Archimage, avis et chronique de jeu

Magicien et magicienne en herbe, j’espère que vous avez bien pratiqué vos sorts car pour gagner cette partie vous devrez faire preuve de stratégie, de chance et d’un peu de rapidité pour réussir à vous démarquer en tant qu’Archimage. Sortez vos baguettes, car dans Archimage c’est en utilisant votre magie que vous pourrez découvrir ce qui se cache dans le labyrinthe!

Archimage
Auteur: Thorsten Reichwein;
Illustrateur: Anton Kvasovarov;
Éditeur: Origames;
Distributeur: Distribution Dude;
Nombre de joueurs: 2 à 5 joueurs;
Durée: 45 minutes;
À partir de: 10+;
Thématique : Magie, sortilège, labyrinthe, animaux, fantastique;
Mécanique : Jeu de combo, jeu de dés, jeu de placement, jeu de parcours.

C’est quoi le but?

La mystérieuse Tour des Arcanes ayant perdu son maître vous devrez utiliser vos savoirs et votre magie pour traverser le labyrinthe et être le magicien a possédé le plus de puissance. Votre magicien doit explorer la Tour des Arcanes afin de retrouver et débloquer de puissants parchemins et ce avant vos adversaires et ainsi espérer être le nouvel Archimage.

Comment on joue?

Après avoir effectué la mise en place du jeu selon le nombre de joueurs (Archimage vient avec des plateaux modulables), chaque joueur prend 3 dés dans les réserves de son choix et les place devant lui.

Il existe 5 couleurs de dés (bleu, rouge, jaune, violet et vert) qui correspondent à une couleur d’éléments (eau, feu, air, esprit et terre) , mais aussi aux couleurs des différents sorts (Sceaux de protection ou Parchemin) posés aléatoirement sur le labyrinthe.

Simultanément chaque joueur lance leurs dés et les placent devant eux visibles de tous. En commençant par le premier joueur chaque joueur joue à tour de rôle.

Jouer son tour de jeu:

Au début de votre tour, vous pouvez utiliser tous vos sorts visibles. Lorsque celui-ci est utilisé, vous retournez la carte face cachée. Lorsque vous avez résolu tous les effets du sort, vous pouvez passer à un autre sort.

Vérifier si vous pouvez briser un sort (Sceau de protection ou Parchemin). Pour briser le sort, vous devez avoir un passage libre d’obstacle (sans adversaire, Sceau, Animalier…). La distance n’est pas importante.

Pour briser ce sceau, vous devez utiliser un ou plusieurs dés de la même couleur que le sceau. Pour briser un sceau violet, vous pouvez utiliser la couleur que vous voulez. Le résultat des dés doit être égal ou supérieur à la puissance du Sceau. Les Sceaux de protection sont remis dans la boîte et les parchemins sont posés devant vous face visible.

Si vous n’avez plus de dés devant vous votre manche s’arrête. Replacez tous les parchemins face visible et votre Familier sur son parchemin de Lien. Puis choisissez aussitôt vos 3 dés disponibles dans les réserves.

Si vous avez encore des dés, mais que vous ne pouvez plus briser de sceau continuez la manche et attendez au prochain tour.

Si toutefois vous ne pouvez toujours pas briser de sceau et qu’il vous reste des dés replacez les dés dans la réserve et recommencer une nouvelle manche.

À la fin d’une manche (lorsque tous les joueurs n’ont plus de dés ou sont incapables de jouer), comptez les Parchemins de Puissance 6 restants sur le plateau. S’il reste moins de 4 Parchemins de Puissance 6 pour une partie de 2-3 joueurs, ou moins de 5 ( pour une partie de 4-5 joueurs, la partie est alors terminée.

Chaque magicien possède un Animalier qui l’aide durant la partie. Tous les parchemins de Familier sont des sorts d’Esprit de puissance 1. Vous pouvez utiliser votre Animalier de 3 manières:

  1. Vous placez votre Animalier au même endroit que votre magicien. Si ce dernier se déplace votre Animalier demeure sur place bloquant le passage à vos adversaires.
  2. Vous pouvez détruire un Sceau de Protection (et non de Parchemin) à l’aide de vos dés, mais votre magicien ne se déplace pas. Le Sceau doit toutefois être accessible. Votre tour se termine immédiatement.
  3. Avec un dé de Puissance 1 (il n’y a pas de Sceau de Puissance 1) vous pouvez détruire n’importe quel Sceau de Protection (et non de Parchemin) de n’importe quelle puissance (de couleur identique au Sceau). Votre tour se termine par la suite.

Dans tous les cas votre Animalier demeure dans le labyrinthe jusqu’à la fin de la manche.

Différents types de cartes existent selon les cartes que vous avez sélectionnées en début de partie (les Cartes Élémentaires et une autre École à votre choix). Chacune de ces Écoles possèdent 5 sorts différents qui pourront être combinés ou non durant la partie. Il est fortement conseillé de bien lire les descriptions des sorts afin de les utiliser de manière judicieuse tout au long de la partie.

Et voilà vous savez maintenant jouer à Archimage.

C’est tout?

Oui c’est tout cependant avec les différentes Écoles qu’il est possible de choisir en début de partie ces dernières peuvent s’enchaîner et être totalement différente en termes d’action et de parcours.

OK, et le jeu se termine quand?

Le jeu se termine lorsqu’il y a moins de 6 Parchemins de Puissance 6 à 2 ou 3 joueurs ou moins de 5 Parchemins pour les parties de 4 ou 5 joueurs. Vous comptez alors la valeur de chaque Parchemin ainsi que les bonus des cartes Synergie. L’Archimage avec le plus de puissance remporte la partie.

