The Artemis Project, avis et chronique de jeu

Les voyages dans notre système solaire sont devenus possibles. C’est ainsi que l’on a pu découvrir, sous l’épaisse couche d’Europa, le satellite de Jupiter, la présence d’océans due à l’activité de cheminées thermiques volcaniques. Aussitôt les grandes corporations ont lancé un projet de colonisation : The Artemis Project. C’est à la tête de l’une de ces corporations que vous allez devoir coloniser Europa et y explorer la planète.

The Artemis Project
Auteurs: Daryl Chow, Daniel Rocchi;
Illustrateurs: Josh Cappel, Dominik Mayer;
Éditeurs: Grand Gamers Guild, Super Meeple;
Distributeur: ÎLO;
Nombre de joueurs: 1 à 5 joueurs;
Durée: 60-75 minutes;
À partir de: 12+;
Thématique : Science-fiction, exploration spatiale;
Mécanique : Placement d’ouvriers (de dés), gestion de ressources, d’enchères et de développement.

C’est quoi le but?

The Artemis Project est un jeu de stratégie où les joueurs incarnent, chacun, une corporation pour coloniser la planète. Une partie se présente en 2 parties (en surface gelée de Europa et dans les fonds sous-marins réchauffés). En 6 manches, les joueurs vont programmer des actions en plaçant des dés sur le plateau de jeu. Durant la partie, vous allez récolter des ressources, construire des bâtiments, gagnez et formez des colons pour encadrer la colonie et participer à des expéditions. Vous marquerez des points de victoire pour divers accomplissements au cours de la partie, puis pour diverses conditions à la fin de la partie. Le joueur ayant le plus de points de victoire remporte la partie! Attention, les ressources et les choix étant souvent limités, il faudra les placer judicieusement et dans un ordre précis pour être certain d’appliquer au mieux leurs effets.

Comment on joue?

Chaque manche comporte une phase placement pendant laquelle les joueurs assignent leurs dés à l’une des 7 régions différentes du plateau, puis une phase de résolution pendant laquelle les régions sont résolues dans un ordre spécifique. Enfin, il y a une phase de maintenance qui termine la manche en cours et prépare la suivante. La partie se déroule sur 6 manches (et 6 événements), puis le décompte final des points est effectué.

À chaque manche, un événement prendra effet à un certain moment de la phase résolution. L’événement est connu de tous au début de la manche, mais il ne faudra pas le négliger pour en profiter au maximum lorsqu’il est bénéfique ou l’éviter si c’est une contrainte!

Les 7 régions sont les suivantes:

1- Camp de base
Placez des dés dans cette région pour affronter vos adversaires pour gagner des Badges d’expédition et les récompenses sur les cartes Expédition.

2- Cheminées
Placez des dés dans cette région pour récolter l’Énergie qui est utile pour gagner, abriter et déployer les Colons.

3- Carrière
Placez des dés dans cette région pour récolter des Minerais qui seront utilisés pour construire des Bâtiments.

4- Portique
Faites une enchère sur les Bâtiments que vous voulez construire. La valeur du dé que vous placez ici correspond à la quantité de Minerai qui vous servira comme enchère.

5-Port spatial
Recrutez de nouveaux Colons pour doter les Bâtiments de votre colonie en personnel et participer aux Expéditions.

6- Académie:
Placez des dés dans cette région pour former des Colons à d’autres rôles. La valeur de votre dé détermine ce que deviendra votre Colon, comme indiqué sur le plateau.

!- Entrepôt:
Gagnez des Boites à outils qui seront utilisées pour changer vos dés. Gagnez immédiatement la quantité indiquée sur le plateau.

La piste de pointage:
Indique le pointage actuel des joueurs.

La piste de secours:
Chaque fois que vous votre dé a été inutile (vous n’avez pas obtenu des ressources, que vous avez échoué une Expédition, ou qu’un joueur à surenchéri sur vous pour obtenir un Bâtiment), déplacez votre jeton d’une case vers la droite et choisissez cette récompense ou celle d’une case avant.

Pendant la phase de maintenance, les joueurs exécutent les tâches suivantes dans l’ordre:
1- Déplacement / Échange: chaque joueur peut effectuer 1 déplacement ou échange de Colons de vos Bâtiments ou Abris.
2- Activer les Bâtiments remplis de Colons correspondants.
3- Payer de l’Énergie pour les Colons dans vos Abris.
4- Actualiser le plateau de jeu en réinitialisant chaque région.
5- Choisir un nouveau premier joueur. Le joueur ayant le moins de ressources choisit le premier joueur pour la manche suivante.

C’est tout?

The Artemis Project propose 2 mini-extensions :

La relique Alien: qui vous permettra d’obtenir un dé supplémentaire, mais attention si vous voulez le conserver plus d’un tour, il vous faudra faire des sacrifices!

Les directives: où vous devrez accomplir des objectifs secrets personnels qu’il faudra intégrer à votre stratégie.

Le jeu propose un mode solo bien fait avec l’intervention de deux adversaires virtuels, l’un jouant avant vous, l’autre après vous.

