Dragomino, avis et chronique du jeu

Kingdomino n’est plus un nom inconnu dans le milieu ludique. Il connait un véritable succès depuis sa sortie en 2016.

Saviez-vous qu’il existe une nouvelle version simplifiée et mignonne comme tout?

Je vous transporte avec moi sur une île mystérieuse afin de dresser des dragons. Vous allez rapidement tomber sous le charme des adorables bébés dragonneaux.

Dragomino
Auteurs: Bruno Cathala, Marie et Wilfred Fort;
Illustratrices: Maëva Da Silva et Christine Deschamps;
Éditeur: Blue Orange;
Distributeur: Îlot307;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 15 minutes;
À partir de: 5+;
Thématique : œufs et dragons;
Mécanique : jeu de placement de tuile (style domino).

C’est quoi le but?

Partez explorer l’île aux dragons, et tentez de découvrir le plus possible de bébés dragons grâce aux différents paysages que vous traversez. Le but est de positionner ses dominos afin de pouvoir créer des connexions entre les paysages et ainsi obtenir un jeton œuf de dragon correspondant au paysage. Ultimement, on veut obtenir le plus de points à la fin de la partie.

Comment on joue?

Après avoir réalisé la mise en place qui est très simple et rapide à réaliser, vous serez prêt à jouer une partie de Dragomino.

Un tour de jeu débute toujours par le joueur qui possède le jeton de la maman dragon.

Chacun votre tour, les joueurs vont devoir réaliser les 2 actions suivantes (visiter les lieux et montrer ses découvertes).

1- Visiter les lieux :

Il suffit de prendre l’un des dominos disponibles au centre de la table (il y en a toujours 4 en début de tour).

2- Monter vos découvertes :

Il faut placer le domino pour qu’il touche votre domino de départ (par au moins 1 côté).

Après avoir posé le domino, on va regarder les nouvelles connexions que vous venez de créer.

Il peut se produire 2 choses :

Si les paysages sont différents : rien ne se passe.

Si les paysages sont du même type : Alors, vous aller prendre 1 jeton œuf correspondant au paysage de la connexion.

Ensuite il faut retourner votre jeton œuf!

S’il révèle 1 dragon, félicitation, vous allez faire 1 point par dragon en fin de partie.

S’il révèle 1 coquille d’œuf vide, alors vous n’aurez pas de point, mais en compensation, vous allez récupérer le jeton maman dragon.

Attention, la maman dragon rapporte 1 point bonus en fin de partie! En plus, c’est elle qui vous permet de débuter le prochain tour en premier!

N’oubliez pas de poser votre jeton sur la connexion du paysage.

Lorsque vous aurez terminé votre tour, ce sera au tour du joueur suivant. Lorsque tous les joueurs auront terminé de jouer, il faudra préparer le nouveau tour de jeu.

Il suffit de défausser les dominos restants pour les remplacer par 4 nouveaux dominos de la boîte.

C’est tout?

Oui! Il y a une variante que vous pouvez jouer sans problème avec un enfant de 6 ou 7 ans : La Soif du Dragon! Sur certains dominos apparaissent des points d’eau.

Lorsque vous connectez 2 paysages de même type, s’il y a un point d’eau sur au moins l’un de ces deux paysages, vous allez prendre 2 jetons œuf au lieu d’un. Attention, il faudra les regarder secrètement et choisir celui que vous voulez pour le placer sur la connexion (l’autre sera remis sur la table).

OK, et le jeu se termine quand?

La partie se termine lorsque tous les dominos de la boîte ont été joués.

Chaque bébé dragon = 1 point.
La maman dragon = 1 point bonus.


Le joueur qui aura le plus de points remporte la partie.

Ce que j’en pense?

Je dois avouer que j’étais très surprise par l’annonce de Dragomino. J’étais curieuse et perplexe à la fois puisque Kingdomino existait déjà et qu’il était déjà un jeu destiné aux jeunes familles.

Lorsque j’ai vu la thématique des dragons, il a tout de suite fallu que j’essaye ce jeu puisque mon fils adore les dragons.

Les illustrations sont vraiment très belles et invitantes. Le matériel est coloré et vraiment adapté au public cible (des enfants de 5 ans et plus).

Je dois dire que les règles sont très simples, faciles à comprendre et à expliquer. La mise en place est très rapide et en moins de 3 minutes, vous serez prêt à jouer et à rejouer!

Honnêtement, Dramogino est une version vraiment très sympathique et qui convient réellement à un jeune public de 5 ans. Il n’est pas difficile pour eux et vous aurez beaucoup de plaisir à y jouer avec vos enfants.