Ce que j’en pense?

Voici ce que je pense d‘Archimage. Premièrement je ne peux pas faire cette chronique sans parler de la boîte de jeu et des illustrations qui sont tout simplement SPLENDIDES. C’est attirant, coloré et visuellement parlant le jeu donne envie d’y jouer.

Le plateau de jeu est modulable il va donc varier selon le nombre de joueurs. Inévitablement plus il y a de joueurs plus grand sera le labyrinthe. Les cartes sont épaisses et petites elles sont donc résistantes et facilement manipulables. J’ai par contre été un peu déçu de la qualité des jetons. Avant même la première partie, quelques-uns étaient décollés. Ces derniers sont tout de même recto verso, mais c’est toujours fâchant de payer un jeu et que le matériel s’abime aussitôt.

Les règles du jeu sont faciles à prendre en main et tout aussi faciles à expliquer aux joueurs non initiés ou encore aux joueurs plus jeunes. Quelques règles manquaient tout de même un peu de clarté, j’ai donc dû écouter une vidéo pour m’assurer de bien comprendre celles-ci.

Pour ce qui est de la mise en place, elle est malheureusement très longue. On doit premièrement choisir et mélanger des cartes et les disposer avec le bon numéro au bon endroit. Même chose pour les sorts. On doit mettre au hasard des sorts de couleur avec les bons numéros et cela aux bonnes places. Ce qui en fait une mise en place plutôt longue pour un jeu classé familial.

Étant donné la longue mise en place je ne conseillerais pas de jouer à Archimage en fin de soirée ou encore quand les enfants sont fatigués, car ils risquent de ne pas être assez patients pour y jouer. Il faut compter environ 30 minutes pour une partie à 2 joueurs et de 45-50 minutes pour une partie à 4 joueurs.

Archimage est classé 10 ans et plus, mais je crois que les enfants peuvent facilement y jouer à partir de 8 ans. Le jeu est aussi accessible aux joueurs non initiés. Étant donné le plateau modulable, le jeu se joue très bien à 2 ou à 5 joueurs, mais bien honnêtement j’ai préféré les parties à au moins 3 joueurs ce qui, selon moi, apporte beaucoup plus d’interaction et de défi.

L’interaction entre les joueurs est bonne malgré le fait que chacun joue un peu son parcours et sa propre stratégie pour arriver à ses fins. Étant donné qu’il est possible d’embêter les autres joueurs durant la partie il est fort possible que l’ambiance devienne un peu tendue si vos adversaires n’aiment pas se faire importuner. C’est donc à vos risques et périls!

Dans Archimage les mécaniques sont bien intégrées. Il est vraiment amusant de faire la course entre les joueurs pour aller chercher des Parchemins plus puissants. Il est possible de faire de bons combos si on utilise les Parchemins de manière efficace (en les combinant ou non). Il faut toutefois se laisser quelques parties afin de s’approprier les différents sorts et ainsi être en mesure de les utiliser à leur maximum.

Dans Archimage, les Animaliers apportent vraiment un petit plus au jeu. Avec leur aide il est possible de développer une bonne stratégie. Lorsque le joueur ne l’utilise pas ce dernier tend à traîner en arrière des autres joueurs et c’est alors impossible de remporter la partie.

Bien évidemment dans tout jeu de dés il y a le facteur chance. Parfois la chance n’est pas de notre côté malheureusement ce qui peut devenir frustrant pour certains joueurs (dont mes enfants!). Mais lorsque l’on choisit bien nos couleurs de dés en début de manche et que l’on utilise les Parchemins, il est quand même possible d’élaborer une bonne stratégie pour parcourir le labyrinthe.

La thématique est parfaite. On se croirait dans l’univers de Harry Potter avec nos Animaliers et nos différents sorts. Elle a beaucoup plu à mes enfants et même moi, en tant qu’adulte, j’ai trouvé que le thème fonctionnait à merveille avec les mécaniques d’Archimage.

Archimage fût un réel coup de coeur pour les enfants et moi et je vous le recommande!

Bref, si vous aimez les jeux de course avec une bonne ambiance alors Archimage est pour vous!

On aime :
– Le look de la boîte et les illustrations qui sont splendides et colorées;
– Les règles du jeu faciles à prendre en main;
– Le matériel modulable et de qualité;
– L’envie de rejouer encore et encore plus;

– Une très bonne rejouabilité (le niveau est variable et différent en fonction du nombre de joueurs);
Les sorts qui vont venir contrer le hasard;
– L’ambiance agréable et parfois tendue;

La mécanique de course qui ajoute un certain défi aux parties et une très bonne utilisation des dés;
– Un jeu accessible à tous (autant aux joueurs initiés que non initiés);
– L’interaction toujours présente durant la partie;
– La thématique de magie et de sortilège qui plaît aux enfants;
Le jeu est fluide et il se joue très bien.

On aime moins :
La qualité des jetons qui pourrait être plus robuste;

– Le manque de clarté dans les règles;
La mise en place qui est très longue.

Il est à noter que si :
– Vous êtes une personne allergique au hasard, alors vous pourriez ne pas aimer ce jeu (les sorts sont présents pour vous aider);
– Vous n’aimez pas être embêté par les autres joueurs, alors il vaut mieux éviter ce jeu.

8.5/10

Merci à notre partenaire Distribution Dude de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de ce distributeur en lisant notre chronique sur le jeu Escape Quest Kids.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X