Dicium, avis et chronique de jeu

Les Anciens disaient du Dicium qu’il était de nature divine, les mythes l’associent à l’énigmatique Atlantide et une obscure étude scientifique date son apparition à la dernière éruption du supervolcan Toba. Une chose est sûre, nul ne connait réellement les origines du Dicium.

À travers les âges, ce métal aux propriétés mystérieuses aurait permis de façonner quelques artefacts reconnaissables à la double spirale dont ils sont frappés. Votre défunt grand-père prétendait détenir l’un de ces objets légendaires. Après la lecture du testament, le notaire vous remet une poignée de dés accompagnée d’une lettre de votre aïeul : « L’heure est venue de te transmettre mon bien le plus précieux. Apprends à maîtriser les dés et ils te feront vivre de fabuleuses aventures à l’instar des héros de jadis ». Fier de votre héritage, vous montrez les dés à vos amis avant de les faire rouler sur la table de salon…

Dicium
Auteur: Joachim Thôme;
Illustrateur: Pascal Quidault;
Éditeur: Geek Attitude Games;
Distributeur: ÎLO;
Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs;
Durée: 30-60 minutes;
À partir de: 8+;
Thématiques : Multi-jeux, course, civilisation, exploration, combat;
Mécaniques : jeu de dés
, affrontement, coop, course.

C’est quoi le but?

Basé sur une mécanique de combinaisons de dés, Dicium vous invite à vivre quatre aventures ludiques très différentes, chacune mettant à l’honneur un univers et un style de jeu spécifique.


CRAZY CUP est un jeu de course compétitif à travers le Grand Canyon. Soyez le premier à franchir la ligne d’arrivée! Tous les coups sont permis pour gêner vos adversaires et remporter la coupe.

DONJON est un jeu d’aventure coopératif pour 1 à 4 joueurs dans lequel vous devrez partir en quête de trésors, affronter des monstres et déjouer les pièges du donjon. Trouverez-vous la couronne du Roi Gobelin avant son retour sur le trône?

CIVILISATION est un jeu de conquête compétitif où le but est de devenir le plus grand conquérant du monde antique! Explorez l’archipel, bâtissez vos cités, affrontez vos ennemis et érigez votre merveille pour asseoir la suprématie de votre empire.

SHOGUN est un jeu d’affrontement asymétrique dans lequel vous jouerez le rôle de ninjas ou de samouraïs. Les ninjas s’infiltrent dans le palais pour enlever le Shogun, tandis que les samouraïs, fidèles au Bushido, devront le protéger. Choisissez votre camp!

Comment on joue?

Dicium a une mécanique avec des règles générales s’appliquant aux 4 jeux. Chaque dé Dicium présente 2 informations: une valeur et une couleur. À chaque tour de jeu, vous allez combiner le résultat de vos jets de dés pour former des combinaisons de couleurs ou de nombres.

Chaque univers dispose d’un plateau de jeu (sur lequel vous jouerez la plupart de vos actions) et de 4 plateaux individuels résumant les actions disponibles et permettant de matérialiser vos développements. Les particularités des différents plateaux sont décrites dans les règles spécifiques à chaque univers, mais voici les 6 principales zones d’informations:

1- Combinaisons de valeurs
Paire: deux faces de même valeur.
Suite: série de faces de valeurs consécutives. La suite doit obligatoirement utiliser tous vos dés et commencer par la valeur 1 (1-2-3 à trois dés, 1-2-3-4 à quatre dés et 1-2-3-4-5 à cinq dés).
Brelan: trois faces de même valeur.
Double paire: deux paires de valeurs différentes.
Carré: quatre faces de même valeur.
Full: un brelan et une paire de valeurs différentes.
Poker: cinq faces de même valeur

2- Combinaisons de couleur
Les combinaisons de couleur se composent toujours d’une ou plusieurs faces de dés Dicium de même couleur, auxquelles peuvent s’ajouter des bonus de couleur. Il n’existe aucune combinaison associant des couleurs différentes. Chaque combinaison de couleur permet de jouer une action spécifique. Par exemple, dans Crazy Cup, le bleu permet de se déplacer, le jaune d’acheter des tuiles Technologie, le vert de débloquer des bonus et le rouge de nuire aux autres joueurs ou de se défendre. Comme pour les combinaisons de valeurs, vous n’êtes jamais obligé d’utiliser toutes les faces d’une même couleur pour former une combinaison de couleur. Cependant, le nombre de faces utilisées modifie ou améliore les effets de la combinaison.

