Cat Lady, avis et chronique du jeu

Aujourd’hui, je vous présente Cat Lady, un charmant jeu rempli d’adorables chats! Que vous soyez un amoureux des chats ou non, ce jeu mérite qu’on le regarde de plus près. Il a été conçu par Josh Wood, designer auquel on doit aussi des jeux comme Santa Monica et les expansions de Tiny Towns. Ce jeu s’adresse autant à un public familial que des joueurs plus avancés qui ont envie de jouer à un petit jeu rapide.

Cat Lady
Auteur: Josh Wood;
Illustrateur : Josh Wood;
Éditeur: AEG;
Distributeur: Asmodee;
Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs;
Durée: 15-30 minutes;
À partir de: 14+;
Thématique : Des chats;
Mécanique : Draft de cartes, set collection et gestion de ressources.

C’est quoi le but?

Le but du jeu consiste à obtenir le plus de points de victoire en recueillant des chats, qu’il faudra ensuite nourrir avec la nourriture accumulée et en collectionnant le plus de jouets et de costumes de chats.

Le jeu contient différents types de cartes : nourriture (poulet, thon, lait ou joker), costumes de chats, jouets de chat (5 types), herbe à chat, chats perdus et pulvérisateurs.

Comment on joue?

9 cartes sont placées au centre de la table, en 3 colonnes et 3 lignes. La pioche est mise à côté. La nourriture, les jetons 2 points de victoire et 3 cartes chats errants sont également placés au centre.

Le 2e joueur place le pion chat à côté de la colonne ou de la ligne à laquelle il souhaite que le premier joueur n’ait pas accès.

Chacun son tour, chaque joueur va choisir une colonne ou une ligne de son choix, excepté celle où est mise le pion chat. S’il souhaite obtenir celle-là, il devra utiliser une carte pulvérisateur, pour déplacer le pion chat ailleurs. Chaque fois qu’une colonne ou ligne de cartes est renouvelée, le joueur actif y déplace le pion chat à la fin de son tour. Le joueur suivant ne peut donc pas prendre ces cartes.

Lorsque le joueur pige des cartes nourriture, il doit les défausser et prendre les cubes de la couleur appropriée (poulet = rouge, thon = bleu, lait = blanc et joker = mauve). Les jetons joker peuvent être utilisés pour remplacer n’importe quelle nourriture.

Si un joueur pige des costumes, des jouets, des cartes chats perdus, des pulvérisateurs ou des herbes à chat, il doit les garder en main. Les cartes chats sont posées face visible devant soi.

À tout moment au cours de son tour, un joueur qui a accumulé 2 cartes chat perdues peut choisir de les échanger pour un jeton « 2 points de victoire » ou pour une carte chat errant. Chaque partie, 3 chats errants différents sont placés au centre, permettant de varier le jeu. Chacun de ces 3 chats a un pouvoir spécial (ex : pour chaque chat roux nourri, gagnez 2 points de victoire). Généralement, les chats errants sont meilleurs que les chats réguliers.

C’est tout?

C’est tout! Le jeu de base ne contient pas de variante solo, mais l’expansion Box of treats (non traduite à ce jour) offre un mode solo et permet de  jouer jusqu’à 6 joueurs.

OK, et le jeu se termine quand?

Le jeu se poursuit ainsi tout au long de la partie et cesse lorsqu’il ne reste plus de cartes dans la pioche pour remplacer les cartes d’une ligne ou d’une colonne.

Chaque joueur doit alors nourrir tous ses chats avec la nourriture accumulée au fil de la partie.

Le décompte de points s’effectue alors :
Chaque chat non rassasié = – 2 points ;
Chats rassasiés = points selon la carte, indiqués dans le coin gauche;
Nourriture : le joueur ayant le plus de nourriture non utilisée perd 2 points;
Déguisements : le joueur en ayant le plus remporte 6 points et les joueurs n’en ayant aucun perdent 2 points;
Herbe à chat : Si un joueur ne possède qu’une herbe à chat, il perd 2 points. S’il en possède 2 ou 3, il gagne 1 point par chat nourri. S’il en possède 4, il gagne 2 points par chat nourri;
Jouets : Chaque joueur marque un nombre de points en fonction du nombre de combinaisons (set) de jouets (ex : 1 jouet = 1 point, mais 5 jouets différents = 12 points).

Ce que j’en pense?

Étant une amoureuse des chats, j’avais déjà un parti pris pour le thème, mais finalement j’ai été agréablement surprise en y jouant. Certes, il y a un aspect chance puisqu’on ne peut pas prévoir quelles cartes seront dévoilées au centre. Malgré tout, un aspect stratégique est présent si on compte bien les cartes prises par les adversaires.

Le jeu est rapide (une quinzaine de minutes à 2 joueurs) et est agréable à jouer à tout moment de la journée. Il est parfait pour jouer sur l’heure du midi par exemple. Le matériel est de bonne qualité. J’ai un coup de cœur pour le design des cartes!

Les chats errants (qui varient à chaque partie) vont souvent aider à déterminer la stratégie qu’on souhaite faire au courant de la partie. Par exemple, si on voit qu’un chat errant donne 2 points par déguisement, nous pourrions être tentés de tous les prendre. Par contre, un revirement de situation peut vite arriver si un adversaire prend ce chat avant nous!

Le jeu est conseillé à partir de 14 ans et +, mais des enfants plus jeunes pourraient y jouer à mon avis.

Il est intéressant de mentionner que le jeu est adapté pour les daltoniens puisque chaque carte chat possède dans le coin en haut à gauche une lettre pour indiquer aux daltoniens la couleur du chat R- roux, B – blanc et N – noir. Pour compenser les cubes de ressources, le joueur pourrait simplement conserver les cartes nourriture avec le libellé de nourriture.

Bref, si vous recherchez un jeu de cartes simple, efficace, accessible à tous avec une belle thématique de chat alors Cat Lady est pour vous!

On aime :
– le look de la boîte;
– le visuel des cartes, les illustrations sont jolis;– les règles sont très faciles à expliquer et à comprendre;
– chaque chat errant a un pouvoir spécial et permet une bonne re jouabilité;
– un jeu accessible aux non-joueurs à partir de 10 ans;
– la thématique de chats;
– l’accessibilité aux daltoniens;
– les parties sont rapides et fluides;
– l’interaction indirecte (prendre les cartes des autres joueurs, obtenir la majorité);
– le jeu fonctionne bien mécaniquement (la collection est agréable);
– le jeu est portatif.


On aime moins :
– le jeu de base ne contient pas de carnet pour noter les scores en fin de partie;
– le livret de règle aurait pu être mieux conçu. L’ordre du calcul de points en fin de partie n’est pas écrit clairement, il faut se référer à plusieurs endroits du livret.

Une note de 8.5/10

Collaboratrice: Catherine Ronaldi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X