Pirates Under Fire, avis et chronique du jeu

Organisez votre flotte de pirates! Ramassez de l’or, marquez des points et utilisez les effets de vos bateaux pour freiner votre adversaire! Pirates Under Fire est un jeu de placement de tuiles original, tactique et dynamique qui se joue à 2 joueurs.

Pirates Under Fire
Auteurs : Marco Canetta, Stefania Niccolini;
Artiste: Ivan Nikulin;
Éditeurs: Explor8;
Distributeur: Asmodee Canada;
Nombre de joueurs: 2 joueurs;
Durée: 30 minutes;
À partir de: 10+;
Thématique: Bateaux de pirates et l’univers des pirates;
Catégorie: Placement de tuiles, affrontement.

C’est quoi le but?

Chaque joueur incarne un pirate à la tête d’une flotte de bateaux (numérotés de 1 à 9 avec pour chaque numéro une capacité spéciale associée). Le but du jeu est de déployer ses bateaux de façon à former des combinaisons tout en réalisant des effets qui permettent de ralentir le déploiement de son adversaire ou d’en accélérer la vôtre.

Comment on joue?

Pour la mise en place assez rapide malgré les étapes suivantes:
– Chaque joueur choisit une couleur (bleu clair ou bleu foncé) et place devant lui aléatoirement les 3 plateaux de jeu de façon à former avec ceux de son adversaire un rectangle de 6×7 cases mer;
– Chaque joueur prend les 27 tuiles de sa couleur, les mélange et les divise en 2 piles, l’une de 18 tuiles (pioche) et l’autre de 9 tuiles (réserve);
– Chaque joueur place ses 2 piles face cachée (côté bateau en feu) : la pioche devant lui et la réserve sur le côté de l’aire de jeu. Les tuiles de la réserve ne seront accessibles en cours de partie que via l’effet case de mer ou d’une tuile bateau mercenaire.
– Choisissez aléatoirement 5 tuiles bateaux mercenaires parmi les 12:
            – 3 de coût 3 (parmi les 6);
            – 1 de coût 4 (parmi les 3);
            – 1 de coût 5 (parmi les 3).
– Disposez les jetons à côté du jeu et chaque joueur pioche 3 tuiles de sa pioche pour former sa main de départ;
– Le premier joueur reçoit un jeton bouclier qu’il devra placer sur le premier bateau posé.

Déroulement de la partie :

1- À chaque tour, les joueurs jouent leur action principale en plaçant un bateau de leur main sur une case mer accessible. Ils appliquent les effets de la case mer et du bateau dans l’ordre de leur choix.

2- Les joueurs ont une action optionnelle qui consiste à acheter un bateau mercenaire en payant le coût en or indiqué sur la tuile. Placez-le immédiatement sur une case mer disponible et réalisez, si possible, l’effet de la tuile mercenaire. Les bateaux mercenaires ne déclenchent pas l’effet de la case mer sur laquelle ils sont posés. L’action optionnelle s’effectue avant ou après l’action principale.

3- À la fin de votre tour, piochez un bateau de la pioche et ajoutez-le à votre main. C’est maintenant à l’autre joueur de jouer son tour.

C’est tout?

Il y a des règles de pose à respecter:
1- Une tuile bateau ne peut pas être placée sur une case mer occupée par un autre bateau actif (sauf le bateau mercenaire ayant cet effet);
2- Une case mer accessible est :
– N’importe quelle case mer de la première ligne du plateau du joueur;
– Une case mer adjacente orthogonalement à un de ses propres bateaux actifs déjà joués;
– Sur un de ses propres bateaux en feu, ou sur un bateau en feu de son adversaire si la règle de pose est respectée. Le bateau recouvert est alors définitivement détruit.

*Il est possible de jouer dans l’aire de jeu adverse, si la règle d’adjacente est respectée.
*Quand un joueur joue un bateau sur un bateau en feu, il ne réalise pas l’effet de la case mer.

Ok, donc c’est vraiment tout?

Presque, voici un petit résumé des effets des cases mer et des tuiles bateaux :

1- Les effets des cases mer peuvent permettre de gagner un point de victoire, tirer orthogonalement sur le premier bateau ennemi dans la direction choisie, tirer diagonalement sur le premier bateau ennemi dans la direction choisie, réparer un bateau en feu, piocher un bateau dans la pile de réserve et de placer un jeton mine sur une case mer sans bateau (de votre choix et elles valent -2 points de victoire).

2- Les effets des tuiles bateaux :
– Les bateaux 2,4,6 et 8 : donne 1 or;
– Les bateaux 1 : placez un jeton bouclier sur un bateau actif;
– Les bateaux 3 : tirez orthogonalement;
 – Les bateaux 5 : réparez un bateau en feu;
 – Les bateaux 7 : retirez une mine;
 – Les bateaux 9 : déclenchez 2 fois l’effet de la case mer.

OK, et le jeu se termine quand?

Il existe 2 conditions possibles de fin de partie :
1- Quand un joueur prend la dernière tuile de sa pioche, il ne lui reste qu’un seul tour à joueur. À l’issue de ce dernier tour (16 tours), la partie se termine;
2- Quand un joueur ne peut plus poser aucun bateau de sa main, il perd immédiatement la partie (on ne décompte pas les points).