3- Bonus
En cours de la partie, vous pouvez acquérir des bonus sur votre plateau individuel en utilisant des combinaisons de faces vertes ou en obtenant un élément du jeu avec l’icône Bonus. Un bonus est permanent et immédiatement disponible. Les bonus sont:
– Une seconde relance lors de la phase de lancer de dés;
– Une combinaison bleue est augmenté d’une face bleue;
– Une combinaison jaune est augmenté d’une face jaune;
– Une combinaison verte est augmenté d’une face verte;
– Une combinaison rouge est augmenté d’une face rouge ou votre dé de combat est augmenté de 1.

4- Main active
Cette zone représente le nombre de dés Dicium dont vous disposez à votre tour de jeu. En début de partie, votre main active est toujours de 3 dés. Elle pourra ensuite être augmentée jusqu’à 5 dés.

5- Réserve
Chaque dé Dicium utilisé est immédiatement défaussé. À la fin de votre tour, s’il vous reste des dés inutilisés, vous pouvez en conserver 1 ou 2 en les plaçant dans votre réserve.

6- Zones spécifiques (x2)
Les 2 dernières zones représentent des informations différentes selon l’univers.

Un tour de jeu se déroule en 3 phases successives selon la règle du 2-2-2. Cela signifie: vous pouvez effectuer 2 lancers, jouer 2 actions et réserver 2 dés inutilisés. Quand le joueur actif a terminé son tour de jeu, le joueur à sa gauche commence le sien.

Phase 1: Lancer
Prenez un nombre de dés Dicium égal à la taille de votre main active (3, 4 ou 5 dés) et lancez-les. Avant de passer à la phase Action, vous pouvez relancer un ou plusieurs dés de votre choix.
À chaque lancer, si vous avez des dés dans votre réserve, vous pouvez décider de relancer le ou les dés de votre choix. Les dés de la réserve n’augmentent jamais la taille de votre main active. Si celle-ci est de 3 dés et que vous avez 1 dé dans votre réserve, vous pouvez soit garder le résultat de ce dé et ne lancer que 2 dés, soit le reprendre pour lancer 3 dés. Les 11 dés Dicium sont communs et doivent rester accessibles à tous les joueurs, à l’exception des dés bloqués dans les réserves.

Phase 2: Action
Une action consiste à utiliser une combinaison de couleur ou de valeurs. Tous les dés utilisés pour jouer une action sont immédiatement défaussés. À votre tour de jeu, vous pouvez jouer jusqu’à 2 actions, mais il est permis de n’en jouer aucune. Vous devez compléter votre première action avant d’effectuer la deuxième.

Phase 3: Réserve
Avant de terminer votre tour, vous pouvez conserver jusqu’à 2 de vos dés Dicium inutilisés. Placez-les dans votre réserve sans en modifier le résultat. Les autres dés inutilisés sont défaussés.

C’est tout?

Le jeu propose des variantes intéressantes pour débutants ou pour les plus jeunes.

Avec le jeu Donjon (le seul entièrement coop), il est possible de jouer en solo.

OK, et le jeu se termine quand?

Dans Crazy Cup, la partie se termine quand un joueur atteint ou dépasse la case Départ/Arrivée. Si plusieurs joueurs ont franchi la ligne d’arrivée durant le dernier tour, le vainqueur est celui qui est allé le plus loin.

Dans Donjon, après un certain nombre de tours (selon le nombre de joueurs), la carte Roi Gobelin sera révélée. Cela déclenche la fin de la partie. Vous avez 2 possibilités:
Vous perdez si vous devez placer une tuile Gobelin sur le plateau, mais que la réserve est vide ou si le Roi Gobelin atteint son trône.
Vous gagnez si les 2 conditions de victoire sont remplies. Les 2 conditions sont de trouver la couronne du Roi Gobelin et d’ouvrir le nombre de coffres indiqué par la piste des trophées.

Dans Civilisation, dès qu’un joueur prend la dernière carte de la pile des points de victoire, terminez le tour de table en cours et procédez au décompte des points. Le joueur qui totalise le plus de points de victoire remporte la partie. En cas d’égalité, le joueur ayant construit sa merveille est déclaré vainqueur.

Dans Shogun, une des 2 équipes l’emporte.
Les ninjas gagnent immédiatement la partie dans un des 2 cas suivants:
– si le pion Ninja qui détient le Shogun sur une case Torii;
– si le dernier pion Samouraï en jeu est vaincu et qu’aucune garnison n’est accessible.
Les samouraïs gagnent immédiatement la partie dans un des 2 cas suivants:
– si les 5 cartes Alerte sont défaussées.
– si le dernier pion Ninja en jeu est vaincu et qu’aucun Torii n’est accessible.

Ce que j’en pense?

