Panache!, avis et chronique du jeu

Vous connaissez sans aucun doute le grand frère de Panache! Il s’agit de l’osti d’jeu.

Oui, oui, vous l’aurez deviné, Panache est le petit nouveau du Randolph et il est aussi drôle que son grand frère et ne contient rien de vulgaire. Panache convient à un public familial!

Panache!
Auteurs: Marie-Ève Lupien & Joel Gagnon;
Illustratrice : Marjorie Gros;
Éditeur: Randolph;
Distributeur: Randolph;
Nombre de joueurs: 3 joueurs ou plus;
Durée: 30 minutes;
À partir de: 8+;
Thématique : sujets variés;
Mécanique : jeu de cartes à questions et réponses, d’autocollant, de gestion de main et d’ambiance.

C’est quoi le but?

À vrai dire, le but de Panache est de passer un bon moment en famille dans une ambiance de jeu amusante et délirante. Dans Panache, il faut sélectionner la meilleure carte rouge de sa main pour répondre à la carte noire posée sur la table. Il faut surtout avoir la carte la plus drôle parmi toutes celles des joueurs pour remporter la carte noire. Pas de panique, tu peux rendre ta carte plus drôle en apposant un autocollant que tu auras choisi avant de la jouer. Le but ultime est d’être le premier joueur à remporter 3 cartes noires pour remporter la partie.

Comment on joue?

Panache! Propose 336 cartes, 84 noires et 252 rouges. Il y a aussi 50 cartes d’autocollants qui totalisent plus de 700 autocollants.

Pour ceux qui connaissent l’osti d’jeu, le but du jeu est sensiblement identique (à quelques exceptions près).

Tout d’abord, il faut distribuer 2 cartes d’autocollants et 3 cartes rouges à chaque joueur. Tout le monde garde leurs cartes secrètes.

Un tour va se dérouler en 5 phases.

1- Il faut lire une carte noire.

2- Il faut que tous les joueurs choisissent une carte rouge parmi leurs 3 cartes. Il faut également choisir un seul autocollant à coller avant, après ou sur le mot de sa carte rouge pour la modifier et la rendre plus amusante.

3- Lors que tous les joueurs ont placé leurs cartes devant eux du côté face cachée, alors tous les joueurs vont révéler leur carte rouge à tour de rôle en lisant à voix haute la carte noire puis sa carte rouge.

4- lorsque tous les joueurs ont lu leurs cartes, il y aura le vote!

Le vote?

Bien sûr! Il faut lever la main lorsque vous aurez déterminé votre carte rouge préférée et lorsque tous les joueurs ont la main levée, on comptera jusqu’à 3 puis à go, tous les joueurs vont devoir pointer sa carte rouge préférée.

Attention : Vous ne pouvez pas voter pour votre propre carte rouge.

D’accord, le gagnant remporte quoi?

Le gagnant va remporter la carte noire et il va aussi poser sa carte rouge à côté de lui puisqu’elle va servir à nouveau en fin de partie.

5- on va ensuite préparer le tour suivant en piochant une nouvelle carte rouge (pour en avoir 3 en main).

Vous pouvez à ce moment échanger une carte d’autocollant contre une nouvelle si vous le voulez.

C’est tout?

Oui! Une petite précision, si une carte rouge a déjà un autocollant, vous pouvez la laisser telle quelle ou bien lui ajouter un autre autocollant.

Vous pouvez créer vos propres cartes rouges, il y a 5 cartes.

Vous pouvez aussi créer vos propres cartes noires, il y a 2 cartes.

OK, et le jeu se termine quand?

Dès qu’un joueur a remporté sa 3e carte noire, il remporte immédiatement la partie.

La partie n’est toutefois pas terminée, il faut faire la cérémonie caca-cœur!

Tous les joueurs vont devoir reprendre les cartes rouges qu’ils ont jouées durant la partie et ils vont devoir sélectionner parmi leurs cartes une carte préférée et une carte moins aimée.

carte préférée : on colle un cœur
carte moins aimée : on colle un caca


Le but de cette cérémonie? Montrer les cartes aux autres, discuter encore un peu entre nous pour revoir les meilleurs moments de la partie et les moins bons tous ensemble.

Ce que j’en pense?

Je dois vous avouer que je n’étais pas du tout convaincue lorsque j’ai appris que l’osti d’jeu allait avoir une version familiale. Je me disais comme plusieurs qu’il pressait le citron un peu trop fort.

Je me suis malgré tout laissé tenté par le jeu après avoir vu la boîte, elle n’avait pas le même nom que son grand frère et n’avait pas 100% le même look que ce dernier. Je l’ai trouvé attrayante et j’ai voulu voir ce qu’elle contenait.

Évidemment, elle contenait des cartes rouges et des cartes noires comme son grand frère, mais je dois vous dire que les autocollants ont rapidement retenu mon attention. En effet, je trouvais les autocollants très jolis et amusants, mais je me refusais de jouer en collant ceux-ci sur les cartes.

Je dois me confesser…

J’ai joué ma première partie sans coller aucun autocollant sur les cartes et je dois vous avouer que la partie n’a pas été aussi amusante puisqu’il manquait un petit quelque chose. Mon fils a eu beaucoup de plaisir, il a rigolé durant toute la partie, mais pour moi et mon conjoint, il manquait l’étincelle.

