Arbra Kadabra, avis et chronique de jeu

Non! Arbra Kadabra, ce n’est pas le nom d’un Pokemon ou une formule magique!

Vous êtes dans la forêt enchantée et devant vous se trouve l’arbre magique. Vous devrez réussir l’épreuve de l’arbre magique pour vous échapper avant l’arrivée de la nuit. Soyez astucieux et adroit et vous réussirez. Sinon, vous serez transformé en champignon et resterez près de l’arbre pendant mille ans, à côté de ceux qui ont échoué avant vous!

Arbra Kadabra
Auteur : Liesbeth Bos;
Illustrateur : Tomas Larek;
Éditeurs: MJ Games;
Distributeur: ÎLO;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 20 minutes;
À partir de: 7 +;
Thématiques: Fantastique et nature;
Mécaniques: Dextérité, lancer de dés et placement de pièces.

C’est quoi le but?

Pour gagner, vous devrez vous débarrasser des 10 pièces de votre couleur et prendre exactement 2 pièces de chaque adversaire.

Comment on joue?

Chaque joueur prend un marqueur et les 10 pièces d’une couleur et les place devant lui. Placez le marqueur champignon face cachée et décidez qui commence. La partie va continuer dans le sens horaire.

Chaque joueur ajoute ou enlève des pièces du même arbre commun. À votre tour, lancez le dé. Vous devez ajouter ou enlever le nombre de pièces correspondant au nombre du dé lancé (les faces du dé sont de 1 à 3). Si le dé indique 3 et que l’arbre contient 2 pièces, vous devez en ajouter. Si l’arbre a 3 pièces ou plus, vous pouvez en ajouter ou en enlever 3. Vous ne pouvez qu’ajouter ou prendre des pièces du sommet, pas au milieu de l’arbre.

Quelques précisions importantes :
– Si vous êtes responsable de la chute de pièces, vous devez récupérer les pièces tombées;
– Vous ne pouvez ajouter à l’arbre des pièces d’une autre couleur que la vôtre tant que vous avez des pièces de votre propre couleur. Vous devez joueur votre couleur avant celles des autres;
– Les pièces doivent être ajoutées ou enlevées une par une;
– Vous pouvez empiler les pièces droite ou décalée (pour créer plus d’instabilité).

Certaines pièces ont un personnage illustré sur celles-ci. Ces personnages ont un pouvoir qui est activé seulement lorsqu’une pièce avec ce personnage est ajoutée à l’arbre et est au sommet à la fin du tour du joueur. Sauf pour le pouvoir du champignon, les pouvoirs sont offensifs et ont un effet sur le tour du prochain joueur.

– La chouette (0) : le joueur suivant doit passer son tour.
– L’oiseau (4) : le joueur suivant doit ajouter ou enlever 4 pièces.
– L’écureuil (-) : le joueur suivant doit obligatoirement enlever des pièces selon le dé lancé. Il ne peut pas en ajouter pendant ce tour.
– Le scarabée (+) : le joueur suivant doit obligatoirement ajouter des pièces selon le dé lancé. Il ne peut pas en enlever pendant ce tour.
– Le champignon : Il protège le joueur qui ajoute cette pièce au sommet de l’arbre. Il retourne son jeton champignon face visible et il est protégé contre tous les pouvoirs des autres joueurs jusqu’à son prochain tour.

C’est tout?

Il y a 2 variantes et un mode plus difficile à 2 joueurs :

Jeu plus simple : Les personnages n’ont aucun pouvoir, toutes les pièces sont identiques;
Fin plus rapide : Il n’est pas nécessaire d’avoir le nombre exact au dernier lancé de dé. Un nombre plus élevé est également acceptable. Par exemple, si vous avez besoin d’ajouter ou enlever 2 pièces pour gagner et que vous avez lancé un 3, vous pouvez n’ajouter ou n’en enlevez que 2;
Mode difficile à 2 joueurs : Chaque joueur prend 2 marqueurs et les 20 pièces correspondantes à ces couleurs. Pour gagner, un joueur doit se débarrasser de toutes les pièces de ses 2 couleurs et avoir exactement 5 pièces de chaque couleur de son adversaire.

