Troyes Dice, avis et chronique de jeu

Troyes Dice vous invite à découvrir l’histoire de la ville de Troyes au cours du Moyen Âge. La société est alors organisée autour de trois ordres : les nobles, les civils et les religieux. Aux premiers incombe la charge de protéger les terres, aux seconds de fournir les biens essentiels à la vie de la cité et aux derniers, la mission de veiller à l’éveil spirituel ainsi qu’au développement des connaissances.

Troyes Dice
Auteurs: Sébastien Dujardin, Xavier Georges, Alain Orban;
Illustrateur: Alexandre Roche;
Éditeur: Pearl Games;
Distributeur: Asmodee;
Nombre de joueurs: 1 à 10 joueurs;
Durée: 30 minutes;
À partir de: 12+;
Thématique : Ville de Troyes (France);
Mécanique : Développement de ville, Roll&Write, gestion de ressources.

C’est quoi le but?

Mettez à profit les 8 journées que dure une partie pour lutter contre les événements, ouvrir des échoppes dans la grande Halle ou participer à l’édification de la Cathédrale. Attelez-vous également à la construction des 3 bâtiments de fonction de la ville : le Palais des comtes, l’Hôtel de Ville et l’Évêché. À la fin de la partie, soyez le joueur qui a engrangé le plus de points de victoire pour l’emporter!

Comment on joue?

Pour la mise en place, placez la roue au centre de la table. Disposez aléatoirement les 9 tuiles Place dans les encoches. Tournez la petite rondelle de de sorte à voir le chiffre 1. Chaque joueur prend une feuille de jeu et numérote chaque quartier de 1 à 6.

Une partie dure 8 journées, chacune divisée en 2 demi-journées (le matin et l’après-midi) et se joue en 5 phases :

1- Lancer les dés
Un joueur lance les 4 dés (3 dés transparents et le dé noir) et les positionne du plus petit au plus grand sur les 4 places en jeu. Le matin, les places sont du côté clair de la roue et l’après-midi, du côté foncé. Le dé noir est placé avant un dé transparent lorsqu’ils sont de même valeur. À partir de maintenant, chaque dé transparent prend la couleur de la place sur laquelle il est positionné.

2- Résoudre l’événement
Au début de chaque demi-journée, le dé noir détruit la place sur laquelle il est posé. Décalez-la de la roue et déposez le dé noir dans l’encoche ainsi libérée. À partir de la 3e journée, en plus de détruire une place, le dé noir détruit le dé de la feuille de jeu de chaque joueur. Chaque joueur doit barrer le dé sur sa feuille, vous ne pourrez plus construire les bâtiments de cette couleur dans cette colonne. Les bâtiments déjà construits ne sont pas détruits ainsi que les bâtiments des joueurs ayant construit la Forteresse de la colonne attaquée.

3- Réaliser une action
Tous les joueurs doivent choisir simultanément un dé posé sur l’une des 3 places disponibles afin de réaliser une action. Les dés restent là donc plusieurs joueurs peuvent choisir le même dé. Pour réaliser l’action, vous devez payer le coût indiqué sur la section de la petite roue correspondant au dé choisi. Il est possible d’utiliser des ressources pour modifier un dé (changer la couleur, augmenter ou diminuer la valeur).

En résumé, les actions consistent à :
Cagner des ressources (encerclez-les lorsque vous les gagnez et barrez-les lorsque vous les utilisez);
Construire un bâtiment de prestige. Dans la section rouge, les bâtiments sont des Forteresses qui permettent de protéger cette colonne contre les attaques du dé noir. Dans la section jaune, ce sont des Halles qui permettent de gagner des ressources ou des habitants selon le nombre de dés disponibles d’une couleur. Dans la section blanche, vous construisez des Cathédrales qui débloquent des personnages. Ces personnages servent à activer un décompte personnel de points en fin de partie.
Construire un bâtiment de fonction. Lorsque vous construisez un bâtiment de fonction, dessinez la silhouette de celui-ci et gagnez les 2 habitants de sa couleur.

Plusieurs bâtiments de prestige et de fonction sont reliés par un bonus de liaison. Gagnez ces bonus, sous forme d’habitant ou de ressources, dès que vous avez dessiné les 2 bâtiments adjacents. Si un bâtiment est détruit par le dé noir, le bonus est perdu.

4- Fin d’une demi-journée
À la fin de chaque matin et de chaque après-midi, un joueur doit retourner la tuile de la place détruite par le dé noir sur sa face opposée avant de la repositionner dans l’encoche de la roue. Certaines tuiles changent de couleur lorsqu’elles sont retournées.

5- Fin d’une journée
À la fin de chaque journée (pas le matin), un joueur doit tourner d’un cran la roulette, en sens horaire, pour faire apparaître le numéro su tour suivant. À la fin de l’après-midi de la 8e journée, la partie prend fin.

C’est tout?

Le jeu contient une extension qui s’appelle Banquets et Raids. Elle se présente sous forme de tuiles recto verso et permet de renouveler les parties en ajoutant des effets positifs (face Banquets) ou négatifs (face Raids).

OK, et le jeu se termine quand?

Une partie de Troyes Dice se termine à la fin de la 8e journée.