La bonne nouvelle est qu’il me permet de vous dire que Kingdomino vise réellement un public de 8 ans et + alors que Dragomino va venir interpeller les jeunes enfants. Avec Kingdomino, il faut planifier le carré 5X5, alors qu’avec Dragomino, tout est simplifié et vraiment agréable pour les tout-petits (il n’y a aucune prise de tête).

Il convient parfaitement à cette clientèle et surtout il permet vraiment aux enfants d’apprécier le jeu. Ils vont en effet découvrir le placement de tuiles et observer le jeu des autres pour développer une stratégie et prendre un domino afin d’empêcher un joueur de faire trop d’œufs durant un tour.

Les parties sont rapides, amusantes et très fluides. Les enfants vont vouloir jouer et rejouer à ce jeu. Il est possible d’enchainer quelques parties durant une après-midi de jeux, une soirée en famille et pourquoi pas y jouer en rentrant de l’école ou avant l’heure du coucher. Dragomino est un jeu qui est axé sur la beauté, la réflexion et la simplicité. Les enfants ne seront pas du tout énervés en jouant à ce jeu.

Vous pouvez y jouer à 2, 3 ou 4 joueurs et le jeu va toujours demeurer très plaisant.

L’interaction est faible, mais stratégiquement parlant, les enfants vont devoir apprendre à regarder le jeu des autres joueurs pour ne pas laisser passer un domino qui avantagerait énormément un joueur. Évidemment, en plus d’observer le jeu des autres, il faudra aussi réfléchir à ses propres placements. Il ne faut pas hésiter à saisir le domino qui nous permettra d’obtenir le plus d’œufs possible (j’ai réussi à en avoir 4 avec 1 seul placement de domino).

L’ambiance sera détendue et conviviale. Le jeu est tout simplement un véritable petit bijou et je le trouve vraiment satisfaisant.

La variante permet de diminuer le hasard et elle est très agréable à jouer. Dès que l’enfant est à l’aise avec le jeu de base, je vous suggère d’ajouter la variante puisque vous aurez encore plus de plaisir. La variante permet aux enfants de pratiquer leur mémoire, puisque lorsque vous reposer un jeton œuf sur la table, il faut aussi être capable de se souvenir de l’endroit ou l’on a remis ce jeton et s’il contenait un œuf vide ou un bébé dragon.

Je dois avouer que j’aurais malgré tout aimé avoir quelques variantes pour faire évoluer le jeu, mais rien ne vous empêche d’ajouter vos propres règles maison pour prolonger la durée de vie de votre jeu. Le jeu offre malgré tout une expérience de jeu très complète pour les touts petits et même les plus grands auront du plaisir à y jouer.

La fratrie d’âge différent va avoir énormément de plaisir avec Dragomino. Je vous le confirme puisque mes enfants ont 5 et 7 ans. Mon fils a même plus de plaisir à jouer avec Dragomino qu’avec Kingdomino. Même s’il est capable de jouer à Kingdomino, j’ai pu observer qu’il jouait avec nous pour nous faire plaisir sans en avoir réellement. Alors que Dragomino, lui permet d’avoir du plaisir et d’apprécier le jeu. C’est donc une mission réussie pour le trio composé de Bruno Cathala, Wilfref et Marie Fort.

Ce jeu est un coup de cœur à la maison et il ressort souvent (ce qui n’arrive pas très souvent puisque nous essayons plusieurs jeux chaque année).

Bref, si vous recherchez un premier jeu de placement de tuile facile à prendre en main, rapide à jouer et très amusant pour les jeunes enfants et les parents, alors Dragomino est pour vous!

On aime :
– Les illustrations qui sont vraiment très jolies;
– le matériel de qualité et durable (facile à manipuler);
– la thématique des bébés dragons qui plait énormément aux enfants;
– les règles très intuitives et faciles à expliquer;
– la mise en place très simple;
– les parties sont rapides et agréables;
– jeu très accessible qui va convenir aux jeunes familles;
– un beau jeu pour initier au placement de tuiles;
– un jeu qui permet de travailler l’observation, la dextérité et qui permet d’analyser le jeu des autres;
– une belle ambiance de jeu;
– une bonne re jouabilité (envie d’enchainer les parties);
– la variante qui permet de diminuer le hasard et qui ajoute un côté mémoire.


On aime moins :
– le tirage des dominos peut parfois être frustrant;
– le hasard pourrait déplaire à certains joueurs, mais il s’agit tout de même d’un jeu pour les jeunes enfants;
– une interaction faible, limitée à regarder le jeu des autres joueurs et tenter d’intercepter le domino payant convoité par un autre joueur.

On aurait aimé :
– Quelques variantes de plus afin de faire évoluer le jeu.

9/10

Merci à notre partenaire Îlo307 de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X