconnaissance tactile durant la pige, qui apporte une belle fébrilité et qui nous montre bien si notre sens du toucher est aiguisé (ou non!);
– Le matériel de qualité, autant pour les pagodes et diverses composantes que pour le plateau de jeu;
– La rejouabilité qui est présente, de par l’aspect de hasard avec lequel s’effectue la pige, entre autres. Selon les types de joueurs avec lesquels on joue, les parties sont très différentes d’une fois à l’autre;
– L’ambiance qui est au rendez-vous tout au long de la partie;
– Un jeu accessible à un très large public;
– La thématique qui a bien été travaillée, autant sur la boîte que dans les composantes du jeu;
– La mécanique qui est très agréable. L’aspect de pari en déposant les offrandes sur les pagodes est vraiment plaisant;
Le jeu est fluide et il se joue bien. Il y a un bon roulement de jeu.

On aime moins :
– Le fait qu’il n’y ait pas de tuiles objectif additionnelles afin de faire une rotation et permettre une plus grande diversité d’objectifs en cours et en fin de partie;
– Le début de partie qui est plutôt lent, le temps d’accumuler suffisamment de points de Méditation afin de se procurer des tuiles supplémentaires
;
– Le manque d’interactions entre les joueurs, puisque dans Tajuto, nous construisons tous en même temps et qu’il est donc difficile de nuire aux autres joueurs. Étant donné que plusieurs pagodes sont construites en même temps, il y aura toujours une autre voie à emprunter pour aller chercher nos points;
– Le fait que le jeu soit opportuniste qu’il soit donc plus difficile de prévoir nos tours à l’avance.

On aurait aimé:
– Un peu plus de rangement, puisqu’au final, ce sont de multiples sacs qui sont dispersés dans la boîte
;
permettre une plus grande diversité d’objectifs en cours et en fin de partie;
– Que les couleurs rouge et orange soient un peu plus différentes, car elles peuvent porter à confusion en cours de partie
.

On aimerait:
– Au moins une variante, afin d’optimiser encore plus la rejouabilité
.

Il est à noter que si :
– Vous êtes une personne allergique au hasard, alors vous pourriez ne pas aimer ce jeu.

8/10

Merci à notre partenaire ÎLO de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu Pharaon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.