OK, et le jeu se termine quand?

À l’issue des 6 manches, un décompte aura lieu pour désigner le vainqueur. On prendra en compte vos badges d’expéditions, vos bâtiments, vos ressources restantes et la diversité de vos colons.

Le joueur avec le plus de points de victoire remporte la partie!

Ce que j’en pense?

Le visuel de la boîte de jeu The Artemis Project est joli et interpelle les amateurs de science-fiction. D’une grosseur moyenne, la boîte pèse quand même lourd avec tout le matériel à l’intérieur. La production a fait un beau travail pour la qualité du matériel, cependant, il y a quand même quelques éléments qui me dérangent.

Premièrement, la grosseur des ressources versus la grosseur des plateaux de joueur. Les plateaux de joueurs auraient pu être un peu plus gros ou les ressources (surtout les boites d’outils) plus petites. Même chose pour le plateau de jeu. Je pense qu’il aurait pu être un peu plus large pour que les symboles soient plus gros et plus visibles.

Mais bon! Malgré la petitesse du plateau de jeu, les illustrations et le reste du matériel ne manqueront pas à vous plonger dans un thème spatial original! Même le sac de colons peut être remplacé par un vaisseau à monter si vous préférez! J’adore particulièrement les couleurs originales des dés qui s’agencent bien avec les couleurs du jeu. La thématique est très présente, mais malheureusement peu ressentie.

The Artemis Project est un jeu intermédiaire proposant des règles riches sans verser dans une complexité trop élevée. D’ailleurs, l’ensemble des règles est très bien résumé sur une carte aide-mémoire et le dos du livret de règles pour facilement y revenir et suivre les étapes. Oui, il peut être intimidant au départ avec son matériel et les différentes actions possibles, mais il demeure simple et facile à prendre en main avec un système d’actions linéaires! Une fois que l’on a compris comment fonctionne une manche de jeu, le jeu devient plus fluide et rapide.

C’est un jeu stratégique de gestion et de placement à l’interactivité très forte entre les joueurs avec une mécanique de glissement de dés et de majorité. Chaque placement de dé aura son importance autant sur sa valeur qu’au moment où il est placé. C’est pourquoi il est important de choisir avec discernement qui sera le prochain premier joueur, selon si vous préférez vous dépêcher à compléter une expédition ou attendre pour surenchérir sur un Bâtiment.

Le jeu peut devenir très punitif, surtout à plusieurs joueurs. Il est parfois difficile de prendre les ressources nécessaires pour compléter les actions futures. Les boites à outils aident à enlever une partie du hasard causé par les dés et la piste de secours est là pour aider les joueurs qui passeront peut-être un mauvais tour à cause de ses adversaires.

La mise en place prend quelques instants, mais elle est bien illustrée et expliquée dans le livret. Le jeu se joue très bien à 2 joueurs, mais devient plus plaisant et punitif à partir de 3 joueurs. Le mode solo est très intéressant de même que les 2 mini-extensions. Par contre, je vous conseille d’avoir joué à The Artemis Project une fois sans les extensions avant de les ajouter à vos parties.

Bref, si vous aimez les jeux stratégiques de gestion et de placement avec une thématique d’exploration spatiale et une interactivité très forte entre les joueurs, alors The Artemis Project est pour vous!

On aime :
– Le look de la boîte et les belles illustrations;
– Les règles du jeu bien expliquées et faciles à expliquer;
– L’aide-mémoire qui est bien fait;
– Le matériel est de bonne qualité;
– La rejouabilité est très bonne (on aime les 2 mini extensions);
– L’ambiance tendue de compétition entre les joueurs;
– Un jeu accessible à tous, plus facile qu’il en a l’air;
– Beaucoup d’interaction entre les joueurs;
– La thématique est originale et intéressante;
– La mécanique est bien pensée et plaisante;
– Le jeu qui devient rapidement fluide à jouer;
– Le mode solo et les mini-extensions sont intéressants;
– La facilité de prendre le jeu en main;
– La stratégie présente dans le jeu
;
– Le système de choix ordre de tour sympathique;
– Les iconographies sont faciles à comprendre (pas de texte).


On aime moins :
– La grosseur du plateau de jeu et des plateaux de joueurs, on aurait aimé qu’ils soient un peu plus gros;

Les multiples petites erreurs au niveau de l’édition (le sac trop petit, la navette qui manque un stopper, ressources disproportionnées);
– La thématique est peu ressentie.

Il est à noter que si :
– Vous êtes une personne allergique au hasard, alors vous pourriez ne pas aimer ce jeu;
– Vous n’aimez pas être embêté par les autres joueurs, alors il vaut mieux éviter ce jeu. Certains pourraient ne pas aimer le côté punitif du jeu;

– Attention au joueur Analysis Paralysis puisqu’une partie pourrait durer une éternité.

8,5/10

Merci à notre partenaire ÎLO de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous invitons à découvrir d’autres jeux de cet éditeur
en lisant notre chronique sur le jeu Genesia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.