Stellar, avis et chronique du jeu

Qui n’a pas contemplé le ciel nocturne pour trouver des constellations, regarder les étoiles en espérant en voir une filante ou bien seulement pour contempler le visage de la lune?

Dans Stellar, à la manière d’un astronome, réglez votre télescope et faites apparaître des objets célestes de tout type et créez un magnifique panorama.

Stellar
Auteurs: Ben Pinchback & Matt Riddle;
Illustrateurs: Tim Barton & Janos Orban;
Éditeurs: Origames, Renagade Game Studios;
Distributeur: Distribution Dude;
Nombre de joueurs: 2 joueurs;
Durée: 30 minutes;
À partir de: 8+;
Thématiques : Astronomie, Stratégie, Tactique;
Mécaniques : jeu de cartes, de gestion, de collections et de combinaisons.

C’est quoi le but?

Le but dans Stellar est, à la fin de la partie, d’avoir construit un magnifique panorama du ciel nocturne pour faire le plus de points à la fin des trois décomptes.

Comment on joue?

Après une mise en place simpliste et rapide, une partie de Stellar est constituée de 11 manches. Chaque tour, les joueurs devront jouer 2 cartes dans 2 zones différentes, soit une dans son télescope et l’autre dans son carnet, en procédant en 4 étapes.

Étape 1 – Ajouter une carte à sa main.
Pour ce faire, le joueur doit prendre une carte objet céleste de la rangée des Coordonnées et l’ajouter à sa main.

Étape 2 – Jouer une carte de sa main.
Cette étape consiste à jouer une carte de sa main dans la zone de son choix entre le télescope et le carnet. Toutefois, notons que le numéro figurant sur cette carte déterminera la carte que vous placerez à l’étape 3.

Étape 3 -Jouer une carte de la rangée des coordonnées.
Le joueur prend et joue une carte Objet céleste de la rangée coordonnée se situant à l’emplacement correspondant au numéro de la carte de l’étape 2. Il doit la placer dans la zone où il n’a pas posé de carte l’étape précédente. Notons que si l’emplacement de la rangée des coordonnées correspondant au numéro de la carte de l’étape 2 est vide, le joueur pige une carte sur le dessus de la pioche.

Étape 4 – Compléter la rangée des coordonnées.

Au cours de la partie, les joueurs construiront un panorama sur leur télescope constitué de 12 emplacements.

Un télescope est divisé en 3 parties (la section du haut, celle du milieu et celle du bas). Ces parties servent au décompte de point final.

Les points importants à retenir pour le télescope sont que:
lorsqu’un joueur joue une carte et que le télescope comporte déjà des cartes du même type, il doit disposer la nouvelle carte face visible sur un emplacement ayant un bord de carte en commun à ce type de carte.
– si le télescope ne comporte pas de cartes du même type, il peut la placer à l’emplacement libre de son choix.
– s’il ne peut ou ne veut pas suivre les règles, il peut jouer la carte face cachée sur l’emplacement libre de son choix. On considère alors que la carte face cachée est de valeur 3 et ne comporte aucune étoile ni type.

En plus du télescope, les joueurs construisent un carnet.

Ce carnet comporte jusqu’à 5 collections, un pour chacun des types d’objets (céleste, planètes, astéroïdes, nuages interstellaires, lune et trou noir).

Lors de la construction du carnet, le joueur place les cartes par type et ordre numérique. S’il place une carte d’un nouveau type, il débute une nouvelle collection. De plus, il est autorisé de placer 2 cartes de même valeur dans un même type en l’insérant à sa place dans l’ordre numérique. Or, les cartes doublons sont ignorées lors du décompte des points en fin de partie.

En cours de partie, il arrivera que les joueurs tombent sur des cartes spéciales. Soit des cartes numérotées 6/0 ou des cartes satellites. Les cartes 6/0 comptent toujours pour un 6 dans le télescope et permettent au joueur de prendre une carte sur la pioche lors de l’étape 3 si elles sont jouées durant l’étape 2. De plus, lorsqu’elles sont placées dans le carnet, le joueur peut choisir si elle vaut pour 0 ou 6 en fin de partie.

Les Satellites, quant à eux, ont 2 fonctions. La première, pour le télescope, dans lequel le satellite compte seulement pour le numéro indiqué sur la carte. La seconde, dans le carnet, dans lequel elles peuvent prendre le type qui convient au joueur, donc elle est considérée comme une carte type de la collection. De plus, elles peuvent être déplacées à la guise du joueur si elles sont dans le carnet. Or, le joueur prenant une carte satellite de la rangée coordonnée donne l’opportunité, s’il le désire, à l’adversaire de défausser toute la rangée coordonnée et de la compléter de nouveau au début de son tour.

OK, et le jeu se termine quand?

Une partie se termine lorsque l’ensemble des joueurs a terminé sa 12e manche. Une fois la manche terminée, chaque joueur dispose d’une des 2 cartes dans sa main dans son carnet et défausse la seconde dans la boite. Par la suite, le décompte des points commence. Pour se faire, on utilise une feuille de score. Chaque joueur compte alors ses points en 3 étapes.