OK, et le jeu se termine quand?

La partie prend fin immédiatement lorsqu’un joueur n’a plus que 2 pièces de chaque couleur de ses adversaires devant lui. Mais pour gagner, il doit placer la pièce verte au sommet de l’arbre sans qu’il ne s’écroule!

Ce que j’en pense?

Arbra Kadabra a une ressemblance avec d’autres jeux comme Jenga ou Crazy Tower dans le sens que c’est un jeu d’équilibre et d’agilité. Par contre, celui qui fait tomber les pièces n’est pas nécessairement le perdant et peut se reprendre ou cela peut même l’avantager en récupérant des pièces manquantes. Pour ce genre de jeu, je vous conseille d’avoir une surface ou une table stable.

Le visuel de la boite est très joli et attirant pour l’œil avec son illustration colorée. Le matériel est beau, les pièces sont en bois et de bonne qualité. Cependant, j’aurais aimé que certaines pièces, au lieu d’une forme cylindrique, aient différentes grosseurs, formes ou textures. Je rajouterais que j’aurais surtout aimé ne pas devoir coller des autocollants sur les composantes. Ce fut une opération longue et pénible.

Heureusement, le jeu est vraiment amusant et surprenant!

La thématique est spéciale et n’est pas très ressentie sur la table. Oui, on fabrique un arbre coloré et magique, mais mis à part les pièces de couleur, je trouve qu’il manque un petit quelque chose visuellement qui aurait pu rehausser cela. Un plateau ou tapis de jeu sur lequel on placerait les pièces serait visuellement un plus.

Les règles du jeu Arbra Kadabra sont simples et bien illustrées dans le livret de règles. Il est aussi très rapide à installer et à expliquer. La fluidité est constante et les tours s’enchaînent rapidement dans une ambiance fourbe et de compétition. Les principales interactions entre les joueurs sont les pouvoirs qui sont là pour mettre des bâtons dans les roues de ses adversaires et c’est très satisfaisant. De plus, c’est réjouissant de voir la structure s’écrouler!

J’aime bien qu’il y ai des variantes qui permettent de modifier le niveau de difficulté et de s’adapter selon l’âge des joueurs, ça le rend accessible à tous. Après y avoir joué quelques parties, j’ai trouvé qu’il était plus plaisant à 3 ou 4 joueurs qu’à deux. Même avec le mode à 2 joueurs, j’ai trouvé qu’il était plus ordinaire.

D’un point de vue éducatif, Arbra Kadabra est un bon jeu pour permettre aux enfants de développer leur motricité fine et leur attention.

Bref, si vous aimez les jeux compétitifs où l’équilibre et l’agilité se représentent en un bon défi tout en restant simples et amusants, alors Arbra Kadabra est pour vous!

Ce qu’on aime :
Le look de la boite qui est coloré et attrayant;
Le matériel en bois qui est de bonne qualité, les pièces sont d’une belle grosseur;
Les règles sont bien écrites et sont faciles à comprendre;
L’ambiance du jeu fourbe et amusante;

Un jeu de dextérité qui permet aux enfants de développer leur motricité fine;
Le jeu est très complet pour un jeu de type filler;

L’interaction entre les joueurs est bonne surtout lorsque tout s’écroule;
Le jeu est accessible à tous avec des variantes qui permettent d’ajuster le niveau de difficulté;
Le jeu est fluide, rapide et tactique;
Les pouvoirs efficaces qui permettent de nuire à ses adversaires.

Ce qu’on a moins aimé :
La thématique qui n’est pas ressentie;
La rejouabilité moyenne si on ne joue pas souvent avec les même personnes (on s’améliore et c’est plus facile de gagner)
;
Coller les autocollants sur les composantes.

8/10

Merci à notre partenaire ÎLO de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Nous vous proposons de découvrir cet éditeur avec le jeu Monkey Duel avec cette chronique!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.