Les points se décomptent de cette façon :
1- Les combinaisons de 3 ou 4 tuiles de même valeur adjacente en ligne ou en colonne (3=3 points, 4=5points);
2- Les combinaisons d’au moins 3 tuiles consécutives qui se suivent dans l’ordre croissant ou décroissant. Plus la suite est longue, plus elle rapporte de points (3=2 points, 4=3 points, 5=5 points, 6=7 points, 7=9 points);
* Une même tuile bateau peut compter dans 2 combinaisons différentes n’ayant pas la même orientation (ligne ou colonne).
3- Les points des bateaux mercenaires (certains ont un effet qui rapporte des points de victoire en fin de partie);
4- Chaque bateau actif dans l’aire de jeu de l’adversaire rapporte 1 point de victoire;
5- Les jetons de points de victoire positifs et négatifs (mines) acquis pendant la partie.

Le joueur avec le plus de points de victoire gagne. En cas d’égalité, le joueur avec le plus d’or gagne.

Ce que j’en pense?

Je trouve que les règles du jeu sont claires et bien imagées dans le livret. La boite du jeu est d’une bonne grosseur surtout avec le matériel épuré (tuiles et jetons en carton), mais tout de même correct pour le prix. Visuellement le jeu est joli, attrayant et il contient des illustrations de bateaux noirs/blancs sur un fond bleu pâle/foncé, pas besoin de plus compliqué pour apprécier la mécanique du jeu. Oui, il s’agit d’un jeu abstrait, mais la thématique des bateaux/pirates est bien présentée.

Je dois dire que je trouve qu’elle est bien exploitée, mais elle n’est pas trop présente. Les symboles des effets sont très faciles à interpréter, après une seule partie, on reconnaît aisément ce qu’ils représentent. Je trouve que Pirates Under Fire est un jeu intuitif et facile à prendre en main. Il peut convenir à un public familial et il plaira aussi aux amoureux de la thématique pirate!

Je trouve également que l’idée d’avoir mis une aide de jeu (petit carton pour le décompte des points) qui sert à voir ce qui rapporte des points à la fin de la partie est géniale. Plus de jeux devraient avoir cela surtout quand il y a plusieurs moyens de faire des points. Évidemment, il faudra bien réfléchir à sa stratégie pour tenter d’obtenir le plus de points possible.

Les mines, les tirs en diagonal ou orthogonal, les bateaux mercenaires, les réparations et les boucliers sont des ‘’take that!’’ qui sont plaisants à jouer et qui est le centre de l’interaction entre les 2 joueurs. J’aime bien les jeux qui se jouent à 2 où il y a une bonne ambiance de compétition et où le but est de faire le plus de points en nuisant le plus possible à son adversaire. Avec Pirates Under Fire, vous ne manquerez pas d’interaction entre les joueurs, vous allez prendre plaisir à affronter l’autre joueur et surtout, vous vous amuserez à jouer aux pirates!

C’est aussi un jeu de stratégie où on doit se débrouiller avec ce qu’on pige, mais où on peut grossir notre main avec les tuiles de la réserve et ainsi avoir plus de choix lors de ses tours. La possibilité de bouger les plateaux de jeu à la mise en place, de sorte à changer les effets de place, donne un bon potentiel de re jouabilité au jeu et permet de rendre les parties moins similaires. On a surtout envie de prendre notre revanche et je trouve qu’il y a un petit côté addictif à ce jeu.

Selon moi, Pirates Under Fire est un bon jeu à 2 joueurs, il est simple, plaisant, efficace et accessible à tous! J’aime particulièrement pouvoir bloquer l’adversaire et aussi anticiper les prochains placements de tuiles. Ceci pourrait ne pas convenir à tous les types de joueurs, mais ce jeu comporte une bonne dose de réflexion et d’optimisation.

Bref, si vous recherchez un jeu dynamique pour 2 joueurs, offrant plusieurs subtilités, une belle tension et qui est très efficace alors Pirates Under Fire est le jeu stratégique parfait pour vous.

Ce qu’on aime :
– les règles simples, le jeu s’apprend facilement;
– le matériel de bonne qualité (solide et efficace);
– le petit aide de jeu pour le décompte des points;
– le jeu est accessible à tous et intuitif;
– jeu convient à un public familial ou pour jouer en couple;
– les parties sont rapides et fluides (peu de temps mort);
– la thématique qui est bien présentée;
– une bonne re jouabilité (envie de prendre sa revanche et une certaine dépendance);
– des plateaux modulables, permettant différentes configurations lors de vos parties;
– tenter de bloquer l’adversaire et anticiper les placements à venir;
– peu de hasard qui peut être contrôlé en raison de certaines cartes qui vous feront augmenter le nombre de cartes en main;
– une bonne interaction basée sur l’affrontement entre les joueurs;
– le jeu s’installe rapidement
;
– le jeu propose une variante pour experts.

Ce qu’on a moins aimé :
– le calcul des points (lors des premières parties);
– le look enfantin;
– le jeu pourrait déplaire aux joueurs qui n’aiment pas prendre des décisions et réfléchir aux meilleures options possibles pour marquer le plus de points.


9/10

Merci à notre partenaire Asmodee Canada de nous avoir offert
une copie du jeu pour cette chronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X