L’étincelle est les autocollants! Il faut absolument jouer avec ceux-ci. J’ai donc mis mon toc de côté (puisque je déteste briser ou altérer mon matériel). Évidemment, je ne joue pas à des jeux de type legacy puisque je suis celle qui refuse de déchirer les cartes ou d’écrire sur le matériel.

Nous avons rejoué une partie en respectant les règles et je dois vous dire que le petit Panache a de quoi faire rire et il est vraiment intéressant sous cette forme.

Une chose que j’ai beaucoup aimée, est l’absence de vulgarité dans la version familiale. Bien que j’aime jouer à l’osti d’jeu avec mes amis, ce n’est pas un jeu que je peux sortir avec ma famille en raison de sa vulgarité. Oui, je pouvais faire le ménage des cartes et jouer avec ce qu’il en restait, mais je dois vous avouer que l’osti d’jeu ne serait pas ce qu’il est sans les cartes salaces. Bref, avec Panache, c’est maintenant chose du passé, vous allez avoir de très bons moments en famille et plusieurs fous rires!

Vous pouvez y jouer à partir de 3 joueurs et vous pouvez y jouer à autant de joueurs que vous le souhaiter. Je crois qu’il est préférable avec les enfants, d’y jouer jusqu’à 6 joueurs pour ne pas qu’ils perdent le fil ou l’intérêt durant la partie.

Vous pouvez le sortir en toute occasion puisque les parties sont rapides et très fluides. En ce qui me concerne, je préfère le sortir durant une après-midi de congé ou bien au cours d’une soirée de jeux en famille. Je vais très certainement le sortir dans mes prochaines soirées avec toute ma famille comme Noël!

Panache est très interactif, il n’y a pas de temps mort durant la partie et vous pouvez très bien y jouer avec un enfant de moins de 8 ans. Il faut simplement que l’enfant sache lire. Je trouve en plus que les autocollants sont motivants pour les nouveaux petits lecteurs. Ils ont envie de jouer et de rejouer pour pouvoir lire chacun des autocollants et créer une nouvelle carte.

C’est franchement bien, Panache permet donc de travailler la lecture, la compréhension de phrases simples et d’apprendre la structure de phrase (il faut que l’enfant réfléchisse à quel autocollant il va devoir coller sur sa carte).

De plus, il permet de travailler la créativité et de développer les habiletés sociales au cours de discussions.

Panache permet aussi à l’enfant de développer son jugement et son sens critique puisqu’il doit déterminer quelle carte est la plus drôle lors d’un vote.

J’aime bien la phase de vote, mais je n’aime pas de ne pas pouvoir voter pour notre propre carte. Je m’explique, parfois, la carte d’un joueur est vraiment la meilleure, mais lors du vote (surtout à 3 joueurs), il arrive que ce ne soit pas la meilleure carte qui remporte. On se retrouve dans un concours de circonstances et de hasard. En parlant du hasard, je dois aussi dire que le hasard relié à la pige de cartes noires et aux cartes rouges en main ne fonctionne pas toujours bien. Il arrive qu’on se retrouve avec des cartes qui ne permettent pas vraiment d’établir un lien (il y a ce même problème avec l’osti d’jeu).  En revanche, j’aime bien pouvoir échanger une carte d’autocollants pour une nouvelle durant la partie puisque cela nous permet d’avoir plus d’options durant la partie. J’aurais toutefois aimé pouvoir échanger des cartes rouges durant la partie pour permettre de varier ma main et avoir un peu plus de choix.

Malgré tout, j’ai vraiment aimé mon expérience et j’ai surtout été agréablement surprise par Panache!

J’aime aussi la cérémonie (cœur caca) en fin de partie puisqu’elle permet de faire un retour sur la partie et de sélectionner sa carte préférée et sa carte qui a été moins bonne. J’aime particulièrement cette étape, elle permet de bien terminer la partie et de voir comment l’enfant a perçu sa partie puisqu’il peut revoir les cartes rouges qu’il a jouées.

Bref, si vous recherchez un jeu léger, amusant, très familial et accessible à tous, alors Panache est le jeu qu’il vous faut!

On aime :
– le look de la boîte qui ressemble à l’osti d’jeu, mais avec une touche familiale;
– les cartes et les autocollants sont de bonnes qualités;
– les règles courtes, intuitives et très claires;
– les autocollants sont amusants et en bonnes quantités;
– la re jouabilité (assez addictif, surtout pour les petits);
– l’ambiance survoltée durant la partie et les fous rires;
– l’interaction est présente entre tous les joueurs, aucun temps mort;
– jeu intuitif, il est facile à comprendre;
– un jeu accessible à tous (intergénérationnels);
– les parties sont courtes et très fluides;
– le jeu est très complet, il n’a pas besoin d’extension;
– le jeu apporte plusieurs points intéressants au niveau éducatif (la lecture, la compréhension de phrases simples, les structures de phrases, la créativité, développer les habiletés sociales et le jugement critique);
– le retour sur les cartes jouées durant la partie (cérémonie caca cœur).

On aime moins :
– le hasard de la pioche qui donne parfois des combinaisons sans liens;
– le système de vote qui empêche de voter pour sa propre carte, parfois le résultat ne sera pas fructueux ou bien il pourrait parfois déclarer une carte beaucoup moins drôle gagnante.

On aurait aimé :
– pouvoir échanger une carte rouge durant la préparation du prochain tour de jeu afin de pouvoir varier ses choix.

8.5/10

Merci à notre partenaire le Randolph de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X