Vous procédez de cette façon pour le décompte de vos points de victoire :
– Gagnez des points grâce aux personnages débloqués lors de la construction de vos Cathédrales. Multipliez le nombre inscrit au bout de la rangée grâce au personnage par le nombre de bâtiments construits dans cette rangée.
– Chaque paire de ressources identiques encerclées et non barrées vous rapporte 1 point.
– Chaque habitant encerclé vous rapporte aussi 1 point.

Le joueur qui totalise le plus de points de victoire l’emporte!

Ce que j’en pense?

Le visuel de la boite est beau et ressemble à celui du jeu Troyes dont il est inspiré (mission accomplie pour cette adaptation).

La thématique est bien présentée pour un Roll & Write qui sont, en général, plus abstraits. Les règles sont simples, faciles à comprendre et à expliquer. Le livret de règles est rempli d’exemples et d’illustrations pour aider les joueurs à les assimiler facilement. Après seulement une partie de jouée, les tours deviennent rapides et fluides!

Le matériel Troyes Dice est à la fois simple, de bonne qualité et élégant. C’est vraiment surprenant pour ce type de jeu. En plus des dés et du paquet de feuilles de jeu, la roulette en carton est bien pensée pour indiquer les tours et pour modifier les actions disponibles. On se retrouve bien sur les feuilles de jeu qui sont assez simples, il n’y a pas de texte et les symboles sont bien identifiés. Une fois que l’on connait les symboles, il devient facile de voir les actions et les combos possibles sur notre feuille. Le seul point négatif du matériel est qu’il n’y a pas de crayons dans la boite. C’est minime, mais dans la majorité des jeux Roll & Write, ils sont fournis avec le jeu.

La mécanique de Troyes Dice est simple, intéressante et dynamique (elle propose pleins de nouveautés pour ce type de jeu). Le système de couleur correspondant aux dés, aux parties de la ville et aux ressources est bien fait. Le dé noir est très nuisible pour planification de votre jeu et c’est vraiment plaisant de sentir les attaques de ce dernier. Cependant, il est possible de contrer son effet en construisant des Forteresses, mais il se peut, dans certaines de vos parties (à cause du hasard), qu’il détruise une partie importante de votre ville. Malgré cela, il est toujours possible de convertir ses ressources et ainsi pouvoir faire une action à son tour. Cela rajoute un côté plus stratégique et diminue le hasard qui pourrait vous empêcher d’optimiser vos actions.

J’aime bien ce jeu puisqu’il est tout de même possible d’anticiper les prochains tours, et ce malgré la présence du hasard.

La rejouabilité est très bonne, les parties seront toujours différentes. C’est très intéressant de voir ce type de jeu se renouveler. En plus, c’est vraiment plaisant de pouvoir imprimer les challenges sur le site de Pearl Games.

Troyes Dice est un jeu accessible à tous, mais qui va plaire davantage aux joueurs plus aguerris pour ses mécaniques, ses possibilités lors des tours et de son renouvellement constant (les parties seront différentes en raison de la modularité des fiches et de ses possibilités au niveau des stratégies).

Les tours de jeu sont fluides, rythmées et rapides.
Vous pouvez y jouer peu importe le nombre de joueurs et il va demeurer agréable (vous pouvez y jouer jusqu’à 10 joueurs). Sachez qu’il est tout aussi amusant de jouer en solo à ce jeu et que vous aurez envie de jouer et de rejouer à Troyes Dice. En ce qui me concerne, l’idéal est d’y jouer entre 2 et 6 joueurs.

Il serait possible d’y jouer en ligne si chaque personne a une feuille de jeu avec lui et qu’un joueur s’occupe du matériel (dés et roulette).

Je dois mentionner qu’il y a peu d’interaction entre les joueurs puisque l’on peut choisir les mêmes dés et on se concentre sur sa feuille de jeu sans nuire aux autres. J’aurais aimé voir plus d’interaction dans ce jeu. Malgré ce point, je trouve que Troyes Dice apporte un beau vent de fraicheur auprès de jeux de type Roll & Write.

Il faut le dire, Troyes Dice est un jeu riche qui peut se jouer en 30 minutes!

Bref, si vous aimez les jeux de Roll&Write stratégiques, simples et plaisants alors Troyes Dice est pour vous!

On aime :
– Le look de la boîte et de la feuille de jeu;
– Les règles du jeu sont simples (bien illustrés);
– Le matériel élégant et surprenant pour ce type de jeu;
– La rejouabilité est très bonne (le jeu se renouvelle);
– Des parties différentes;
– Un jeu accessible à tous;
– La thématique est présente pour un Roll&Write;
– Les mécaniques nouvelles pour ce type de jeu, elles sont simples, efficaces et plaisantes;
– Les attaques du dé noir et la pression de celui-ci;
– L’anticipation des tours de jeux;
– Le jeu est fluide, rapide et se joue bien peu importe le nombre de joueurs;
– L’envie de jouer et de rejouer;

La possibilité d’y jouer seule.

On aurait aimé :
– Plus d’interaction entre les joueurs
;
– Des crayons fournis avec le jeu.

9/10

Sachez que Pearl Games publie régulièrement sur son site de nouveaux challenges gratuits (il y a 10 challenges de disponibles à télécharger au format PDF).
De quoi vous offrir sans cesse plus de renouvellement!

Merci à notre partenaire Asmodee de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux d’Asmodee en lisant notre chronique sur le jeu Wild Space.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.