1 – Les étoiles x multiplicateurs
Lors de cette étape, pour chaque type d’objets célestes, les joueurs totalisent le nombre d’étoiles de l’ensemble des cartes d’un même type se trouvant dans son télescope, recherchent la série la plus longue de numéros consécutifs de ce type dans son carnet, comptent le nombre de cartes de la série en ignorant les doublons pour avoir le chiffre multiplicateur et multiplient le nombre d’étoiles par le nombre d’étoiles par le chiffre multiplicateur.

2- Sections majoritaires
Lors de la seconde étape du décompte, section par section, chacun des joueurs additionne les numéros des cartes pour avoir un total par section. Le joueur ayant le total le plus élevé marque 10 points pour la section. En cas d’égalité, aucun point n’est attribué pour cette section.

3- Prime de diversité
La dernière étape du décompte est la plus facile, si les joueurs ont une carte de chacun des cinq types d’objets célestes, ils marquent 10 points.

Ce que j’en pense?

Pour commencer, j’aimerais parler du visuel de l’ensemble du jeu. La boite de Stellar est visuellement attrayante et rejoint parfaitement la thématique stellaire du jeu. De plus l’ensemble des couleurs, des images donnent envie de jouer au jeu. Je trouve que c’est un jeu magnifique visuellement et je le trouve élégant!

Au niveau de la thématique, le jeu est vraiment intéressant puisque chaque carte comporte une information scientifique, le jeu permet d’en apprendre énormément sur l’astronomie.

Continuons avec l’aspect du matériel, étant essentiellement un jeu de cartes qui est destiné pour les 8 ans et plus, je conseille de sleever les cartes pour augmenter la durée de vie du jeu, car à force d’y jouer les cartes s’abime. De plus, on retrouve un bloc de feuille de calcul de point d’environ 50 pages recto verso, qui peut s’écouler rapidement aux files des parties. Je vous conseille de plastifier une feuille de score pour la réutiliser.

Sur le plan des règles de jeu, Stellar est un jeu qui s’apprend facilement puisqu’il est très intuitif. Toutefois, la première partie que vous allez jouer sera une partie pour apprendre le fonctionnement et les mécaniques de jeu.

Stellar est un jeu très stratégique, durant une partie, il faut penser à construire son télescope et son carnet de sorte à faire un maximum de point en plus de regarder le jeu de l’autre pour venir bloquer la stratégie de notre adversaire. Je vous confirme que les parties seront plus plaisantes une fois les différents concepts du jeu assimilés.

J’ajouterais que la mise en place du jeu se fait rapidement et sans encombre. Toutefois, j’aimerais dire que ce jeu peut être ardu pour les enfants. Je trouve qu’un enfant de 8 ans aura plus de difficulté à apprécier pleinement le jeu, à moins d’avoir un bon antécédent sur le plan ludique.

De plus, j’aurais aimé voir quelques variantes soit pour adapter le jeu pour les débutants ou bien à l’inverse augmenter la difficulté pour les joueurs plus avancés. J’imagine très bien une extension pour ce jeu afin d’ajouter des objets célestes et permettre de renouveler le jeu surtout sur le long terme.

J’ai vraiment adoré mon expérience de jeu au fil des nouvelles parties puisque je pouvais comprendre la stratégie à adopter avec ce jeu.

Au niveau de l’ambiance et des interactions entre joueurs, si c’est un aspect important pour certains, Stellar est un jeu de concentration et de stratégie. Donc, l’ambiance est à la cogitation et l’interaction entre les joueurs est faible. Il est exclusivement pour 2 joueurs, ni plus, ni moins. Je suggère de sortir ce jeu surtout pour agrémenter vos soirées en duo ou en début de session de cogitation pour réveiller vos capacités cérébrales.

Au niveau éducatif, je trouve qu’il s’agit d’un bon jeu pour aider le développement de la planification, de la stratégie et de la coordination.

Bref, si vous rechercher un jeu agréable visuellement, intuitif et stratégique et que vous aimez l’astronomie alors Stellar est pour vous!

On aime :
– Le visuel de la boîte et les jolies illustrations qui sont attrayantes;
– Les règles du jeu qui sont simples et faciles à expliquer;
– Une ambiance de proximité (concept de bulle);

– Des interactions faibles pour faciliter la concentration;
– Une thématique originale et bien adaptée;
– Une mécanique intuitive;

– La re jouabilité;
– Un excellent jeu pour activer les neurones à 2 joueurs;
– Les informations scientifiques sur chacune des cartes pour cultiver les joueurs aux cours d’une partie;
– Un jeu fluide qui se joue facilement
;
– Un jeu intuitif, mais la première partie sert surtout à l’apprentissage des différentes variables du jeu.

On aime moins :
– l’absence de renouvellement (conditions de départ ou de pointages, nouvelles règles) pour offrir une meilleure re jouabilité;
– Un jeu ardu pour les moins de 10 ans.

On aurait aimé:
– Avoir des variantes de jeu pour les joueurs novices et les plus expérimentés.

On aimerait:
Une extension permettant d’ajouter de nouveaux éléments stellaires comme les exoplanètes, le soleil, etc.

8/10

Merci à notre partenaire Distribution Dude de nous avoir offert une copie du jeu pour cette chronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X