La boîte de jeu est jolie et les 4 jeux sont bien représentés avec l’illustration sur celle-ci. Le visuel du jeu en général est correct, mais aurait pu être plus invitant. Les plateaux de jeu sont tout de même beaux, tandis que les plateaux personnels sont ordinaires. Au moins, les plateaux personnels contiennent des trous pour que les cubes restent en place et contiennent des aide-mémoire avec des symboles (pour les combinaisons et actions possibles) . Le jeu contient plusieurs jetons de cartons, des dés Dicium (que j’aime bien) et beaucoup de cartes. La boite contient un insert (séparateur) en carton qui empêche que tout bouge et se mélange dans la boîte lorsqu’on la transporte. Dicium n’a pas un visuel extraordinaire. Les plateaux de jeu et les dés Dicium sont ce que j’ai trouvé le plus beau, et pour ma part, le reste du matériel est plutôt banal et aurait pu être mieux.

Les règles du jeu sont simples et s’apprend facilement. Chaque jeu a des petites règles spécifiques, mais la mécanique de combinaisons reste la même pour chacun d’entre eux. Cette mécanique commune permet de comprendre chaque jeu assez rapidement. Avec les différentes possibilités de combinaisons, il est rare qu’on ne peut rien faire lors de notre tour. Hélas, Dicium reste un jeu de dés, donc de hasard et par conséquent, il est possible d’avoir quelques tours médiocres.

Le jeu est classé 12 ans et plus, mais je crois qu’un jeune de 10 ans serait capable d’y jouer. Le jeu est assez simple et accessible pour y jouer en famille. La mise en place se fait vite et est bien indiquée pour chaque univers. Chacun des jeux se jouent assez rapidement, surtout lorsqu’on est 2 joueurs.

Selon mes goûts personnels, dans l’ordre, mes préférés sont: Civilisation (bon), Donjon (correct), Crazy Cup (correct), Shogun (bof). Chaque univers a son style et est préférable selon le nombre de joueurs présents. L’Interaction entre les joueurs est présente dans chaque jeu, autant en coopération que les jeux compétitifs. J’aime le côté ”take that” qu’on retrouve surtout dans le jeu de course et de civilisation. Les thématiques utilisées sont intéressantes et très différentes. Elles sont bien amenées, mais manque tout de même de présence et de prestance. Par exemple, des voitures au lieu de Meeples (utilisés dans chaque jeu) dans Crazy Cup auraient donné un plus à l’immersion.

Je pense que 4 jeux moyens/corrects ensemble ne donne pas nécessairement un bon jeu. Je préfère sortir un autre jeu de course, coop ou de civilisation que ceux-là. Par contre, pour quelqu’un qui commence dans le domaine des jeux de société et qui en a peu chez lui, l’achat peut en valoir la peine pour découvrir ces mécaniques/thématiques et posséder 4 jeux simples et différents. Le concept des ”4 jeux en un” est intéressant, mais pour moi, chaque jeu manque de divertissement, de satisfaction et de finition. Il manque un effet ”wow” dans le matériel, dans l’ambiance lors des parties et dans l’impression que le jeu nous laisse.

Bref, si vous aimez les jeux de dés simples, faciles à jouer, avec une mécanique commune et que vous aimez avoir plusieurs univers en un seul jeu, alors Dicium est pour vous!

On aime :
– Le look de la boîte représente bien les 4 univers de Dicium;
– Les règles du jeu sont simples, bien expliquées et rapides à prendre en main;
– Le matériel est de bonne qualité et les dés sont jolis;
– La rejouabilité est présente avec 4 jeux différents;

– Des ambiances de jeux différentes, les jeux sont souvent optimaux à 3 ou 4 joueurs;
– 4 jeux accessibles, faciles à expliquer et qui se jouent bien en famille;
– L’interaction entre les joueurs est présente selon le jeu choisi;
– Les différentes thématiques sont intéressantes et bien représentées par les plateaux de jeu;
– La mécanique de combinaisons offre différentes actions à notre tour;
Le jeu est fluide, rapide et se joue bien.

On aime moins :
– Malgré les belles thématiques, l’ambiance en général n’est pas assez ressentie;
– Le visuel de certains éléments du matériel est peu attrayant;

– Le concept de ”4 jeux en 1” est intéressant, mais manque de peaufinage.

On aurait aimé:
– Plus d’éléments différents pour chaque jeu (ex: voitures pour Crazy Cup).


Il est à noter que si :
– Vous êtes une personne allergique au hasard, alors vous pourriez ne pas aimer ce jeu;
– Vous n’aimez pas être embêté par les autres joueurs, alors il vaut mieux éviter ce jeu;

– Le jeu peut être trop léger pour certains joueurs.

8,5/10

Merci à notre partenaire ÎLO de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur
en lisant notre chronique sur le jeu L’Empire de Cesar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.